Derniers préparatifs pour le Trophée de Brest Multi 50

© François van Melleghem

C’est une rentrée de haut vol qui se prépare en rade de Brest pour la semaine prochaine. Les spectaculaires trimarans Multi 50 sont en effet attendus pour trois jours de compétition à l’occasion du Trophée de Brest Multi 50. Au Moulin Blanc, Finist’Air Sailing accueille les planches à voile, les kite ainsi que les catamarans volants.

Pour sa seconde édition, l’évènement organisé par l’association Grand Prix de l’Ecole Navale rassemble cinq bateaux et le vainqueur sera sacré champion de France de la discipline par la Fédération Française de Voile. Thibaut Vauchel – Camus (Solidaires en Peloton – ARSEP), déjà engagé l’année dernière, se réjouit de naviguer dans les eaux brestoises : « C’est une bonne occasion de progresser encore en manœuvres et en vitesse car c’est la dernière épreuve avant la Transat Jacques Vabre ». En effet, les cinq bateaux engagés participeront à la grande transatlantique au mois de novembre. Sébastien Rogues (Primonial) va faire ses classes à Brest puisqu’il a rejoint le circuit des Multi 50 en début d’été. « C’est une aubaine pour le team d’enchaîner les trois Grand Prix (après St Quay Portrieux et Douarnenez, ndr) et de terminer avec Brest. On sait qu’on est dans le coup et qu’on peut gagner des manches, ça fait plaisir. » Lalou Roucayrol (Lalou Multi), Gilles Lamiré (Groupe GCA – Mille et un sourires), et Loïc Fequet (Ciela Villages) sont également engagés.

Grand spectacle au Moulin Blanc

Le Trophée de Brest Multi 50 s’associe cette année à Finist’Air Sailing qui accueille depuis trois ans les amoureux du foil. Devant le Mouling Blanc, les planche à voile, kite surf et catamarans volants vont s’affronter pendant trois jours.

Les engagés en Multi 50 :

  • Groupe GCA – Mille et un sourires (Gilles Lamiré)
  • Lalou Multi (Lalou Roucayrol)
  • Solidaires en Peloton – ARSEP (Thibaut Vauchel Camus)
  • Ciela Village (Loïc Fequet)
  • Primonial (Sébastien Rogues)

DECLARATIONS

Thibaut Vauchel – Camus (Solidaires en Peloton – ARSEP) :

« C’est la dernière épreuve de notre trilogie de Grand Prix. C’est une bonne occasion de progresser encore en manœuvres et en vitesse car c’est la dernière épreuve avant la Transat Jacques Vabre. Nous sommes super contents car nous avons eu un super accueil de la part de la ville de Brest et de l’Ecole Navale l’année dernière. Cette année, ils ont accepté de décaler l’événement pour nous permettre d’avoir une flotte complète et c’est remarquable de la part d’un organisateur. Il y a un titre de champion de France en jeu. C’est une reconnaissance de la fédération qui compte pour nous car on a à cœur de montrer qu’il y a un haut niveau de compétition. »

Sébastien Rogues (Primonial) :

« Les Grand Prix sont extrêmement formateurs. C’est une aubaine pour le team d’enchaîner les trois et de terminer avec Brest. On sait qu’on est dans le coup et qu’on peut gagner des manches, ça fait plaisir. Je suis vraiment heureux de rejoindre cette classe et d’accueillir un nouveau partenaire, Primonial. »

Source

Sillages Communication

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Multi50