Le plein de médailles pour la France

  • © Souville / PWA
  • © Souville / PWA
  • © Souville / PWA
  • © Souville / PWA
  • © Souville / PWA
  • © Souville / PWA
  • © Souville / PWA
  • © Souville / PWA

Ce lundi de Pâques, l’équipe de France de Funboard disputait les finales de la première étape du circuit slalom de coupe du monde PWA (Professional Windsurfers Association) sur la plage du Jaï à Marignane. Les bleus ont effectué une superbe étape de coupe du monde dans des conditions météos exigeantes avec des vents très faibles et irréguliers. Delphine Cousin et Pierre Mortefon ont décrochés l’or, Antoine Albeau l’argent.

Les résultats de l’équipe de France de Funboard

Equipe de France Garçons

  1. Pierre Mortefon (C N Corbières) – 1er
  2. Antoine Albeau (S R Rochelaises) – 2ème
    Julien Quentel (C W Adventures) – 6ème

Equipe de France Femmes

  1. Delphine Cousin (SBYC) – 1ère
  2. Marion Mortefon (C N Corbières) – 2ème
    Maelle Guilbaud (SNSablais)- 4eme

Ils ont dit :

Didier Flamme, manager de l’équipe de France de Funboard

« Après un bon travail hivernal, toute l’équipe de France a effectué un très bon début de saison malgré des conditions météos compliquées. Il a fallu rester attentif et concentré du début à la fin de la compétition. C’est vraiment de bon augure pour la suite ! »

Delphine Cousin :

« C’était une longue semaine avec des journées difficiles et peu de vent, c’est très fatigant nerveusement car il faut rester concentré. Aujourd’hui le vent était encore très capricieux mais pour moi tout s’est très bien passé. J’ai fait un bon départ et ai réussi à garder la tête de course jusqu’au bout. C’est toujours bien de commencer la saison par une victoire, surtout en France. On a été super bien accueilli par le Club Nautique Marignanais. »

Pierre Mortefon :

«La première étape de la saison est toujours très attendue. C’est génial de gagner cette étape et en plus c’est à la maison ! On a rencontré cette semaine des conditions comme on n’a jamais eu ici. Il y a eu de grosses surprises dans les classements. Et finalement on termine sur une super finale avec du vent très fort et des conditions parfaites. Antoine est parti devant, mais j’ai réussi à remonter pour passer devant au 3eme bord. ».

Source

Havas Sports & Entertainment

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent