Les GC32 en vedette sur le Marseille One Design

Calvi, Corsica, Extreme sailing, Fastest boats, GC32, GC32 Orezza Corsica Cup, GC32 Racing Tour, MALIZIA - YACHT CLUB DE MONACO, catamaran, foiling, foiling catamaran, one design yacht, sailing, speed, yachting

© Jesus Renedo/GC32 RACING TOUR

C’est parti pour 4 jours d’action sur les catamarans à foils à Marseille à partir de demain, jeudi 12 octobre, et avec des manches qui se dérouleront jusqu’à dimanche, avec en point d’orgue le sacre du champion 2017 du GC32 Racing Tour.
Pour la quatrième année consécutive, le dernier événement du GC32 Racing Tour 2017 est le Marseille One Design, où les GC32, des catamarans monotypes à foils, s’affronteront non loin de leurs « petits cousins » également venus prendre part à l’événement, la classe des Moths à foils.

Marseille est toujours une destination populaire pour le GC32 Racing Tour. Depuis plus de 30 ans, la France a été la nation leader sur les courses de multicoques. Plusieurs des plus grandes stars de la voile Française, avec des noms aussi familiers que ceux de Michel Desjoyeaux, Loick Peyron et Franck Cammas, ont forgé leurs carrières en concourant sur deux ou trois coques.

Tandis que Franck Cammas, vainqueur du Marseille One Design 2016, n’est pas là pour défendre son titre, plusieurs marins de son équipage de Groupama Team France, qui ont concouru cet été avec lui sur l’America’s Cup aux Bermudes, sont présents. Parmi eux, le régleur d’aile et local de l’étape à Marseille, Thierry Fouchier, Nicolas Heintz et l’ancien marin de Finn Olympique, Thomas Le Breton. Ces trois marins naviguent à bord de l’un des deux bateaux Français qui participent au Marseille One Design cette année : Zoulou, le bateau d’Erik Maris.

L’autre équipe Française qui espère recevoir les honneurs sur leur plan d’eau « à la maison », est celle de Team ENGIE de l’ancien champion de Class 40, Sébastien Rogues. Ce dernier est également l’un des plus anciens skippers sur le GC32 Racing Tour. « Ma première expérience en GC32, c’était ici en 2014. Je suis le « vieux » de la Classe GC32 maintenant ! », plaisante-t-il. « Nous sommes très heureux d’être en France pour un second événement cette année ». Le Marseille One Design fait suite à la GC32 Orezza Corsica Cup, qui a eu lieu en Septembre. Ces deux événements sont organisés par la société Française Sirius Events, en partenariat avec le GC32 Racing Tour.

Marseille One Design GC32s out practicing beneath the Notre-Dame de la Garde basilica. Photo_ Gilles Martin-Raget _ GC32 Racing Tour
Les GC32 à l’entrainement pour le Marseille One Design sous le regard de Notre-Dame de la Garde.
Photo : Gilles Martin-Raget / GC32 Racing Tour

Sébastien Rogues a de solides objectifs sur le Marseille One Design, car cela aura une incidence sur son classement sur le GC32 Racing Tour 2017. « Marseille est important car c’est le dernier événement de la saison, et mathématiquement, nous pouvons terminer sur le podium. Mais entre le podium et nous, il y a l’équipe Japonaise ! » Pour le moment, Mamma Aiuto! de Naofumi Kamei est sur la 3e marche du podium avec 15 points, et Team ENGIE occupe la 4e place avec 18 points.

Enfin, la plus locale des équipes à Marseille est celle de Pierre Casiraghi, Malizia – Yacht Club de Monaco. L’équipe Monégasque espère répéter sa performance des premiers jours à Calvi, alors qu’ils dominaient la compétition. Malheureusement, un incident le dernier jour les avait empêchés de courir les dernières manches, à cause d’un safran endommagé après un accrochage avec la bouée au vent, qui leur a coûté la tête de la compétition.

On retrouve à bord de Malizia l’ancien barreur Français sur la 32e America’s Cup, Sébastien Col, originaire de Sète, et dont le yacht club, le Yacht Club de la Pointe Rouge, est tout proche à Marseille. « Nous nous sommes bien entrainés les trois derniers jours et j’espère que cela va payer pour le reste de la semaine », a commenté Sébastien Col. « Marseille est un plan d’eau que nous apprécions beaucoup côté Français. En terme de conditions, c’est un peu tout ou rien, léger ou très venté, mais Marseille est une ville géniale. Je suis vraiment très heureux d’être là. »

Pendant ce temps, la bataille pour la première place du classement général du GC32 Racing Tour bat son plein entre l’équipage Suisse de Realteam emmené par Jérôme Clerc et, à tout juste deux points derrière lui, Argo de l’Américain Jason Carroll. On retrouve à la 3e place Mamma Aiuto!, qui a bien l’intention de défendre ses positions. Cependant, le combat le plus chaud ces quatre prochains jours aura lieu entre Argo, Malizia et Mamma Aiuto! qui sont tous à un point d’écart les uns des autres sur le championnat Owner-Driver du GC32 Racing Tour 2017.

Depuis qu’il a rejoint le GC32 Racing Tour sur la Copa del Rey MAPFRE en août, l’équipe de Simon Delzoppo, .film Racing, est sur une courbe de progression constante. Bien que toujours sur la pente la plus raide en terme d’apprentissage, l’équipe Australienne, qui compte parmi ses membres Leigh McMillan, espère améliorer sa 6e place à Calvi le mois dernier.

A la veille du coup d’envoi du Marseille One Design, le Manager du GC32 Racing Tour, Christian Scherrer, a déclaré : « c’est un grand plaisir d’être de retour à Marseille pour conclure le GC32 Racing Tour 2017, et c’est un privilège de courir devant la marina qui accueillera la voile lors des Jeux Olympiques de 2024. »

Source

Stéphanie Nadin

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : GC32