A Ben Ainslie l’étape toulonnaise. A Franck Cammas le Tour !

© Sailing Energy

La mer agitée qui est entrée par le Sud-Est de la Rade de Toulon a empêché de lancer les courses de ce dernier jour de compétition de la GC32 TPM Med Cup, dernière épreuve du GC32 Racing Tour 2018.

Les huit GC32 se sont tout de même aventurés sur le parcours, prêts pour un départ prévu à midi. Alors que naviguer dans un vent de 18 à 20 nœuds aurait été possible en temps normal, les vagues, au fur et à mesure qu’elles se développaient, ont généré des “conditions de survie”. Si les courses avaient eu lieu aujourd’hui, les bateaux et éventuellement les équipages auraient été endommagés ou blessés, c’est la raison qui a motivé la décision du comité de course d’annuler les manches de la journée.

Cette semaine, qui s’est déroulée avec le soutien de Toulon Provence Méditerranée et de la Ville de Toulon, l’équipe Britannique de Sir Ben Ainslie a triomphé, battant Franck Cammas et NORAUTO de 13 points après 10 courses. L’équipe Britannique n’a jamais terminé en dehors du podium sur toutes les manches de la semaine, avec cinq victoires au compteur, tandis que NORAUTO a remporté deux manches hier et est monté six fois sur le podium.

« Nous avons réussi un bel événement ici à Toulon », a déclaré Ben Ainslie. « C’est notre quatrième épreuve sur le GC32 Racing Tour et nous nous sommes améliorés au cours de la saison. C’est bien de finir avec une victoire. Cette année, nous avons réussi à faire venir un grand nombre de nos marins sur ce multicoque à foils, ce qui a été une excellente préparation pour notre campagne America’s Cup ».

En tant que Ville hôte de compétitions, Toulon connaît bien les courses de catamarans à foils et le résultat de cette semaine est similaire à celui des America’s Cup World Series en 2016, lorsque Ben Ainslie avait battu de peu Franck Cammas.

Même si Franck Cammas n’a peut-être pas remporté la victoire sur cet événement, il s’est surtout concentré sur la « vision d’ensemble ». NORAUTO a débuté la GC32 TPM Med Cup avec une avance de huit points au classement GC32 Racing Tour 2018. « Nous avons fait un très bon événement en GC32 à Villasimius le mois dernier », raconte Franck Cammas, vainqueur de la Volvo Ocean Race et de la Route du Rhum. « Après cela, nous avions moins la pression. Il y a eu de bonnes batailles avec les autres au cours de l’année et cela n’a jamais été facile. Nous nous sommes un peu améliorés et nous avons eu de bons adversaires avec Ben Ainslie et lorsque Arnaud Psarofaghis avait rejoint Realteam. » Pour sa victoire sur la saison, Franck Cammas remporte une montre ANONIMO Nautilo Bronze Bicolor.

NORAUTO est la première équipe à avoir remporté le GC32 Racing Tour à deux reprises (la dernière fois en 2016). « C’est plus serré qu’avant », commente Franck Cammas à propos de l’évolution de la concurrence. « Maintenant, même le dernier bateau peut gagner des courses, et il est possible de « passer le peloton ».

Franck Cammas a rendu hommage à Toulon. « Il y a eu beaucoup de spectateurs, même si la ville n’a pas une culture voile, ils la suivent bien. »

Zoulou d’Erik Maris a poussé l’équipe de Jerôme Clerc aux pieds du podium de la saison, en prenant la troisième place avec 19 points, un de plus que le champion Suisse en titre. L’équipier Marseillais de Zoulou, Thierry Fouchier, a déclaré qu’il avait apprécié navigué à Toulon, même si les conditions n’avaient pas été particulièrement favorables, en raison du vent d’Est inhabituel : « La configuration est belle avec le village de la course. Cela me rappelle les America’s Cup Cup World Series avec tous les spectateurs. »

Zoulou manque de peu le titre ultra compétitif de Champion Owner Driver GC32 Racing Tour 2018 d’un point, ce prix revenant à Argo et à l’Américain Jason Carroll. Même topo pour la GC32 TPM Med Cup, avec l’équipe Française qui termine deuxième derrière .film Racing de l’Australien Simon Delzoppo.

L’ANONIMO Speed Challenge de la GC32 TPM Med Cup a été remporté hier par Argo de l’Américain Jason Carroll avec une vitesse moyenne de 28,97 nœuds. Jason Carroll remporte ainsi une montre en édition limitée ANONIMO Nautilo GC32 Racing Tour – sa deuxième après sa première victoire à Calvi l’année dernière.

Résultats de la GC32 TPM Med Cup
Pos Team R1 R2 R3 R4 R5 R6 R7 R8 R9 R10 Tot

  1. INEOS TEAM UK 2 1 1 1 2 2 3 2 1 1 16
  2. NORAUTO 6 2 2 4 4 1 1 5 2 2 29
  3. .film Racing 5 3 4 2 1 4 4 4 3 4 34
  4. Zoulou 1 6 3 3 5 6 5 3 5 5 42
  5. Argo 3 5 5 7 3 3 7 8 7 6 54
  6. Frank Racing 4 4 6 5 7 7 6 6 6 7 58
  7. Realteam 9 9 9 9 9 5 2 1 4 3 60
  8. Métropole Toulon Provence Méditerranée 7 7 7 6 6 8 8 7 8 8 72

Résultats de la GC32 TPM Med Cup – Skipper-propriétaire
Pos Team R1 R2 R3 R4 R5 R6 R7 R8 R9 R10 Tot

  1.  .film Racing 5 3 4 2 1 4 4 4 3 4 34
  2. Zoulou 1 6 3 3 5 6 5 3 5 5 42
  3. Argo 3 5 5 7 3 3 7 8 7 6 54
  4. Frank Racing 4 4 6 5 7 7 6 6 6 7 58

GC32 Racing Tour 2018 – Résultats globaux

  1.  NORAUTO 1 1 2 1 2 7
  2. INEOS TEAM UK DNS 3 1 3 1 17
  3. Zoulou 5 2 4 4 4 19
  4. Realteam 2 4 5 2 7 20
  5. Argo 3 6 3 6 5 23
  6. Frank Racing 4 5 7 5 6 27
  7. .film Racing 6 7 6 DNS 3 31
  8. Código Rojo Racing DNS 8 8 7 DNS 41

MOTHS & ONE FLY

Avec des vents de plus de 20 nœuds et une forte houle, Moths et Onefly n’étaient pas en mesure de naviguer aujourd’hui.
Pour leur sécurité, le comité de course a dû se résoudre à annuler les manches de cette dernière journée.
Malgré ces aléas, les participants repartent ravis d’avoir pu naviguer ensemble pendant ces 3 jours de course très sportives dans des conditions de vent musclé.
Comme nous l’explique Benoit Marie, vainqueur dans sa catégorie en Moth. « Je suis content d’avoir pu faire 8 manches en 2 jours malgré les conditions de vents difficiles et exigeantes j’étais à l’aise sur mon bateau et j’allais vite, c’était génial ! ».
Face à des concurrents extrêmement doués et combatifs, Benoit Marie fait une très belle progression dans sa catégorie et termine premier.

Côté One fly, on retiendra de belles épreuves sportives avec un vent, certes, fort mais idéales pour ces petites unités. Guillaume Pirouelle, grand gagnant de cette course semble très content de sa performance. « C’était de superbes conditions pour performer. J’ai pris beaucoup de plaisir sur l’eau ».

Un beau terrain de jeu pour tous ces participants qu’on retrouvera surement en Martinique pour «Martinique flying regatta» en novembre 2018.

Source

Stéphanie Nadin

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : GC32