Les ambitions de la Normandy Channel Race

© Rick Tomlinson

Lancée en 2010 sur une idée de Manfred Ramspacher, avec le soutien des collectivités locales la Normandy Channel Race s’est rapidement imposée dans le programme océanique des coureurs au large internationaux comme une grande classique, originale, au format sportif terriblement attractif. Sa 9ème édition au départ de Caen le dimanche 27 mai 2018, s’annonce particulièrement prometteuse, tant la Class40 fourmille de nouveaux projets, à quelques mois du 40ème de la Route du Rhum où ces monocoques de 12,18m se tailleront à nouveau la part du lion en termes de fréquentation. Toute l’équipe d’organisation réunie autour de Manfred Ramspacher est d’ores et déjà à l’ouvrage pour assurer le succès sportif, public et médiatique de l’épreuve. Coureurs, sponsors et visiteurs seront chaleureusement accueillis quai Vendeuvre, bassin Saint Pierre à Caen, dans un esprit toujours plus chaleureux et participatif, afin de mieux partager les secrets d’une course au parcours complexe, aux confins de la Manche et des mers d’Irlande et Celtique.

Taillée pour les Class40 !

« La Class40 a besoin d’épreuves originales qui lui soient spécifiques » martèle Halvard Mabire, skipper du Class 40 Campagne de France et président de la Class40. « La Normandy Channel Race remplit toutes les qualités que nos coureurs demandent et apprécient ; un parcours attractif, au plus près des côtes de Cornouaille, d’Irlande et de Normandie, long d’ un petit millier de milles, soit environ 5 à 7 jours de course, en double, au contact et au sein d’une flotte de plus en plus homogène, Internationale, et qui laisse une importante place à la mixité… et où chaque nouveauté ne vient pas systématiquement écraser les unités plus anciennes… »

Vers une édition record ?

Pour la 9ème année consécutive, Caen et son bassin Saint Pierre accueilleront ainsi du 24 mai au 3 juin 2018 la crème d’une classe en plein développement, à l’international notamment. Si 24 unités étaient l’an passé présentes au rendez-vous ( et 27 en 2016 ), Manfred Ramspacher ambitionne légitimement un chiffre record pour l’opus 2018. Cette nouvelle année marquera en effet le 40 ème anniversaire de la Route du Rhum, et nombreux sont les projets en monocoque de 40 pieds, qui seront au printemps prochain désireux de lancer leur campagne en effectuant ce formidable galop d’essai qu’est la Normandy Channel race.

Les étrangers en raffolent !

Les succès répétés depuis la création de l’épreuve d’équipages étrangers comme Pablo Santurde et Fidel Turienzo (Talès II) en 2016, et ce même Pablo Santurde associé à Phil Sharp (Imerys) en 2017 ont aiguisé les appétits des équipages étrangers qui arrivent en masse, de Norvège aux Emirats, dans cette classe aux budgets étudiés et raisonnables. Les projets Normands sont eux aussi bien présents, à la barre de bateaux récents en pleine évolution.

Manfred Ramspacher, organisateur de la Normandy Channel Race

« La Normandy Channel race s’est, en quelques années imposée parmi les courses importantes du calendrier national mais aussi international, puisque l’on vient de toute l’Europe y participer. Elle offre une opportunité unique aux amateurs non seulement de course au large, mais de belles aventures maritimes, de rencontrer des marins, hommes et femmes, aux parcours nautiques et humains hors du commun. Sa durée relativement courte dans le temps favorise le suivi des media et du grand public, et ses nombreux rebondissements la rendent passionnante même aux néophytes. L’épreuve est appelée à devenir une fête sur l’eau pour les coureurs, mais aussi à terre pour tous les normands amoureux de la mer et de leur littoral. Nous nous y attachons édition après édition. »

Source

SIRIUS EVENEMENTS

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent