Ça commence samedi !

08-2017, LA TRINITE SUR MER, FRANCE, MULTI, MULTICOQUE, MULTIHULL, TRIMARAN, ACTUAL, ULTIM, YVES LE BLEVEC, SOLO ROUND THE WORLD RECORD, a bord, on board

© Thierry Martinez

« La fenêtre météo est étroite, mais correcte », commente Christian Dumard, routeur du Team Actual. Yves le Blevec s’élancera demain samedi après-midi sur son tour du monde à l’envers, dans un flux de nord-ouest soutenu. En stand-by depuis trois semaines, et après deux « codes orange », le feu est bel et bien passé au vert pour le trinitain : « c’est tout sauf une surprise, je suis super à l’aise. »

La situation météo plutôt complexe et très évolutive de ces derniers jours a donné du fil à retordre à Christian Dumard, routeur du team Actual. Hier soir encore, rien n’était sûr, mais ce matin Yves et Christian ont tranché. Un flux de nord-ouest va balayer le golfe de Gascogne demain après-midi : « il y a un créneau intéressant entre 14 et 16h, ensuite, le vent se renforce encore. Et la nuit tombe vite… » , prévient Christian Dumard.

Un moment important de mon existence
” Mon sac est prêt depuis plus d’une semaine, je n’ai plus qu’à mettre mon ciré ! ” Yves le Blevec
Dans 24h, le skipper Actual aura enfilé son ciré, il sera à bord de son Ultim, prêt à quitter ses proches et son équipe pour trois mois d’une aventure hors norme.
Yves le Blevec : « La pression vient de changer de camp : de l’étude des fichiers météo à celle des derniers détails logistiques ! Nous sommes dans la continuité de ces dernières semaines de préparation. Mon sac est prêt depuis plus d’une semaine, je n’ai plus qu’à mettre mon ciré !
Je vais procéder à quelques dernières vérifications avec l’équipe et tout sera prêt. Ce départ est tout sauf une surprise. J’ai bien conscience que c’est un moment important de mon existence. Là, je suis content d’être chez moi, de profiter de ce confort rassurant. J’ai bien dormi cette nuit, je vais bien dormir la nuit prochaine, je suis super à l’aise. »

« C’est musclé, mais ce n’est pas la tempête. » Le skipper Actual va donc s’élancer dans un flux de nord-ouest assez soutenu de 20 à 25 nœuds établis avec des rafales à 30 nœuds qui vont lui permettre de tracer en ligne droite vers le cap Finisterre, qu’il devrait doubler dimanche matin. Il devrait poursuivre cette route sud-ouest jusqu’à la latitude de Porto avant d’empanner et de plonger vers les Açores et un régime d’alizés. « Ensuite, il y aura une dépression orageuse à éviter au niveau des Canaries mercredi ou jeudi prochain… »

Regard sur la Transat Jacques Vabre
Bref, les pieds sont encore à terre, mais l’esprit est déjà en mer. Pourtant, avant de se consacrer à ses ultimes préparatifs, en compétiteur accompli, Yves a pris le temps de regarder les conditions météos qui vont animer le départ de la Transat Jacques Vabre prévu ce dimanche au Havre : « il va y avoir une transition un peu musclée en sortie de Manche, ça ne va pas être une entrée en matière très facile… Bonne course à tous ! »

Source

Kaori

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Records