Finales sous haute tension pour les 293 concurrents

  • © Matias Capizzano
  • © Matias Capizzano
  • © Matias Capizzano
  • © Matias Capizzano
  • © Matias Capizzano
  • © Matias Capizzano
  • © Matias Capizzano
  • © Matias Capizzano
  • © Matias Capizzano
  • © Matias Capizzano
  • © Matias Capizzano
  • © Matias Capizzano
  • © Matias Capizzano

En ce 4ème jour de course, les conditions météo ont donné du fil à retordre aux jeunes marins ! Sous de belles lumières, ils ont un à un rallié la zone de départ aux alentours de 11h ce matin, faute de vent, le comité de course a sonné la fin des hostilités à 16h30 cet après-midi.

Après avoir offert un superbe spectacle en sillonant le plan d’eau dans l’attente des premières régates ce matin, les Optimist, impatients d’en découdre, auront réalisé 7 courses au total.
Ce matin, il semblait pourtant difficile de rêver meilleures conditions pour ce premier round de finales. Sur le plan d’eau, la situation était tout autre : « Ce fut une journée très compliquée pour les coureurs mais aussi pour l’organisation sur l’eau. Les conditions de vent étaient faibles et très changeantes, il a fallu composer avec les caprices d’Eole et annuler ou encore raccourcir certains parcours. Il y a eu également beaucoup de départs manqués et de disqualifications. Certains auront su tirer leur épingle du jeu, pour d’autres cela aura été plus compliqué » a détaillé Corinne Aubert, directrice de course, à l’issue de la journée.

Du côté des garçons, c’est Alessandro Cortese (Italie) qui est aux commandes du classement général provisoire, suivi du Grec Dimitrios Bitros et de l’espagnol Marc Mesquida. Chez les filles, les Italiennes et les Françaises se sont illustrées de fort belle manière. L’Italie prend les deux premières places tandis que Lucie Gout et Jeanne Larnicol s’emparent des 3ème et 4ème place au général provisoire.

A la rencontre du Team Néo-Zélandais

Ils sont 4 jeunes à avoir fait le voyage pour participer à l’Européen.
Emmanuel Malbot, Finistérien d’origine et Team leader de l’équipe : « il y a une super ambiance ici à Crozon-Morgat, l’équipe est bien contente de pouvoir participer à la compétition et surtout de pouvoir se confronter à autant de régatiers. En Nouvelle-Zélande, le circuit n’est pas aussi développé que ceux de certains pays Européens, c’est l’occasion pour eux de travailler la tactique.
Ils ne sont pas venus pour la gagne mais plutôt pour passer un bon moment de convivialité entre sportifs et pour découvrir le coin.
En début de semaine on les a emmené découvrir la Presqu’Île, le Cap de la chèvre, la Pointe de Pen-Hir, un littoral qui leur a rappelé le leur, y trouvant beaucoup de similitudes.
L’accueil du Centre Nautique est au top, les jeunes sont très satisfaits et sont déjà en train de faire la promo des mondiaux de 420 qui auront lieu ici à Crozon en 2020 ! »

Source

Centre nautique de Crozon Morgat

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 27 juin 2019

Matossé sous: Dériveurs, Optimist, Voile Légère

Vues: 437

Tags: ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Optimist