Syra, le bateau volant pour un pur plaisir de voile

© Loris von Siebenthal

  • © Loris von Siebenthal
  • © Loris von Siebenthal
  • © Loris von Siebenthal
  • © Loris von Siebenthal

C’est désormais la tendance : pour avoir un bateau rapide et compétitif, il se doit de voler ! Forts de ce constat, les navigateurs Yves Detrey et Nils Frei ont mis au point un bateau d’un genre nouveau, le SYRA By PUBLIAZ, du concept NTFM-SYRA 18. Compétitif certes, mais surtout sûr et permettant à tout bon navigateur d’expérimenter la sensation de voler sur l’eau sans appréhension.

Depuis quelque temps, il n’a échappé à aucun observateur que les bateaux les plus rapides volent sur l’eau. Avec l’apparition des foils, ces ailes profilées qui transmettent une force de portance au bateau, une nouvelle ère a débuté. Précurseurs dans l’âme, les navigateurs renommés Yves Detrey et Nils Frei ont imaginé et concrétisé un bateau alliant vitesse, sécurité et convivialité. Et depuis ce mois d’août, leur projet est devenu réalité : le SYRA By PUBLIAZ. «Notre objectif est de démontrer qu’un tel bateau est conçu pour tout le monde, y compris les juniors, sans forcément d’expérience du foiling, mais osant aller vite sur le plan d’eau», expliquent les deux marins.
Découvrir la sensation de voler en toute sécurité

Plusieurs éléments différencient le SYRA By PUBLIAZ des autres embarcations à foils. Tout d’abord, la coque dont le design a été complètement repensé pour s’articuler autour du foil et rendre le bateau plus aérodynamique. Si techniquement le SYRA By PUBLIAZ est un monocoque, la poupe se distingue avec deux coques séparées, donnant une meilleure stabilité au bateau. Quant au foil, il est unique et se singularise par son effet de balancier de gauche à droite. Ce foil à bascule est une véritable nouveauté, qui permet notamment aux deux navigateurs de mieux réguler l’équilibre latéral du bateau.

Le SYRA By PUBLIAZ, de la future série SYRA 18, s’engage à répondre à une demande toujours plus forte. «Nous avons constaté que beaucoup de navigateurs souhaitent découvrir la sensation de voler, déclare Yves Detrey. Et en fait, ce n’est pas si compliqué. Notre bateau est une version simplifiée de ce qui se fait ou se fera prochainement dans les grandes régates comme l’America’s Cup par exemple.» Ce projet, Yves Detrey et Nils Frei le portent en eux depuis une dizaine d’années. Et ils ont dû repenser complètement le bateau. «Le but de notre bateau n’est pas seulement d’aller vite, mais aussi de bien naviguer et de voler dans toutes les conditions, explique Nils Frei. Notre foil en T renversé permet non seulement d’être performant avec un vent arrière mais aussi au près.»

Trois aspects-clés du SYRA By PUBLIAZ

Sécurité

La forme de la coque hybride donne au bateau une stabilité à basse vitesse permettant la sortie et le retour au rivage de façon sûre par vent faible ou au contraire lors de rafales. Avec un seul foil en T renversé, aucun bord coupant et tranchant ne vient au-dessus de la hauteur du pont, ce qui réduit les risques de dommages physiques. La configuration à double gouvernail ajoute de la stabilité et leur position sous les ailes de la coque réduit le risque de blessure en tombant du bateau. Enfin, la forme de la coque et du foil offre un certain nombre de configurations pour une navigation idéale pour tout type de navigateurs, quels que soient leur expérience, leur âge et leur poids. Alors que les plus expérimentés prendront rapidement le large, les moins expérimentés grandiront dans le bateau et pourront augmenter leur vitesse et leur enthousiasme lorsqu’ils seront prêts.

Efficacité

La forme du monocoque hybride est à faible traînée et la voile “decksweeper” à ras le pont est très efficace. Le foil en T renversé ainsi que le système de double gouvernail, qui permet une navigation avec des angles de “flaps” différents d’un safran à l’autre, signifient un moment de redressement important avec ou sans l’utilisation du trapèze. Le réglage dynamique du foil principal permet un meilleur équilibre du bateau, sans gros ajustements aux voiles en cas de rafale. La bascule du foil permet donc de maintenir la puissance, favorisant ainsi l’accélération sur une plate-forme stable et rassurante. La hauteur de vol est réglée par un palpeur, système de baguette mécanique éprouvé. Les extrémités interchangeables du foil favorisent l’optimisation dans diverses conditions et le foil unique permet de virer et d’empanner facilement. L’emplacement du foil principal se trouve juste devant le mât et le chariot de grande voile incurvé au milieu du bateau, ce qui permettra des ajustements faciles et efficaces. La configuration est complétée par un code 0 auto-virant.

Convivialité

Le SYRA By PUBLIAZ est très polyvalent et offre une navigation sûre et efficace dans toutes sortes de conditions et pour un large éventail de marins. Des poches imperméables et une fenêtre de pont pour voir le fonctionnement du foil améliorent le confort de navigation. La mise à l’eau et la sortie sont facilités grâce aux gouvernails et foil principal rétractables. Les ailes pliables permettent au bateau de s’adapter sur une remorque standard de 2m20 de large.
Informations complémentaires sur www.syra-foilers.com

A propos de…

Yves Detrey

Yves Detrey aurait pu être snowboardeur (en border cross), poloïste ou encore gardien de foot. Mais c’est la voile qui l’a emporté face à tous ces sports qu’il a exercés en compétition dans son adolescence. Il faut dire que la voile se pratique de père en fils dans la famille Detrey. C’est à huit ans qu’Yves est embarqué sur le bateau familial, un confort Joker de 9m10, pour son premier Bol d’Or. Trente ans plus tard, seules les éditions de l’America’s Cup l’auront empêché de courir quelques prestigieux “tour du lac”. Adolescent Yves fait ses gammes en dériveur L’Equipe mais aussi en lesté sur des Surprise, 8mJI et JOD 35, à l’occasion du Tour de France à la voile (1997). A 16 ans, Yves entame un apprentissage de constructeur de bateau chez Sartorio, spécialisé dans le bois à Mies. La proximité avec Genève lui permet de s’entraîner régulièrement le soir au Centre d’Entraînement à la Régate. Quand Yves entend parler de projets suisses pour l’America’s Cup, en 1998, il n’hésite pas une seconde et propose ses services comme technicien. Sa double compétence reconnue à terre comme sur l’eau l’amène assez rapidement à trouver sa place à bord du Défi Fast 2000 comme Numéro 2. Ses qualités physiques et sa curiosité sans fin font de lui un équipier incontournable. Entre deux sessions de navigation en Nouvelle-Zélande, Yves régate en Maxi One Design et fait ses débuts sur AlinghiMax, en tant que marin et préparateur du bateau. A son retour en Suisse en 1999, il est contacté pour suivre la construction du Black, le multicoque prototype et mythique d’Alinghi. Dès sa mise à l’eau, Yves a sa place à bord. S’ensuivent deux saisons de Corel 45 (1999-2000), trois campagnes America’s Cup (2003-2007-2010) et, en parallèle, plus de vingt saisons confondues de D35 et de GC32. En 2019, Yves Detrey obtient le titre de Champion du monde de la nouvelle série GC32 avec l’équipage d’Alinghi. www.syra-foilers.com

Nils Frei

Nils Frei tire ses premiers bords en Optimist dès l’âge de six ans sur le lac de Bienne. A l’âge de 10 ans, le foot prend quelque peu le dessus le temps de deux saisons, mais c’est pour mieux se consacrer par la suite à la voile ! Lors de ses trois dernières années en Optimist, Nils se sélectionne trois fois pour le Championnat du monde. Il enchaîne ensuite à la barre deux années de 420 (avec un titre de Champion de Suisse et une 4e place au Championnat du monde jeunes en 1990), puis deux ans de préparation olympique en 470 avec le même équipier, Roman Aebersold, avant de clôturer l’épisode dériveurs par une saison de 49er. A la même époque, ses études en économie et géographie l’emportent et l’ambition olympique s’éloigne. Une fois son Master en poche, ce passionné de sports fait ses débuts en quillard en tant que régleur. Il gagne par deux fois le Championnat de Suisse de H boat et signe une 3e place au Championnat du monde de 1995. Plus tard, il intègre l’équipe de Fast 2000 (défi suisse pour la 30e America’s Cup), repéré par Jochen Schümann parmi la classe des jeunes marins suisses talentueux. La carrière de Nils devient rythmée autour des épreuves de match racing du circuit mondial (1998 et 1999), avant de courir la Louis Vuitton Cup en 1999 en Nouvelle-Zélande. En 2000 et 2001, Nils navigue sur le Tour de France à la voile à bord du Ville de Genève. Quand débute l’aventure Alinghi pour la 31e America’s Cup, Nils est naturellement appelé à rejoindre l’équipe en tant que régleur de voiles avant. Il remporte la Louis Vuitton Cup 2003, puis la 31e et 32e America’s Cup. Dès 2006, il se découvre une nouvelle passion, le kitesurf ! En 2019, Nils Frei obtient le titre de Champion du monde de la nouvelle série GC32 avec l’équipage d’Alinghi.
www.syra-foilers.com

Isabelle Rinsoz

Isabelle Rinsoz fait partie du projet et concept NTFM-SYRA 18 dès le début, il y a près de 10 ans, lorsque Yves et Nils ont testé la première version du “canting” foil. Isabelle est une navigatrice passionnée et très ouverte aux nouvelles technologies permettant de faire avancer la navigation. Sans son engagement, SYRA By PUBLIAZ n’aurait pas pu se concrétiser.

Source

Corinne Druey

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 29 août 2019

Matossé sous: Architecture, Divers, Skiff, Syra Foilers, Voile Légère

Vues: 756

Sous le vent

Au vent