Domination allemande pour la Dragon Gold Cup à Saint-Tropez !

© DR / SNST

Les dieux du soleil, du vent, de la mer et des festivités s’étaient tous donnés rendez-vous à Saint-Tropez du 13 au 20 octobre 2017 pour faire honneur à la 80ème prestigieuse Dragon Gold Cup ! En dehors de la course annulée le jeudi, les magnifiques conditions météo et la mobilisation de plusieurs bénévoles ont permis au comité de course de la Société Nautique de Saint-Tropez de lancer cinq journées de courses au large de la baie de Saint-Tropez pour près de 90 voiliers en lice venus d’une vingtaine de nations. Le dernier jour, vendredi 20 octobre 2017, les dragonistes ont livré au large de Pampelonne une lutte acharnée sur une mer formée, une houle parfois croisée et un petit temps.

Autant dire que la technique et la stratégie étaient de rigueur et que chaque équipage a donné son maximum. Un suspense jusqu’au bout avec un renversement de situation pour les leaders de la veille. Lors de cette ultime course, les Dragon Turques Provezza TUR 1212 et Josephine TUR 1211 ont dominé la partie avec le voilier allemand Pow Wow. Lors de la remise des prix en présence du représentant de la classe des Dragon, Martin Payne, le Président de la Société Nautique de Saint-Tropez, André Beaufils a remis la Coupe de la Ville de Saint-Tropez au premier bateau français, le FRA 409 Tsuica de Gérard Blanc. Une jolie coupe initiée par le navigateur Thomas Mueller très colorée dénommée « Silver Cup» a été remis au concurrent qui se trouve au beau milieu du classement, soit le 44ème sur 88, à savoir le Dragon finlandais FIN91 Paloma barré par Sami Salomaa.

Au classement général toutes classes, c’est le Dragon GER 1162 Desert Holly avec Stephan Link, Frank Butzmann et Michi Lipp qui remporte la fameuse coupe historique de la Dragon Gold Cup où sont gravés les vainqueurs depuis plusieurs décennies ! En seconde position, l’équipage mixte du GER 1177 Pow Wow avec Pedro Rebelo de Andrade, Charles Nankin, Lauren Fry et Carolin Laetzsch, remporte également la « Nation Cup » qui récompense le pays le plus représenté finissant premier de la dernière course. L’équipe du Dragon UAE 9, Desert Eagle avec Hendrik Wikmann, Markus Koy et Robert Stanjek termine 3ème. Au classement général du groupe « corinthien » (non professionnels), ce sont également les allemands qui s’imposent avec en tête le Dragon GER 1184 Caroroo avec Reemt Reemstsma, Petra Reemtsma et Lorenz Jensen suivi du GER 1175 Sapphire de Jan Woortman, Bruhns Sonke et Christian Halbig. Le voilier GER 1135 Birscherl avec Philipp Ocker, Florian Grosser et Olivier Davies complète le podium.

Ils ont dit :

Philippe Faure, Race Officer :

« c’est une épreuve qui est plus dure que le championnat du monde. On n’enlève pas de course. Jusqu’à l’arrivée, on ne savait pas qui serait le vainqueur et la dernière manche a été décisive. En plus de la difficulté supplémentaire des courses à établir en dehors du Golfe pour ce petit quillard… Ce qui m’a amusé c’est quand Philippe Presti, connu pour sa carrière olympique et Entraîneur de l’Equipe ORACLE TEAM USA m’a dit « je fais une cure de désintoxication de la vitesse ». Il faut dire que les voiliers actuels à foil ne touchent parfois plus mer…

Philippe Presti confiait également qu’il appréciait de naviguer à Saint-Tropez, évoquait le plaisir de naviguer sur différents types de bateaux affirmant que « le Dragon est plus technique que les bateaux modernes qui sont certes plus rapides mais où l’on sent moins les variations du vent. Ici, on peut davantage jouer sur les réglages… »
Egalement en lice, Jochen Schümann, champion olympique et ancien coureur de l’America’s Cup, a navigué la semaine précédente, lors des Voiles de Saint-Tropez sur un Wally. C’est donc une longue escale pour lui à Saint-Tropez et il est très satisfait du haut niveau, des conditions et des parcours.

Source

Chloé de Brouwer

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 21 octobre 2017

Matossé sous: Dragon, Monotypie

Vues: 474

Tags: , , ,

Sous le vent

Au vent