Charles Caudrelier: “Arrêter de calculer. Juste gagner.”

Leg 8,Skipper,portrait,Charles Caudrelier,Dongfeng,2017-18,on-board,Teams,Leg,Kind of picture

© Jeremie Lecaudey/Volvo Ocean Race

Nouveaux leaders au classement de la Volvo Ocean Race, Dongfeng Race Team et son skipper Charles Caudrelier ne pouvaient pas rêver mieux en terme de timing, puisqu’ils sont à deux étapes de leur rêve : soulever le Trophée ! Sur les 45000 milles nautiques que compte cette édition 2017-18, il n’en reste que 2000 à parcourir avant de rejoindre La Haye, point final pour les sept équipages en lice. Deux étapes, avant lesquelles un seul point sépare Dongfeng Race Team des Espagnols de MAPFRE, en tête de la course pendant sept des neuf premières étapes.

Revenu à la charge en enchaînant les bonnes performances, Team Brunel n’est qu’à trois points de l’équipage mené par Caudrelier, tandis que 16 sont encore à prendre d’ici l’arrivée à La Haye. Avec un écart si faible avant le départ depuis Cardiff dimanche prochain (17h00 heure française), cette fin de course nous offre une multitude de scénarios possibles !

De son côté, Charles Caudrelier ne compte pas compliquer les choses, et reste pragmatique lorsqu’on aborde le sujet.

“Arrêter de calculer,” nous lance-t-il. “Juste gagner.”

La motivation est la, impossible d’en douter, même si cela semble plus facile à dire qu’à faire. Dongfeng Race Team vient d’atteindre le sommet du classement grâce à ses résultats constants, toujours dans la première moitié du classement.

Mais l’équipe défendant les couleurs de la Chine court toujours après un premier succès. Pour Charles, il n’y a pas de meilleur moment pour tirer un trait sur cette anomalie dans le parcours quasi parfait de son équipage.

“Remporter la prochaine étape pourrait être capital pour chacune des trois équipes de tête,” avouait le Français. “Mais nous n’avons toujours pas gagné, et aimerions vraiment y arriver ! La pression est à son comble, mais il faut qu’on sache la gérer.”

En réalité, se retrouver en tête de la course est probablement là où les deux poursuivants de Dongfeng Race Team voudraient être, et la pression n’est pas que sur les épaules du leader !

Xabi Fernández par exemple. Après avoir mené pendant la majeure partie de la course, lui et son équipe ont eu plus de difficultés à maintenir les bons résultats durant ces huit dernières semaines. C’est la deuxième fois en trois étapes que les Espagnols cèdent leur place de leader à l’équipage de Charles Caudrelier.

À l’inverse, Bouwe Bekking sur Team Brunel avait commencé doucement, mais revient comme une flèche sur les deux leaders, enchaînant une victoire d’étape, une seconde place puis une nouvelle victoire d’étape lors de la dernière entre Newport et Cardiff. Deux victoires sur deux étapes coefficient deux… rien de tel pour se repositionner en client sérieux à la victoire finale (à domicile).

Le bateau jaune est scruté avec attention par ses concurrents directs, et pour sa huitième tentative, Bouwe Bekking pourrait enfin venir à bout de son rêve : remporter la Volvo Ocean Race !

Charles Caudrelier confirmait que le retour de Brunel signifie que Dongfeng ne peut plus se permettre de focaliser son attention uniquement sur MAPFRE – un changement de stratégie comparé au reste de la course.

“Maintenant que Brunel est dans la course, nous ne pouvons nous focaliser uniquement sur l’autre bateau rouge. Nous devons rester devant les deux, donc on doit tout faire pour gagner cette étape,” ajoutait le Français.

“Nous devons prendre les commandes, et ne pas suivre les autres. Eux devront nous suivre. Nous n’allons pas trop les regarder, puisqu’ils sont deux contre nous à présent.”

À ce moment clé de la course, la fatigue et les blessures pourraient avoir leur importance. Mais Caudrelier insiste sur le fait que son équipage se maintient en forme et motivé pour le sprint final !

“Nous sommes à deux doigts de toucher notre rêve. Nous avons travailler tellement longtemps que le meilleur moyen de rester motivé est de penser au résultat final.”

Source

Volvo Ocean Race

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent