La flotte de la Volvo Ocean Race de retour dans le grand bain !

© Rich Edwards

Après un départ spectaculaire depuis Itajaí ce dimanche, les sept équipages sont tous de retour dans la course, après que Vestas 11th Hour Racing et Sun Hung Kai/Scallywag aient fait face à un contre la montre pour être fin prêts. Une météo instable la nuit dernière a rendu l’adaptation des marins peu évidente, avec des vents changeants autant en direction, qu’en intensité… Impliquant de nombreux changements de voiles.

“C’est très instable – le vent monte d’un coup et retombe ensuite, avec 10 noeuds et 30 degrés de différence,” confiait Simeon Tienpont, le skipper de team AkzoNobel. “Ce qui est certain, c’est que nous sommes bien occupés sur le pont.”

À bord de Turn the Tide on Plastic, Dee Caffari accueillait avec joie des conditions plus clémentes et stables qui sont arrivées avec le lever du jour ce matin.

“La première nuit en mer est toujours intéressante,” avouait la Britannique de 45 ans. “Cela nous prend un peu de temps avant de nous réhabituer à la routine du bord, et avec tous les autres bateaux aussi près, cela influence la manière dont nous naviguons.”

“Même maintenant, alors que le jour se lève, et qu’on peut voir tous nos adversaires avec les mêmes combinaisons de voiles… Nous avons eu quelques nuages durant les premières heures, et donc beaucoup de changements au niveau du vent, ainsi que de la pluie. A présent le ciel nous semble moins changeant.”

MAPFRE qui est actuellement deuxième au classement, derrière Dongfeng Race Team s’est fait surprendre par un nuage.

“Tout va bien à bord après un départ compliqué,” annonçait Xabi Fernández, le skipper du bateau espagnol. “Nous avons eu un peu d’action pendant la nuit, et on a perdu un peu de terrain.”

A 18h00 UTC aujourd’hui, et avec un peu plus de 260 milles parcourus, c’est Dongfeng Race Team qui est en haut du classement, à un petit mille des Espagnols, tandis que SHK/Scallywag – qui pointe en troisième position – optait pour un virement anticipé sur ses concurrents, cap au nord !

Le classement est calculé en fonction d’une série de points de passage, prenant en compte le routage établi en fonction des conditions météo. En réalité, bien que SHK/Scallywag soit à 2,5 milles de Dongfeng Race Team, ils naviguent à plus de 13 milles à l’Ouest.

Avec un final à Newport, au nord-est des États-Unis, les équipages ont tous navigué plein Est, pour toucher des vents plus soutenus à plus de 200 milles des côtes brésiliennes.

Actuellement, ils naviguent dans une brise de Nord-Est allant de 12 à 15 noeuds, et sont tous dans une bataille stratégique pour tenter de faire la différence sur leurs concurrents.

Le tracker est d’ailleurs en direct pendant les premières 48 heures de la course, avant de repasser au schéma classique des reports de positions toutes les 6 heures.

Source

Volvo Ocean Race

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent