Le Défi Voile Solidaires En Peloton : un modèle ?

Ils ne sont plus les seuls mais en ont inspiré beaucoup ! Thibaut Vauchel-Camus et Victorien Erussard pour le Défi Voile Solidaires En Peloton, avec Tanguy de Lamotte et Initiatives Cœur, sont à l’origine d’une idée qui a fait son chemin dans le paysage de la course au large : mettre en avant une cause médicale, solidaire, environnementale ou encore humanitaire à travers un projet vélique au long cours en convaincant des partenaires de leur laisser la lumière.
Le Défi Voile Solidaires En Peloton a été créé en 2012 avec pour objectif principal de mettre en exergue la Fondation ARSEP (l’Aide à la Recherche sur la Sclérose En Plaques) et le message d’espoir : “vaincre ensemble la Sclérose En Plaques”, cette maladie qui touche plus de 100 000 patients en France dont de nombreux jeunes. Décryptage…

Thibaut Vauchel-Camus : « nous sommes un moyen, pas l’objet »

« Avec Victorien, nous sommes partis du constat que nous sommes des privilégiés. Nous vivons de notre passion, la course au large. Et pour beaucoup d’entre nous (marins) tout est tourné autour de nos personnalités, notre ego » déclare Thibaut Vauchel-Camus qui vient de mettre à l’eau son voilier estampillé Fondation ARSEP afin d’attaquer une deuxième saison en Multi50. « C’est un peu dérangeant d’être la star alors qu’on assouvit nos envies de grand large et de compétition. Il y a une forme d’égoïsme dans notre pratique qui d’ailleurs est très forte quand on navigue en solitaire. Or, nous sommes juste un moyen, pas l’objet ! Alors, nous avons décidé avec honnêteté et sans arrière-pensée mercantile de proposer aux décideurs et entreprises un format, assez novateur à l’époque, basé sur la mise en avant d’une cause forte sans obligatoirement une visibilité « sponsor » à tout prix. La Sclérose En Plaques est venue assez vite car nous avions été tous les deux sensibilisés à cette maladie. La Fondation ARSEP a accepté l’idée, une belle occasion pour elle d’avoir une vitrine différente que les appels aux dons classiques par exemple. »

Donner du sens à sa communication

Georges Sampeur, alors directeur général de B&B Hotels, est le premier à être sensible à cette démarche. « J’ai trouvé leur modèle intéressant en plus d’avoir un coup de foudre pour Victorien et Thibaut. B&B Hotels a toujours cherché à se différencier en termes de communication. L’idée de pousser le message lié à la Sclérose En Plaques m’a plu car je connaissais cette maladie et je me suis dit que nos collaborateurs et clients allaient l’être aussi. Nous n’avons quasi pas de visibilité sur le bateau. En revanche, ce projet crée un lien fort avec notre communauté et, depuis 2012, le Défi Voile Solidaires En Peloton a créé une espèce de famille autour de valeurs communes. À titre personnel, je me suis également engagé dans cette aventure en devenant avec Olivier Toupin (Concept Ty), Christian Jouno, et Brigitte Delanchy (Transports Delanchy), co-armateur du Multi50. » « Ce Défi a une cohérence forte avec B&B Hotels » affirme Vincent Quandalle, actuel directeur général de la marque qui soutient également le FC Lorient, l’équipe de cyclisme « Vital Concept – B&B Hotels » ou encore “Octobre en Rose”. « Les relations humaines à long terme sont l’une de nos marques de fabrique et nous retrouvons ce credo avec le Multi50 Solidaires En Peloton – ARSEP. Tout est basé autant en interne qu’en externe sur le long terme chez nous. L’aventure de Thibaut sur la dernière Route du Rhum a été largement suivi par nos équipes et ces dernières sont fières d’aider à vaincre la Sclérose En Plaques, maladie qui touche beaucoup de français. Nous avons d’ailleurs quasiment tous dans notre entourage une personne atteinte. »

Mettre en avant la différence

De son côté la directrice générale des Transports Delanchy, Brigitte Delanchy, est également un soutien de la première heure des aventures du Défi Voile SEP et a fait des engagements sociétaux orientés autour des maladies génétiques un leitmotiv au sein de son entreprise. « La Sclérose En Plaques était et est d’ailleurs toujours une maladie trop peu connue. Alors quand Thibaut et Victorien Erussard sont venus me voir, j’ai été touchée par leur sincérité et j’ai tout de suite décidé de les soutenir. Faire du Delanchy pour Delanchy cela n’a pas de sens et nos collaborateurs ont tout de suite été sensibles à cette solidarité inculquée. Mettre en avant la différence est très important pour Delanchy. La diversité est une richesse. Nous nous impliquons également auprès de la marque sportive Solidaires En Peloton qui rayonne dans des sports tels que l’auto, le kart et le running. »
Thibaut Vauchel-Camus et son équipe, au-delà d’être une vitrine en mer de la Fondation ARSEP, font naviguer de nombreux patients chaque année et montent de belles opérations de collecte de dons. Le Défi Voile Solidaires En Peloton est également soutenu par Thélem Assurances, Sanofi Genzyme, la Foncière Magellan, Tomate Jouno et de nombreux autres mécènes solidaires et engagés.

Source

Agence TB PRESS

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Multi50

Les vidéos associées : Transat Jacques Vabre