Turn the Tide on Plastic prend la quatrième place

Leg 7,Arrival,2017-18,Auckland-Itajaí,Turn the Tide on plastic

© Pedro Martinez/Volvo Ocean Race

Après Team Brunel [vainqueur de cette septième étape], Dongfeng Race Team et team AkzoNobel, les 10 marins de Turn the Tide on Plastic – le bateau aux couleurs du Portugal et des Nations Unies – sont arrivés à Itajaí en quatrième position cette nuit, leur meilleur résultat depuis le début de la Volvo Ocean Race. Ils ont passé la ligne d’arrivée à 04:12:44 UTC ce matin. Malgré l’heure tardive (01h12 du matin ici à Itajaí), le public était venu nombreux, pour le plus grand plaisir de Dee Caffari, interrogée quelques minutes après l’arrivée : “je suis impressionnée de voir autant de monde pour nous accueillir en plein milieu de la nuit !”

Il aura fallu 20 jours, 3 heures, 12 minutes, 44 secondes pour avaler les 7750 milles qui séparent Auckland d’Itajaí – l’équivalent de 14350 kilomètres – avec des conditions particulièrement compliquées, passant du tout au rien, ou presque.

Au cours une étape d’ores et déjà qualifiée comme l’une des plus difficiles que la course ait connue ces dernières années ; avec moins d’expérience et de nombreux néo Cap-Horniers (six au total, sur les dix marins embarqués) ; et malgré un problème de gréement au début de la remontée de l’Atlantique, Dee Caffari et son équipage signent là une très belle performance, et empochent huit points précieux au classement général !

Ils en comptent désormais 20, et bien qu’ils restent en septième position, cette quatrième place leur permet de revenir à trois petits points de Vestas 11th Hour Racing, et a six de SHK / Scallywag.

Dee Caffari, pleinement satisfaite de ce résultat affirmait : “C’est formidable, cette étape était monstrueuse ! Je suis extrêmement fière de mon équipe ! On prouve que nous progressons à chaque étape… On l’a vu lors de la dernière, avec des vents beaucoup plus légers et une mer calme, et là aussi, dans des conditions beaucoup plus difficiles et une mer compliquée. Ces marins peuvent affronter toutes les conditions, et je peux vous dire qu’ils méritent le repos qu’ils vont avoir ici au Brésil”

Bien que le fait d’être arrivé ici au Brésil soit un soulagement pour les 5 femmes et 5 hommes de l’équipage, qui entamaient leurs dernières réserves de nourriture hier… cette place au pied du podium va maintenant leur redonner un sacré élan de motivation, après avoir vécu une fin de sixième étape au combien frustrante – l’équipage de Turn the Tide on Plastic alors sur le podium jusque dans les derniers instants s’était fait passé par MAPFRE et Dongfeng Race Team.

Cette fois-ci un retour in extremis des Espagnols n’était pas d’actualité, puisqu’ils leur restent plus de 270 milles à couvrir avant de poser pied à terre. Tenant compte des conditions actuelles et des prévisions, leur ETA se situe aux alentours de dimanche, à la mi-journée (UTC).

Source

Volvo Ocean Race

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent