New York Les Sables Acte II !

05-2016, DAY, IMOCA, JOUR, MANHATTAN, MONOHULL, NEW YORK CITY, NEW YORK-VENDEE, New York, OCEAN MASTER, OUTSIDE, SINGLE HANDED, USA

© Amory Ross

Inscrite au programme des IMOCA GLOBE SERIES 2018-2021, la prochaine édition de la Transat NEW-YORK VENDEE – Les Sables d’Olonne partira de New-York le mardi 16 juin 2020, pour une arrivée en Vendée prévue à partir du 25 juin. Deuxième édition après celle remportée en 2016 par Jérémie Beyou (Maitre CoQ) en 9 jours, 16 heures, 57 minutes et 49 secondes, la NEW-YORK VENDEE – Les Sables d’Olonne 2020 promet un véritable match au sommet réunissant la plupart des skippers engagés dans le 9ème Vendée Globe.

La présentation de l’événement s’est déroulée vendredi à l’hôtel du Département de la Vendée, en présence de ses partenaires, le Conseil Départemental de la Vendée représenté par son Président Yves Auvinet, la Ville des Sables d’Olonne représentée par son Maire Yannick Moreau et la Classe IMOCA représentée par son Président Antoine Mermod.

20 à 25 skippers IMOCA devraient être au départ de la prochaine transat NEW-YORK VENDEE – Les Sables d’Olonne, contre 14 lors de l’édition inaugurale en 2016. La transat NEW-YORK VENDEE – Les Sables d’Olonne s’inscrit désormais tous les quatre ans comme la dernière épreuve des IMOCA GLOBE SERIES avant le Vendée Globe qui partira quelques mois plus tard. “Traverser l’Atlantique nord au mois de juin offre en général des conditions idéales ” explique Antoine Mermod, le Président de la Classe IMOCA : ” Cette transat sera la dernière course des Globe Series avant le Vendée Globe et constituera donc un véritable “warm-up” avant le tour du monde en solitaire. Juste après avoir participé à The Transat, les concurrents auront donc un niveau de préparation assez élevé, ce qui promet une compétition au plus haut niveau. Beaucoup de transat partent de France mais la NEW-YORK VENDEE – Les Sables d’Olonne est la seule qui arrive en France, en Vendée, ce qui en fait l’une de ses originalités. L’arrivée dans le célèbre chenal des Sables sera à nouveau un moment très fort en émotion… Avec cette course, la Vendée montre une fois de plus qu’elle est le département événementiel par excellence, et les Sables d’Olonne, le point de départ des plus grandes courses à la voile. C’est un partenaire très important pour la classe IMOCA et cette course conforte notre forte relation.”

Pour le Président de la Vendée, Yves Auvinet :

” La possibilité d’organiser un événement majeur est un atout important pour un département touristique comme la Vendée. Cette deuxième édition de la transat NEW-YORK VENDEE – Les Sables d’Olonne constituera une animation supplémentaire à l’orée de la saison estivale. Le Conseil départemental de la Vendée, principal partenaire de l’épreuve, s’investira tant au niveau des animations que de la promotion de l’événement pour faire de cette course un événement nautique de tout premier plan, mais aussi une grande fête populaire. Nous attendrons les premiers concurrents à partir du 25 juin et la remise des prix aura lieu le 28 juin. La Vendée montre qu’elle est incontestablement le département de la mer et conforte ainsi son image de leader de la voile”.

Pour le Maire des Sables d’Olonne, Yannick Moreau : « C’est un évènement international qui va lancer la saison touristique. C’est une aide pour l’économie touristique et pour le rayonnement de la Ville des Sables d’Olonne. Nous ferons tout pour que le public soit présent dans le chenal pour accueillir les skippers. »

Liste des participants potentiels à la NEW-YORK VENDEE – Les Sables d’Olonne 2020 :

Fabrice Amedeo, Romain Attanasio, Alexia Barrier, Yannick Bestaven, Jeremy Beyou, Conrad Colman, Manuel Cousin, Clarisse Crémer, Charlie Dalin, Samantha Davies, Benjamin Dutreux, Kevin Escoffier, Clément Giraud, Pip Hare, Boris Herrmann, Ari Hussela, Isabelle Joschke, Stéphane Le Diraison, Erik Nigon, Giancarlo Pedote, Yoann Richomme, Alan Roura, Thomas Ruyant, Damien Seguin, Kojiro Shiraishi, Sébastien Simon, Maxime Sorel, Alex Thomson, Armel Tripon, Nicolas Troussel, Denis Van Weynbergh.

Revival : les grandes lignes de l’édition 2016

On se rappelle des principales difficultés de cette course à travers l’Atlantique nord, dans un mois de juin très propice aux allures portantes et à la très haute vitesse. Le départ devant Manhattan et le passage sous le célèbre Pont de Verrazzano sont un spectacle haut en couleur qui précède le stress d’une course intense dont le début de parcours frôle les bancs de Terre Neuve et les glaces dérivantes du nord…
Ils étaient quatorze skippers, le 29 mai 2016, à prendre le départ de cette première édition dont le début de la course fut marqué par le choc d’un certain nombre de concurrents avec des objets flottants non identifiés (OFNIS). Cinq skippers (Yann Eliès, Armel Le Cléac’h, Morgan Lagravière, Jean-Pierre Dick et Pieter Heerema), avaient dû se dérouter vers Newport pour réparer. L’un des favoris, Armel Le Cléah sera contraint d’abandonner la course. Au terme de ce sprint atlantique, c’est Jérémie Beyou (Maître CoQ) qui s’imposera en Vendée, devant Sébastien Josse (Edmond de Rothschild) et Alex Thomson (Hugo Boss) qui complètera le podium.

Rappel du Top 5 de la Transat NEW-YORK VENDEE 2016 :

  1. Jérémie Beyou (Maitre CoQ)
  2.  Sébastien Josse (Edmond de Rotschild)
  3. Alex Thomson (Hugo Boss)
  4.  Paul Meilhat (SMA)
  5. Vincent Riou (PRB).

Source

Isabelle DELAUNE

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : IMOCA