Mike Horn, parrain de Sodebo Ultim 3

  • © Yvan Zedda
  • © Yvan Zedda
  • Dimanche 19 mai, Les Sables D'Olonne, Baptême du Maxi trimaran Sodebo Ultim3, skipper, Thomas Coville, parrain, Mike Horn.

Avec son allure de vaisseau spatial, SODEBO ULTIM 3 éveille la curiosité de ceux qui s’aventurent depuis le début de la semaine sur le mythique ponton de départ et d’arrivée du Vendée Globe où s’est amarré pour quelques jours le trimaran de course au large. Ce bolide dernier cri a été inventé pour participer à un programme ambitieux de records et de courses autour du monde.

Le trimaran, qui est le cinquième bateau aux couleurs de SODEBO, ne ressemble à rien de déjà vu. La forme de ses bras transversaux plus droits -et non plus en X – intriguent, la taille et la courbure des foils sont uniques, le poste de navigation intégré à la poutre transversale avant devant le mât stupéfie. Sa méthode de conception est également nouvelle. SODEBO ULTIM 3 n’a pas été conçu par un seul architecte mais par un collectif de talents réuni autour du skipper.
Ce prototype aux partis pris radicaux appartient au cercle très restreint des voiliers de course conçu pour s’extraire de la surface de l’eau et atteindre des vitesses jamais atteintes au large et en solitaire, en mode course ou record.

A vaisseau audacieux, parrain d’exception

Mike Horn et Thomas Coville ne sont pas des inconnus l’un pour l’autre. Leur rencontre a eu lieu autour de Laurent Bourgnon dans les années 90.

Chacun à sa façon, les deux hommes qui sont de la même génération, ont choisi de cocher la case de l’extrême. Comment ne pas être bluffé par les parcours respectifs de ces deux aventuriers des temps modernes qui parcourent le monde depuis des décennies ! A eux deux, ils cumulent les exploits en tous genres autour de la planète. Sur terre, sur mer, sur glace, l’un et l’autre font parties de ceux et celles qui font rêver en se lançant dans des défis ultimes pour conquérir des sommets.

Les deux athlètes de haut niveau sont des hommes engagés. Spécialistes des aventures en solitaire, ils ne tiennent pas en place et ne vivent pas reclus dans leur bulle. Au contraire ! L’un comme l’autre sont animés par la même volonté de partager et de transmettre.

« Mike Horn va plus loin que tout le monde » explique Thomas Coville. « En sortant de sa zone de confort, il met son énergie au service de messages éminemment humains. Je me suis inspiré de sa pugnacité d’aller mentalement plus loin sur des terrains où je m’attends moins. Avoir des mentors comme ça permet de rester humble. Une personnalité comme la sienne va rayonner sur notre projet » conclut le skipper qui a officiellement invité Mike Horn à faire partie de l’équipage qu’il embarquera quand il tentera le Trophée Jules Verne, record autour du monde en équipage.

Mike Horn et Thomas Coville appartiennent à cette catégorie de la population qui va au bout de ses rêves les plus fous : « Si tes rêves ne te font pas peur, c’est qu’ils ne sont pas si grands. J’aime cet aspect physique, partir d’une page blanche et écrire une histoire » confie Mike Horn en sautant joyeusement sur les filets du trimaran.

L’un comme l’autre acceptent de ne pas tout savoir avant de partir en expédition : « C’est ça l’aventure » résume l’homme aux multiples vies qui considère que « c’est un honneur d’être le parrain de SODEBO ULTIM 3. Thomas veut faire le tour du monde en moins de 40 jours. Si je peux soutenir ses rêves et apporter un petit quelque chose. Moi aussi, j’ai besoin d’exemples et de l’inspiration des autres » ajoute avec modestie le sud-africain de 53 ans qui aime par dessus tout partager la richesse de ses connaissances acquises au fil de ces expéditions. L’homme fera t-il partie de l’aventure?

Pour la direction de SODEBO qui a toujours privilégié l’humain, « la présence de Mike Horn aux côtés du projet Sodebo a du sens. Pour chacun de nos bateaux de course et celui-ci est le 5ème, nous avons toujours choisi comme parrain et marraine des personnalités en lien avec les hommes et le projet. Un parrain a un rôle de guide qui accompagne et qui soutient. La capacité à rebondir de Mike Horn, son énergie positive, son enthousiasme et sa bienveillance, sa relation avec Thomas et son sourire contagieux vont rayonner sur ce projet » explique Patricia Brochard, une des trois Co-Présidente de Sodebo.

Source

Aline Bourgeois

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 21 mai 2019

Matossé sous: Classe Ultim 32/23, Course au Large, Records, Ultime

Vues: 860

Tags: , , , ,

Sous le vent

Les vidéos associées : Records