Coup d’envoi de la saison pour le Team Custo Pol !

  • 2017, figaro, monotype, solitaire, loison alexis, custo pol
    © Jean-Marie Liot
  • 2017, figaro, monotype, solitaire, loison alexis, custo pol
    © Jean-Marie Liot
  • 2017, figaro, monotype, solitaire, loison alexis, custo pol
    © Jean-Marie Liot
  • 2017, figaro, monotype, solitaire, loison alexis, custo pol
    © Jean-Marie Liot

Le Team Custo Pol s’apprête à démarrer la saison 2018 et le premier à entrer en piste sera le Figariste Alexis Loison qui s’alignera, dès aujourd’hui, au départ de la Solo Maître CoQ, la première des six épreuves comptant pour le Championnat de France Elite de Course au Large 2018. Les enjeux pour le skipper : valider le travail réalisé cet hiver, se jauger face à la concurrence, mais aussi et surtout s’affirmer, d’entrée de jeu, comme l’un des hommes à suivre. Car oui, tout comme le lillois Géry Trentesaux et son équipage sur leur tout nouveau JPK 11.80 Courrier Recommandé en IRC, le Cherbourgeois affiche de grosses ambitions pour cette nouvelle année afin de porter haut les couleurs du spécialiste de la fabrication de tapis automobiles en Europe.

Après un hiver bien rempli, marqué notamment par une belle victoire dans la Sydney – Hobart en IRC 4 sur le même bateau à bord duquel il s’était déjà imposé au côté de Géry Trentesaux en 2015, Alexis Loison rempile désormais en Figaro Bénéteau. « J’entame à présent ma 13e saison sur le support avec, pour la deuxième année consécutive, le soutien de Custo Pol. Dans ce contexte, je pars avec des objectifs élevés puisque je vise clairement le podium à la fois sur la Solitaire Urgo – Le Figaro puis le Championnat de France Elite de Course en Large 2018 », annonce le marin qui a systématiquement terminé dans le Top 10 de la reine des courses en solitaire et à armes égales depuis 2012, et qui espère légitiment se hisser sur le podium cette année. « Je ferais alors aussi bien que Géry Trentesaux, le patron du Groupe GT Investissements qui englobe Custo Pol, lors de l’édition 1984 », détaille Alexis qui va donc entrer dans le vif du sujet dès aujourd’hui, aux Sables d’Olonne, à l’occasion de la Solo Maître CoQ. « L’idée est de marquer des points d’emblée pour me rassurer, mais aussi pour montrer qu’il va falloir compter sur moi aux avant-postes cette année », poursuit le marin Cherbourgeois qui a également inscrit à son planning l’ensemble des autres courses inscrites au calendrier de la classe Figaro Bénéteau, à savoir la Solo Concarneau du 2 au 9 avril, la Transat AG2R – La Mondiale du 22 avril au 16 mai, la Solo Normandie du 29 juin au 5 juillet, puis la Solitaire Urgo – Le Figaro du 18 août au 16 septembre.

Marquer des points d’entrée de jeu

« Le fait d’avoir beaucoup régaté en IRC ou en Class40 ces derniers mois m’a permis de prendre un peu de recul sur le Figaro tout en continuant de passer du temps sur l’eau, mais aussi de m’assurer de garder de la fraîcheur pour attaquer la nouvelle saison », souligne le skipper de Custo Pol qui a repris les entraînements, mi-février, au Pôle Finistère Course au Large de Port-la-Forêt, alternant ceux en solo et ceux en double en vue de la Transat AG2R qu’il disputera avec Anthony Marchand, sur le bateau de ce dernier. « Ce que j’ai pu voir lors des différents stages est très encourageant pour la suite », se satisfait Alexis Loison qui va pouvoir le confirmer dès cette semaine. « La première course de l’année est toujours un peu particulière. Elle nous cueille généralement à froid car au mois de mars, les conditions ont tendance à piquer un peu », note le navigateur qui devrait entamer les débats par 25 nœuds de vent en baie des Sables d’Olonne, ce mercredi. « Cela va nous remettre vite fait bien fait dans le bain », assure le Normand qui après des petits parcours construits, s’élancera, jeudi à 13 heures, pour une grande course de 300 milles entre Belle-Ile, Yeu et Ré.

Briller sur les plus belles épreuves

Une course que suivra assurément avec attention Géry Trentesaux, le Président du conseil d’administration de GERY TRENTESAUX INVESTISSEMENTS SA dont l’entreprise Custo Pol (fondée en 1998 et aujourd’hui dirigée par son fils Nicolas Trentesaux) apporte également son soutien à l’équipage de Courrier Recommandé, le JPK 11.80 premier du nom mis à l’eau le 7 février dernier, pour un programme de trois ans, ponctué par les illustres courses du RORC et autres plus grandes épreuves IRC. « La voile est dans l’ADN de Custo Pol et je suis très heureux de lancer ce nouveau projet après avoir pourtant pensé raccrocher il y a deux ans », précise le yachtman Lillois qui prévoit notamment de participer, en 2018, au Spi Ouest-France du 29 mars au 2 avril, aux Scottish Series du 25 au 28 mais, au Championnat d’Europe IRC en juillet, au Tour des Iles Britanniques, ou encore à la Middle Sea Race en octobre. « La dernière fois que j’ai participé à cette course, c’était en 1982. Il s’agira, pour moi, d’une sorte de pèlerinage (rires). Plus sérieusement, ce que nous souhaitons avec ce nouveau bateau, c’est avant tout est de faire de belles régates », note Géry qui vise notamment la Fastnet Race puis la Sydney – Hobart en 2019 et espère y inscrire son nom une nouvelle fois tout en haut de l’affiche, comme il l’a déjà fait en 1998 pour la première puis en 2015 pour la deuxième. « Pour tenter d’y parvenir, j’aurai à mes côtés des équipiers talentueux, tels que François Lamiot, Jimmy Pahun, Jean-Luc Bale, Loïc Merlin, Arnaud Aubry, Éric Sandra, Franck Le Gall ou Jean-Pierre Kelbert, pour ne citer qu’eux », ajoute le discret chef d’entreprise qui, en vingt ans de saga Courrier (une quinzaine de bateaux au total) a accroché les courses plus prestigieuses à son palmarès (Cowes – Dinard, Admiral’s Cup, Commodore’s Cup…) et ne compte, évidemment, pas s’arrêter là.

Source

Agence TB PRESS

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 14 mars 2018

Matossé sous: Figaro 2, Monotypie, Solo Maître CoQ

Vues: 467

Sous le vent

Au vent