La force tranquille

  • © Pierrick Contin
  • © Pierrick Contin
  • © Pierrick Contin
  • © Pierrick Contin

Le week-end se clôt sur une excellente note, avec ces deux jours remarquables de régates sur la Côte d’Emeraude. Après une journée physiquement éprouvante, c’est mentalement qu’il a fallu s’accrocher aujourd’hui. Départ pour le deuxième raid du week-end peu après 11h ce dimanche : le parcours 2 emmène les 130 coureurs en multicoques vers la Pointe du Grouin.

La régate a commencé dans un vent très faible qui a scotché les bateaux dans la Baie des Ebihiens. Le vent est remonté et s’est stabilisé à 5 nœuds de moyenne afin d’assurer une descente sous spi en douceur sur une mer plate assurant le spectacle sous un soleil arrivé à point nommé. Le Comité de course a opté pour une réduction de parcours suite à la distension de la flotte, le courant de la marée montante amplifiant le phénomène.

La parole aux coureurs

« Avec mon mari, on est hyper content de la régate. Hier, c’était une super belle journée, en plus, on a bien marché. Aujourd’hui c’était plus difficile avec des conditions vraiment très dures pour les nerfs : très peu de vent et des courants qui ne permettaient pas de faire ce qu’on voulait. » explique Alysson Mousselon, qui termine au pied du podium en interserie C1 et 3e Viper.
Un goût de trop peu pour Olivier Gagliani qui termine 1er en temps réel à bord d’un Nacra 20 : « Aujourd’hui, on a enfin pu admirer la Côte, on est passé près de petites iles comme l’Ile Agot : la région est juste magnifique ! Ce matin, le vent était faiblard, il faut rester calme à bord du bateau. » Yvan Bourgnon, son skipper, ajoute : « C’est l’un des plus beaux raids du circuit. On s’éclate bien, il y a de la convivialité à terre : c’est idéal ! C’est un peu court mais hier, c’était une course parfaite ! ». Il conclue : « Tant que je peux venir, je viendrai au Raid Emeraude. »
Kim-Anne Le Formal et Thomas Menou, des jeunes d’une vingtaine d’années ont testé le prototype de Viper sur foils, ils reviennent humblement sur leur week-end où il décroche la médaille d’or dans la catégorie Flying Boats : « On a fait du rodéo hier entre les vagues et le vent mais nous étions les seuls à finir dans notre catégorie. Aujourd’hui, on a cherché à s’amuser sur des beaux bords, de belles accélérations et surtout, se faire plaisir en volant sur les 4 foils. C’est une chouette orga et on remercie les organisateurs. A l’année prochaine, mais avec quel bateau ? »

Classement provisoire

DIAM 24 :

  1. Nicolas FERELLEC
  2. Benoît CHAMPANHAC
  3. Hugo VALLERIE
  4. Xavier Pierre DUBOIS

C3 :

  1. Olivier BILLARD
  2. Philippe LENORMENT
  3. Augustin ERMENEUX et Marine DE LA RIVIERE

C1 :

  1. Yvan BOURGNON et Olivier GAGLIANI
  2. Mathieu BIORET et Alexandre HAMEL
  3. Florence DELORY et Fabrice BERRANGER

Flying Boats :

  1. Kim-Anne LE FORMAL et Thomas MENOU
  2. Olivier TELLIER et Maxime LE MENN

F18 :

  1. Nicolas BOUVEYRON et Vincent CUVILLIER
  2. Nicolas TOUCHOT et Gildas GRIZIAUX
  3. Maxime LESGUILLIER et David FANOUILLERE

Source

Yacht Club de Saint-Lunaire

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 30 juin 2019

Matossé sous: Catamaran de Sport, F18, Flying Phantom, Raid, Voile Légère

Vues: 572

Tags: , , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : F18

Les vidéos associées : Flying Phantom