Ça joue pour Valentin Gautier

  • © Breschi / Mini Transat La Boulangère
  • © Breschi / Mini Transat La Boulangère
  • mini 903, serie, plan verdier 2015, pogo 3, valentin GAUTIER, Suisse, sui, inscrit mini 2017, voile, course au large, classe mini 2017, mini transat, mini transat la boulangere, las palmas de gran canaria, arrivée, 1ere etape
    © Breschi / Mini Transat La Boulangère
  • mini 903, serie, plan verdier 2015, pogo 3, valentin GAUTIER, Suisse, sui, inscrit mini 2017, voile, course au large, classe mini 2017, mini transat, mini transat la boulangere, las palmas de gran canaria, arrivée, 1ere etape
    © Breschi / Mini Transat La Boulangère

En remportant la première étape de la Mini-Transat La Boulangère, Valentin Gautier (Shaman – Banque du Léman) a balayé les doutes qui l’avaient assailli à l’occasion d’une avant-saison plutôt chaotique. Après avoir remporté la Pornichet Select, il avait été par deux fois contraint à l’abandon et n’avait pu s’entraîner comme il le souhaitait.

Il a rapidement retrouvé ses repères. Alors qu’il arrivait à La Rochelle, fragilisé par une saison qui ne s’était pas déroulée selon ses vœux, Valentin Gautier a su trouver les ressources pour revenir aux avant-postes dès le début de course. Toujours dans le match dès le golfe de Gascogne, il a fait rapidement du petit groupe des favoris qui ont monopolisé les places d’honneur.

Pour autant, la traversée ne fut pas un long fleuve tranquille. Victime d’un black-out électronique, il a dû naviguer ensuite avec une centrale de navigation dégradée qui ne lui a pas permis de récupérer les données de direction du vent réel. VHF en panne, il n’a eu aucun contact avec les autres bateaux de la course et n’a pas pu surveiller leurs positions respectives à l’AIS. Valentin a donc fait sa course en fonction de ses intuitions. Bien lui en a pris en allant chercher dans les derniers jours de pétole une route plus à l’est que le reste de la flotte qui lui a permis de prendre une avance décisive au moment crucial. Reste que même pour un Suisse, les dernières vingt-quatre heures ont été particulièrement éprouvantes. C’était quand même une riche idée de faire les cinq jours du Léman cet été !

Il a dit :

Valentin Gautier :

« C’était long, un peu pénible mais chouette aussi ! Dans la pétole, je me suis dit que j’avais bien fait de faire les 5 jours du Léman (la plus longue régate d’endurance en bassin fermé d’Europe, ndlr) en guise de préparation ! (Rires) Plus sérieusement, ça a été dur. La nuit dernière, j’ai vraiment cru que je devenais fou surtout qu’à un moment, j’ai vu des lumières revenir derrière. J’ai pensé que c’était Ambrogio (Beccaria) puis en écoutant le classement ce matin, j’ai compris que c’était en fait les gars en course pour la troisième place en Proto. Il n’empêche que c’était insupportable malgré tout. Ça partait dans tous les sens, ça revenait…

Au cap Finisterre, il n’y a pas eu tant d’air que ça. Derrière non plus. Je m’attendais à ce que ça bourrine fort, or ça n’a bourriné qu’un peu, mais c’était chouette quand même. Après cette phase-là, la course est devenue un peu plus compliquée, surtout que j’ai eu des problèmes d’électroniques lors des cinq derniers jours. Dans le pétole, je vous laisse imaginer le bazar que c’était… Je ne sais pas trop ce qui s’est passé. J’ai eu un black-out NKE. Heureusement, j’ai quand même réussi à récupérer le vent apparent et le pilote en mode compas.

Cette première place, c’est super cool. J’ai eu une saison un peu compliquée. J’ai gagné la première épreuve puis ensuite j’ai connu deux abandons successifs, le premier sur blessure et la deuxième sur casse matérielle. Depuis, je n’avais plus fait de course en Mini en solitaire. J’avais besoin de me rassurer un peu. Forcément, empocher cette première étape en Série, c’est vachement cool. Maintenant, je n’ai plus qu’à réussir à me faire plaisir sur la deuxième étape car dans tous les cas, ma Transat est réussie. »

Classement

Prototypes

  1. Ian Lipinski – Griffon.fr – arrivé le 11 octobre à 15h 22mn 12s (TU+ 2)
  2. Arthur Léopold-Léger – Antal XPO – arrivé le 11 octobre à 15h 24mn 05s (TU+ 2)

Séries

  1. Valentin Gautier – Shaman – Banque du Léman arrivé le 11 octobre à 11 heures 40 minutes et 29 secondes.

Source

Aurélie Bargat / Effets Mer

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Mini Transat