Première épreuve en Figaro 3 pour les marins omanais

© Eloi Stichelbaut

Ali Al Balushi et Sami Al Shukaili rentrent dans le grand bain de la course au large le week-end prochain à Saint Gilles Croix de Vie. Les deux marins omanais sont en effet sélectionnés pour participer à la Sardinha Cup, la première épreuve sur le nouveau Figaro 3. « C’est une course importante » juge Franck Cammas qui dirige le projet Oman Sail en France depuis l’année dernière. La Sardinha Cup est en effet une course en double, le format idéal pour préparer la Solitaire du Figaro au mois de juin. Elle se déroule du 26 mars au 13 avril et compte trois étapes, toutes au départ de St Gilles Croix de Vie (Vendée). « On va juger si les Omanais sont en mesure de naviguer en solitaire. Elle permet de les mettre en situation. C’est aussi la première course en Figaro 3 et on est ravis de pouvoir naviguer sur ces bateaux-là. Il n’y a pas mieux que le double pour comprendre le fonctionnement du bateau » complète Cammas.

Comme tous leurs concurrents, les skippers omanais n’ont découvert le nouveau monotype que début février mais ils ont depuis mis à profit chaque journée de navigation. Car l’enjeu pour Ali et Sami est de monter d’un cran dans leur carrière de marin. L’un comme l’autre sont des équipiers reconnus, excellents barreurs, précis dans les manœuvres, mais il leur faut maintenant devenir des skippers capables de naviguer en solitaire, à haut niveau.

Ali Al Balushi qui a participé à huit Tour de France à la Voile est ravi de relever ce nouveau défi. « Je suis impatient de participer à cette course. C’est ma première expérience de ce type et je me sens à l’aise. » Comme Sami, il a fait l’objet d’une sélection et a été retenu par Oman Sail pour sa capacité à performer. Le troisième skipper, Mohammed Al Mujaini, fait toujours partie du dispositif avec la perspective de participer à la Solitaire du Figaro cet été.

Ali et Sami seront encadrés par des skippers français de renom sur cette course. Ali navigue en effet aux côtés de Julien Villion, fin stratège passé par le Figaro, le Diam 24 od et quelques cellules de routage. Sami Al Shukaili est lui engagé aux côtés de Nicolas Lunven, l’un des meilleurs spécialistes du Figaro, vainqueur de la Solitaire à deux reprises.

Le départ de la première étape est prévu le samedi 30 mars.

Ali Al Balushi

« Je me sens prêt. Je suis impatient de participer à cette course. C’est ma première expérience sur ce type de course et je me sens à l’aise. Nous nous entraînons depuis septembre. J’ai participé pendant longtemps au Tour de France à la Voile et je suis très heureux d’être sur un projet Figaro. Cela correspond à mon objectif personnel qui est de participer à l’Ocean Race (ex. Volvo Ocean Race, ndr). C’est super de naviguer avec Julien. Nous avons a peu près le même âge et c’est un très bon marin. »

Interview de Franck Cammas

« C’est une course carrément importante. On va juger si les Omanais sont en mesure de naviguer en solitaire. Elle permet de les mettre en situation. C’est aussi la première course en Figaro 3 et on est ravis de pouvoir naviguer sur ces bateaux-là. Il n’y a pas mieux que le double pour comprendre le fonctionnement du bateau. Depuis que les bateaux ont été livrés, on n’a pas arrêté de naviguer. Nous avons sélectionné Ali Al Balushi et Sami Al Shukaili car ils ont des profils qui permettent de performer. Leurs points forts sont la barre et les manœuvres alors que Momo est meilleur sur la navigation. »

Les équipages :

  • Oman Sail 1
    Julien Villion
    Ali Al Balushi
  • Oman Sail 2
    Nicolas Lunven
    Sami Al Shukaili

Source

Matthieu Honore

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent