La Fabrique, à l’eau et à foil

© Christophe Breschi

En présence d’une partie de ses partenaires, Alan Roura a remis à l’eau ce lundi l’IMOCA La Fabrique. En même temps qu’une importante restructuration et de multiples modifications pour être mis à la main du navigateur de 25 ans, le monocoque suisse a surtout exposé ses nouveaux appendices : des foils de toute dernière génération.

Lever de rideau pour La Fabrique Sailing Team ! Ce lundi 16 juillet, c’est aux premières lueurs du jour et dans la fraîcheur de l’aube lorientaise que se sont réunis famille, amis et sponsors (avec Cyril Cornu de La Fabrique et Eric Joliat de Swisspro), pour voir tomber le voile cachant l’IMOCA La Fabrique depuis février dernier. L’occasion pour Alan Roura et son équipe de révéler, enfin, les résultats de plus de cinq mois de labeur, durant lesquels le 60 pieds dessiné en 2007 a été profondément transformé en vue de la Route du Rhum et, à terme, du Vendée Globe 2020.

Ils ont dit :

Alan Roura, skipper de La Fabrique :

Je ne réalise pas bien… La Fabrique est à l’eau, terminée ! C’est génial, c’est inimaginable. Le bateau a retrouvé ses lignes de l’époque, il est magnifique, il est comme je l’avais imaginé. Et puis, sans en dire plus, on a atteint notre objectif de ne pas prendre de poids malgré l’ajout de foils. L’équipe a vraiment bien travaillé, maintenant on a hâte de naviguer !

Cyril Cornu, directeur marketing de La Fabrique :

C’est vraiment plaisant à voir, cette mise à l’eau est la récompense de leur travail. Ça fait plaisir de voir Alan et son équipe si contents, cette fin de chantier est déjà une belle victoire sur notre route vers le Vendée Globe 2020. C’est une étape importante, c’est important pour un partenaire principal d’être présent.

Un foil sur deux

La mise à l’eau de l’IMOCA La Fabrique aurait pu donner lieu à une journée parfaite : grand soleil, invités et public présents en nombre, manutentions parfaitement maîtrisées. Mais c’était sans compter sur les inévitables aléas qu’occasionnent les chantiers de grande envergure, en course au large comme ailleurs. Une erreur de calibrage chez l’usineur, chargé de créer les barreaux en carbone des foils, a ainsi retardé de plusieurs semaines la livraison de l’élément tribord. D’une motivation indéfectible et soutenu par son équipe et ses partenaires, Alan Roura a tout de même décidé de mettre La Fabrique à l’eau, avec un seul de ses appendices. Le bateau pourra quoiqu’il en soit être certifié IMOCA 60 et participer aux courses et parcours de qualification à la Route du Rhum, en l’état. De quoi s’entraîner, « d’un côté » en attendant, courant août, de pouvoir exploiter « l’entier » potentiel de La Fabrique.

Programme 2018

  • 23 juillet : Drheam Cup (qualificative à la Route du Rhum)
  • Août : parcours d’entraînement offshore
  • 21 septembre : Défi & Trophée Azimut
  • 4 novembre : Route du Rhum

Source

Aurélia Mouraud

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 16 juillet 2018

Matossé sous: 2020-21, Course au Large, IMOCA, Route du Rhum, Vendée Globe

Vues: 265

Tags: , , , , ,

Sous le vent

Les vidéos associées : IMOCA

Les vidéos associées : Route du Rhum

Les vidéos associées : Vendée Globe