Avantage MAPFRE

© Konrad Frost/Volvo Ocean Race

Ce mercredi matin, ce sont les Espagnols de MAPFRE qui se sont emparés de la première place du classement, 13 heures après avoir empanné pour mettre le cap au Nord-Est, en direction de la pointe de l’Écosse.

Moment clé de cette dixième étape, c’est hier vers 21h00 heure française que tous les bateaux décidaient d’empanner pour finalement mettre le cap sur le Nord de l’Écosse, qu’ils devraient atteindre en fin de journée. Perturbée par le passage d’une dorsale porteuse de vents très légers, la route de nos sept concurrents les voyait s’éloigner des côtes Irlandaises, pour aller toucher un vent plus fort et stable.

Et c’est en fin de journée qu’ils parviennent à laisser cette dorsale dans leurs sillages, pour retrouver ce vent de sud d’une vingtaine de noeuds. Résultat, plus de 20 noeuds de vitesse moyenne depuis hier soir, et une distance à l’arrivée qui est passée sous la barre des 700 milles nautiques.

À bord du leader MAPFRE, la médaillée d’Or Olympique Támara Echagoyen nous confiait ce matin : “Nous sommes maintenant dans la meilleure position possible. Hier a été difficile pour nous et nos concurrents, car on a eu beaucoup de changements en terme de conditions. Maintenant nous devons nous focaliser sur notre course à nous, et continuer de travailler dur, parce qu’il nous reste beaucoup de milles à parcourir. Nous devons travailler d’autant plus dur pour essayer de maintenir notre première place jusqu’a la fin de cette étape.”

Jusqu’ici tout va bien, nous sommes satisfaits d’avoir nos principaux concurrents exactement là où on le voulait
Rob Greenhalgh

À 11h00 ce matin, MAPFRE compte une avance de 5 milles nautiques sur son premier poursuivant… Dongfeng Race Team. Derrière, Dee Caffari et ses 9 femmes et hommes d’équipages tiennent la cadence et pointent en troisième position, devant les deux bateaux néerlandais, Brunel et AkzoNobel. En queue de peloton du groupe de tête, Vestas 11th Hour Racing est actuellement relayé à 17 milles des leaders, tandis que Sun Hung Kai/Scallywag accuse 50 milles de retard.

Si vous ne l’avez pas encore utilisé, découvrez notre nouveau simulateur de résultats possibles, vous permettant de jouer avec les différentes positions des équipes pour en voir l’impact au classement à l’issue de cette dixième étape.

Source

Volvo Ocean Race

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent