Camille Lecointre et Aloïse Retornaz remportent le Test Event en 470

© Jesus Renedo

Cette semaine, les athlètes de l’équipe de France de voile olympique disputaient sur le plan d’eau olympique d’Enoshima, au Japon, leur « Test Event » . Ce jeudi, le duo féminin de 470, Camille Lecointre, médaillée de bronze des Jeux olympique à Rio, et sa nouvelle coéquipière Aloïse Retornaz, ont largement dominé leur finale et remportent ainsi le Test Event, la grande répétition générale un an avant les Jeux de Tokyo 2020.

A peine deux ans après s’être associées suite à une pause de Camille pour donner naissance à son premier enfant, les jeunes françaises ont déjà le vent en poupe. Championnes d’Europe et médaillées de bronze du mondial à Enoshima il y a quelques jours, elles semblent suivre une parfaite ascension. Les conditions étaient pourtant difficiles aujourd’hui à Enoshima, avec une forte chaleur, un taux d’humidité de 80% et un vent faible, obligeant l’organisation à annuler toutes les autres régates.. Concentrées, les françaises ont pris un excellent départ, laissant leurs concurrentes anglaises derrière elle et creusant leur avance sans laisser de place au suspens sur cette finale.

Camille Lecointre et Aloïse Retornaz, médaillées d’or :

« C’est génial, on ne réalise pas encore. Gagner le Test Event c’est une première pour nous ! Charline avait gagné celui de Rio en 2015… c’est un beau symbole même si ça ne veut en réalité pas dire grand-chose. Maintenant il n’y a plus que les Jeux qui comptent. On a des étoiles dans les yeux. Toute la semaine on a vécu des rebondissements mais nous avons réussi à être régulières et c’est ce qui a payé. Nous avons trouvé qu’on était de plus en plus dans le match toute au long de la semaine et conclure comme ça c’est super. Aujourd’hui sur la finale nous sommes bien parties, avec un choix stratégique payant dès le départ, puis on est resté aux avants postes avec un bon contrôle sur la flotte dans des conditions de vent léger que l’on avait encore jamais eu jusque-là. C’était notre revanche sur le mondial.»

Malheureusement les conditions météos avec du vent très faible n’ont pas permis aux autres séries (470 hommes, Laser, Radial et Finn) de courir leur finale. Les classements généraux restent ainsi inchangés ce qui permet à la France de comptabiliser 2 médailles avec celle en argent remportée par Charline Picon en RS :X hier et 9 séries sur les 10 engagées dans le Top 10. Des résultats encourageants pour ce Test Event aux allures de répétition générale un an avant les Jeux Olympiques, qui a permis de confirmer le travail de l’ensemble du staff de l’équipe de France venu huiler son organisation pour accompagner les athlètes dans leur performance.

Guillaume Chiellino, directeur de l’équipe de France :

« Le bilan est très positif puisque 9 des 10 séries se sont qualifiées pour les finales. Nous faisons 2 médailles, une en or et une en argent, qui place la France dans le groupe de tête du tableau des médailles, ce qui sera l’objectif l’an prochain évidemment. Performer sur un Test Event nous permet de marquer notre territoire ici au Japon. On a aussi quelques axes de progrès pour l’an prochain dans certaines séries.

Je veux saluer les superbes performances des filles, d’abord Charline hier puis Camille et Aloïse qui ont encore remporté une victoire cette saison. Elles ont complétement dominé cette finale et c’était fabuleux de voir à quel niveau elles jouent. Leur coach Gildas Philippe fait un excellent travail avec elle depuis le début et cela paie ! Charline et Camille réussissent quelque chose d’extraordinaire qui est de conjuguer à la perfection être mère et être sportive de haut niveau. C’est quasiment les seules mamans à jouer à ce niveau-là.

L’ensemble du staff était présent sur cette compétition. Nous avons une équipe qui fonctionne très très bien et c’est une vraie satisfaction. C’est très encourageant pour tout le monde. Ca nous donne de l’élan pour l’an prochain. Il nous reste encore du travail avec encore 3 disciplines que l’on doit qualifier, le Nacra 17, le 49er FX à Auckland début décembre, puis le Finn à Gènes en avril. »

Classement général de l’Equipe de France :

  • 470 femmes : Camille LECOINTRE (SR Brest) et Aloïse RETORNAZ (SN Sablais) : 1ère
  • RS : X femmes : Charline Picon (SR Rochelaises) : 2ème
  • RS : X hommes : Thomas Goyard (SR Calédonienne) : 5ème
  • 49er : Mathieu Frei (SR Calédonienne) et Noé Delpech (YCPR Marseille) : 8ème
  • 49er FX : Lili Sebesi (SN Marseille) et Albane Dubois (GGVLS Gravelines) : 8ème
  • Laser : Jean-Baptiste Bernaz (CN Sainte-Maxime) : 8ème
  • Nacra 17 : Quentin Delapierre (EV Cataschool) et Manon Audinet (St Georges Voile) : 9ème
  • 470 hommes : Kevin PEPONNET (SR Rochelaises) et Jérémie MION (SR Havre) : 9ème
  • Finn : Jonathan Lobert (SR Rochelaises) : 10ème
  • Laser Radial : Marie Barrué (COYCH Hyères) : 15ème

A noter : la sélection pour les Jeux Olympiques est en cours et les résultats au Test Event ne sont pas un gage de participation aux Jeux de 2020. Seule Charline Picon (RS: X) est déjà officiellement sélectionnée par le Bureau Exécutif du CNOSF pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Source

Havas Sports & Entertainment

Liens

Informations diverses

Au vent

Les vidéos associées : 49er

Les vidéos associées : Finn

Les vidéos associées : Laser

Les vidéos associées : RS:X