Et le thermique fut !

© Eric Bellande

La patience finit toujours par payer ! Avec un rendez-vous sur l’eau à 13h aujourd’hui, on se doutait bien qu’il faudrait composer ce mardi avec un vent encore capricieux. Et pourtant, aux alentours de 14h, quelques risées ont griffé la Rade de Brest jusqu’à ce que s’installe un vent Thermique qu’on attendait presque plus ! Presque surpris de pouvoir aller batailler sur l’eau aujourd’hui, les 400 jeunes du Championnat de France Espoirs Solitaire Equipage se sont rués vers les zones de courses juste après l’Opération “Parking Propre”. Cette fois-ci toutes les séries ont belle et bien pu valider des courses et laisser se dessiner les premières tendances dans les différents classements.

Brest s’est réveillée la tête dans les nuages, puis dans l’après-midi des rayons de soleil pas si timides que ça ont autorisé l’arrivée en Rade d’un vent Thermique qui a brisé le miroir posé là depuis deux jours. Une bénédiction pour les 400 jeunes marins du Championnat de France Espoirs Solitaire Equipage qui étaient restés sur leur faim hier avec un vent déjà bien léger. Mais Bernard Simon, le consultant météo sur le Championnat avait raison de se montrer optimiste ce matin car vers 14h un flux de Nord-ouest de 5-7 s’est installé sur les zones de courses, permettant aux 5 flottes en lice de lancer plusieurs départs.

Dans certaines séries déjà 3 courses ont été validées, et les premières tendances aux classements commencent à émerger. En 29er, les Champions d’Europe Théo Revil et Gautier Guevel ont laissé leur fauteuil de leaders à l’équipage 100% féminin et 100% Nantais, Manon Pennaneac’h et Enora Percheron. Chez les 420 ce sont aussi les filles qui font la loi avec les triples médaillées aux Championnats du Monde Jeune Violette Dorange et Camille Orion, qui en plus de dominer le classement féminin, font mieux que les garçons de manière générale ! En Longtze le comité ménage le suspense puisque la dernière course de la phase de qualification se disputera demain ! Ensuite les 9 premiers seront reversés dans le rond Or et les points seront remis à zéro ! Mais demain est un autre jour.

Ils ont dit :

Justin Baradat et Thomas André (USAM Voile Brest), en tête en 420 Garçons après 4 courses :

« Nous naviguons ensemble depuis maintenant 4 ans et nous avons tous les deux 18 ans. On est du même club, à l’USAM donc c’est bien, on connait le plan d’eau et on est content d’être ici. On a eu quand même quelques surprises aujourd’hui, on ne savait pas trop de quel côté arrivait le vent. À la 1ère course ça passe à gauche et sur la suivante nous pensions que ça arriverait de la droite alors que c’est arrivé de la gauche sur le 1er bord et à droite sur le 2ème bord ! Naviguer ici en rade de Brest à l’année ça aide un peu mais finalement, la rade n’est pas si compliquée que ça ! On est un équipage qui est plutôt « lourd » donc lorsqu’il y a du clapot ce n’est pas forcément un avantage pour nous. Aujourd’hui c’était bien, nous sommes habitués à ces conditions avec peu d’air donc on aime bien. On s’est fixé comme objectif de finir dans les 8 pour être sûrs d’être en demi-finales et ce qui serait vraiment top c’est d’être dans les 2 pour jouer la médaille ! »

Source

FFVoile

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent