Un première édition, un succès !

© François van Melleghem

Créer un événement lié à la mer en mêlant des gens d’univers différents comme le sport, les arts et l’entreprise, et faire la connexion entre les centres du Groupe Valdys : tel était le sens du Grand Prix éponyme qui s’est achevé hier soir au terme de dix jours hauts en couleurs. Dix jours lors desquels la part belle a été faite au sport et à la convivialité. Sur l’eau, les six équipages de Multi50 se sont livrés une incroyable bagarre. Pour preuve, il aura fallu attendre le dernier bord de la dernière manche pour connaitre le nom du grand vainqueur, Arkema de Lalou Roucayrol. En mer toujours, les différents invités et les personnalités ont apprécié à la fois le match et le spectacle, mais aussi fait le plein de sensations tandis qu’à terre, tous ont pu échanger et partager. Bref, cette première édition du Grand Prix Valdys – Multi50 s’est révélée être une formidable aventure sportive et humaine. Un franc succès qui pourrait bien être le premier d’une longue série…

Yves Diard, Président du Groupe Valdys :

« Ce qui est intéressant, c’est la convivialité ressentie tout au long de cette semaine de régates. Des moments de simplicité, de partage. Beaucoup d’émotions. J’ai notamment en tête deux temps forts : la victoire d’Arkema avec 30 petites secondes d’avance sur FenêtréA – Mix Buffet à l’issue de la grande course, puis la manche courue cette semaine en baie de Douarnenez lors de laquelle Solidaires en Peloton – ARSEP est venu coiffer sur le poteau l’équipage d’Erwan Le Roux, encore lui. Ce dernier peut nourrir des regrets d’avoir perdu le Grand Prix pour un tout petit point. Quoi qu’il en soit, le match sur l’eau a été superbe, tout autant que la victoire de Lalou Roucayrol et de son équipe. Nous souhaitons vraiment pérenniser l’événement parce qu’il a été riche en échanges. Des échanges sincères mais pas qu’entre les marins et nous-mêmes. Nous avons eu une journée partenaires avec notamment la soirée Réseau qui a connu un vif succès. Il y a eu aussi de bons échanges entre les personnalités et les marins. »

Gwen Chapalain, créateur de Sea to See, société organisatrice de l’événement :

« Cela fait un peu plus d’un an que l’on travaille sur ce concept avec le Groupe Valdys et la classe Multi50. L’idée, c’est d’avoir un cadre de rencontres et d’échanges. Aujourd’hui, on est ravi parce qu’au bout d’une semaine, ce qu’on avait pu imaginer, nous l’avons concrétisé, que ce soit au niveau des personnalités invitées, des entreprises ou des skippers. Leurs premiers retours sont très positifs. Il est vrai que nous sommes dans un cadre super sympa, que ce soit à Roscoff ou à Douarnenez. Nous sommes vraiment ravis de cette première expérience. C’était un vrai challenge. Un grand merci aux skippers et à leurs équipes qui nous ont aidé à trouver le bon équilibre. Ce n’est, de fait, jamais facile de faire fonctionner une recette, même quand tous les ingrédients sont là. La classe Multi50 est parfaite pour ce type d’événement. On peut mettre des invités à bord et leur procurer des sensations sans perturber le sport. L’idée aujourd’hui, c’est évidemment d’essayer de pérenniser ce Grand Prix. Dans l’immédiat, nous allons dresser le bilan avec le Groupe Valdys, les partenaires et la classe Multi50 mais plusieurs d’entre eux ont d’ores et déjà annoncé vouloir revenir l’an prochain. »

Classement général (après 14 courses) :

1. Arkema (Lalou Roucayrol) 31 pts ; 2. FenêtréA – Mix Buffet (Erwan Le Roux) 32 pts ; 3. Réauté Chocolat (Armel Tripon) 49 pts ; 4. Solidaires en Peloton (Thibaut Vauchel-Camus) 55 pts ; 5. Ciela Village (Thierry Bouchard) 83 pts ; 6. La French Tech Rennes Saint-Malo (Gilles Lamiré) 90 pts.

Source

Juliette Boëssé

Liens

Informations diverses

Au vent

Les vidéos associées : Multi50