Marchand – Loison, un duo pour la gagne

© Christophe Favreau

La Transat AG2R – La Mondiale s’élancera le 22 avril prochain de Concarneau. Au départ, pas moins d’une vingtaine de Figaro Bénéteau, parmi lesquels Groupe Royer -Secours Populaire d’Anthony Marchand. Le skipper Costarmoricain qui vise un podium au Championnat de France Elite de course au large 2018 ne pouvait évidemment pas manquer cette épreuve phare du calendrier à l’issue de laquelle il compte bien rentrer dans le Top 3, accompagné, pour l’occasion, par le Cherbourgeois Alexis Loison.

Unique transat en double et à armes égales, la Transat AG2R – La Mondiale se joue tous les deux ans entre la Bretagne et Saint-Barthélemy et réserve, à chaque fois, des finishs haletants. Il y a fort à parier que la 14e édition qui s’élancera en avril prochain ne déroge pas à la règle d’autant que le plateau s’annonce parmi les plus fournis et les plus pointus de ces dernières années. « Clairement, au départ, il y aura du monde et du beau », annonce Anthony Marchand qui se réjouit d’ores et déjà du match à venir à l’échelle de l’Atlantique. « L’AG2R est une course très exigeante, souvent plus dure qu’une transat en solo. Le rythme est ultra soutenu et il faut réussir à tenir dans la durée », assure le skipper de Groupe Royer – Secours Populaire qui connait déjà l’exercice puisqu’il a participé à l’épreuve à deux reprises (il a terminé 21e avec Ronan Treussard en 2008 puis 5e avec Romain Attanasio en 2012). « Dans ce contexte, le choix du binôme est essentiel. Il faut parfaitement s’entendre car 20 jours de mer, c’est long », ajoute Anthony qui a ainsi décidé de faire appel à Alexis Loison pour l’épauler dans l’aventure cette année. « C’est un choix qui s’est fait assez naturellement. Alexis est non seulement un vrai pote, mais en plus, il a la même manière de fonctionner et la même logique que moi », explique le marin qui a travaillé avec le même technicien que le skipper Cherbourgeois la saison dernière (Brice Villion), partageant, de ce fait, une large part de sa préparation avec lui. « Nous formons un binôme solide et très complémentaire. Nous avons beaucoup de choses à échanger. Ensemble, nous avons véritablement les moyens de faire de belles choses et notamment ceux d’aller chercher la victoire », promet Anthony Marchand. Son de cloche identique du côté d’Alexis Loison. « Courir la Transat AG2R tous les deux, c’est quelque chose que nous avions évoqué dès l’an passé et je suis super content que ça se concrétise. Antho est un très bon copain et on se ressemble beaucoup dans la manière de faire sur l’eau mais aussi dans celle d’appréhender les choses. Je suis certain que nous allons faire une belle transat, humainement parlant, mais aussi sportivement parlant. Nous avons clairement le même objectif. Mieux, nous avons toutes les armes pour gagner, même si cette édition de la course promet un énorme match et que sur une épreuve où le terrain de jeu est aussi immense (aucune marque de parcours n’est à respecter sur cette transat, ndlr), tout le monde est dangereux », termine Alexis Loison.

Source

Rivacom

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 27 février 2018

Matossé sous: Figaro 2, Monotypie, Transat AG2R

Vues: 545

Tags: , , , , ,

Sous le vent

Les vidéos associées : Transat AG2R