En noir et blanc

  • © Pierre Bouras
  • © Pierre Bouras
  • © Pierre Bouras
  • © Pierre Bouras
  • © Pierre Bouras
  • © Pierre Bouras

Au chantier Persico Marine à Bergame, le nouveau monocoque de 60 pieds IMOCA de Thomas Ruyant est en pleine construction. Le pont est terminé et rejoindra la coque du voilier dans les jours qui viennent. Les foils sont en phase de conception et tous les prestataires français impliqués dans cette grande aventure technique initiée par TR Racing et son bureau d’étude sont au diapason pour l’arrivée du navire à Lorient début juillet. Le plan dessiné par l’architecte Guillaume Verdier sera rapide sans aucun doute, et surtout polyvalent pour défier avec son skipper nordiste tous les océans du Globe. La Transat Jacques Vabre et le Vendée Globe sont en ligne de mire. TR Racing recherche activement un partenaire-titre pour que l’histoire s’écrive au fil des milles avec de nouvelles couleurs ! Les impressions de Laurent Bourgués, directeur technique de TR Racing, photos et vidéo – interview de Thomas !

Les impressions de Laurent Bourgués :

Le pontage fin avril

« Les deux puits de foils ont été posés cette semaine avec les cloisons autour. La cloison de mât est en train d’être ajustée. Le support du moteur a été collé. Le pont sera démoulé en fin de semaine prochaine. Le pontage, le pont qui rejoint la coque, aura lieu fin avril. Bref, tout avance conformément à nos attentes chez Persico Marine à Bergame »

Un monocoque de 60 pieds polyvalent

« Nous attendons le monocoque peint à Lorient début juillet. On pourra alors débuter la phase d’assemblage finale : accastillage, gréement, électronique… Nous échangeons beaucoup avec le chantier et Guillaume Verdier. Nous sommes en train de concevoir un voilier polyvalent. Nous voulions vraiment que ce monocoque de 60 pieds Imoca passe mieux dans la mer que les générations précédentes. Nous ne courrons pas après des vitesses de pointe mais après des vitesses moyennes élevées. La stabilité en mer a été primordiale dans notre raisonnement. Dans cette optique, avec François Pernelle, Guillaume Verdier et Thomas, nous avons réalisé un gros travail sur la géométrie des foils dans le but d’avoir un bateau régulier dans son comportement. »

Protéger le skipper

« L’ergonomie a été également un point important dans nos réflexions. Ce monocoque de 60 pieds va aller vite et donc s’arrêter plus vite. Les accélérations et les décélérations vont être puissantes. L’idée est donc de bien protéger le skipper en ne privilégiant pas une chasse au poids à l’extrême. »

Source

TB Press

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 4 avril 2019

Matossé sous: 2020-21, Course au Large, IMOCA, Vendée Globe

Vues: 341

Tags: , , , , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : IMOCA

Les vidéos associées : Vendée Globe