Samantha Davies : l’Atout Coeur

  • © Initiatives Coeur
  • © Initiatives Coeur
  • © Initiatives Coeur
  • © Initiatives Coeur
  • © Initiatives Coeur
  • © Initiatives Coeur
  • © Initiatives Coeur

Cela faisait 7 ans que nous n’avions pas vu Sam Davies naviguer en solitaire sur un IMOCA. En reprenant les commandes du foiler Initiatives-Coeur, elle boucle une préparation studieuse et un début de saison brillant, prouvant à chacun qu’elle a une belle carte à jouer sur la prochaine Route du Rhum – Destination Guadeloupe.

Nouvelle donne

Si Sam sera au départ de son 3ème Vendée Globe en 2020, elle participera à sa toute 1ère Route du Rhum le 4 novembre (St Malo-Pointe à Pitre). Elle a réalisé un certain nombre de transatlantiques, 24 pour être précis, mais n’a encore jamais eu l’occasion de se mesurer à la plus mythique des épreuves transatlantiques en solitaire. Un plateau exceptionnel de 123 marins (dont 22 IMOCA et 6 femmes) s’affrontera lors de cette édition anniversaire (40 ans) du Rhum.

Terrains de jeu variés

Sam est sur tous les fronts, elle partage son temps entre Trégunc (Finistère), où elle vit avec son marin de compagnon, Romain Attanasio (ndlr : aussi engagé sur la Route du Rhum – un couple concurrent inédit) et leur fils Ruben (7 ans), Lorient (Morbihan), le port d’attache d’Initiatives-Coeur et Port-la-Forêt (Finistère), où elle s’entraine avec le Pôle Finistère course au large.
En début d’année, elle a même trouvé le temps de se rendre au Burundi pour une mission humanitaire aux côtés de Mécénat Chirurgie Cardiaque. Cet aspect du projet est unique, le voilier Initiatives-Coeur s’engage dans la course au large pour sauver des enfants. Chaque course est l’occasion d’une grande campagne de sensibilisation au cours de laquelle les sponsors du bateau financent par leurs dons des opérations d’enfants souffrant de graves malformations cardiaques. Rappelons que ce sont 155 enfants qui ont pu être sauvés depuis le lancement de cette initiative en 2012.
Elle y a fait une rencontre déterminante : Mireille – 7 ans – atteinte d’une tétralogie de Fallot. De retour en France, elle a suivi sa petite protégée dans les étapes qui lui ont sauvé la vie. Une histoire touchante que Sam n’est pas prête d’oublier et qui devrait lui insuffler la force mentale nécessaire lors des potentiels coups durs en mer.

Dame à l’honneur

La voile est un sport moderne, dans lequel les femmes peuvent dominer. Sam l’a toujours su et s’efforce de le prouver au cours de sa carrière. Rappelons qu’elle a terminé 4ème du Vendée Globe 2008 et était à la tête d’un équipage sur la Volvo Océan Race 2015.
Grâce au soutien renouvelé des sponsors Initiatives et K-LINE dès la fin du précédent Vendée Globe et à l’arrivée de VINCI Energies fin 2017, Sam peut se préparer dans de très bonnes conditions avec un bateau pris en main depuis plus d’un an et les moyens de le faire progresser.
Cette année, avec une victoire sur la Drheam Cup et une 2nde place sur la Bermudes 1000 race, elle entame une excellente saison et est confiante pour le grand rendez-vous 2018 : la Route du Rhum – Destination Guadeloupe :

« La préparation est primordiale et mon équipe a énormément travaillé, notamment pour alléger le bateau, le rendre plus performant, l’adapter à mon gabarit et à ma façon de naviguer. C’est grâce à ce travail que les résultats sont là. Et puis, je m’aperçois combien j’ai évolué depuis mon dernier Vendée Globe 2012. Entre temps, il y a eu la Volvo Ocean Race où j’ai eu l’occasion d’évoluer au milieu de filles incroyablement performantes et talentueuses. C’est maintenant que je réalise à quel point cette expérience m’a fait mûrir. » conclut Sam.

Source

Liliane Fretté Communication

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 18 septembre 2018

Matossé sous: Course au Large, IMOCA, Route du Rhum

Vues: 349

Tags: , , , , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : IMOCA

Les vidéos associées : Route du Rhum