Realteam prend la tête dans des conditions musclées

  • ARGO, Calvi, Corsica, Extreme sailing, Fastest boats, GC32, GC32 Orezza Corsica Cup, GC32 Racing Tour, catamaran, foiling, foiling catamaran, one design yacht, sailing, speed, yachting
    © Jesus Renedo/GC32 RACING TOUR
  • Calvi, Corsica, Extreme sailing, Fastest boats, GC32, GC32 Orezza Corsica Cup, GC32 Racing Tour, MAMMA AIUTO, catamaran, foiling, foiling catamaran, one design yacht, sailing, speed, yachting
    © Jesus Renedo/GC32 RACING TOUR
  • Calvi, Corsica, Extreme sailing, Fastest boats, GC32, GC32 Orezza Corsica Cup, GC32 Racing Tour, TEAM ZOULOU, catamaran, foiling, foiling catamaran, one design yacht, sailing, speed, yachting
    © Jesus Renedo/GC32 RACING TOUR
  • .FILM RACING, Calvi, Corsica, Extreme sailing, Fastest boats, GC32, GC32 Orezza Corsica Cup, GC32 Racing Tour, MALIZIA - YACHT CLUB DE MONACO, REALTEAM, TEAM ENGIE, catamaran, foiling, foiling catamaran, one design yacht, sailing, speed, yachting
    © Jesus Renedo/GC32 RACING TOUR
  • Calvi, Corsica, Extreme sailing, Fastest boats, GC32, GC32 Orezza Corsica Cup, GC32 Racing Tour, REALTEAM, catamaran, foiling, foiling catamaran, one design yacht, sailing, speed, yachting
    © Jesus Renedo/GC32 RACING TOUR
  • Calvi, Corsica, Extreme sailing, Fastest boats, GC32, GC32 Orezza Corsica Cup, GC32 Racing Tour, MAMMA AIUTO, catamaran, foiling, foiling catamaran, one design yacht, sailing, speed, yachting
    © Jesus Renedo/GC32 RACING TOUR

La première journée de la GC32 Orezza Corsica Cup, l’avant dernière étape du GC32 Racing Tour 2017, a démarré sous les meilleurs auspices avec un vent léger sous le soleil de la Baie de Calvi. Mais au fur et à mesure que la matinée avançait, le vent et la houle sont montés dans des proportions dignes d’une Volvo Ocean Race, avec des conditions plutôt capricieuses en général. Malgré cela, le comité de course local et le Principal Race Officer, Stuart Childerley, ont tout de même réussi à lancer deux courses, bien qu’un peu extrêmes, sur un plan d’eau très agité.
Les équipes, qui avaient anticipé les conditions, s’étaient donc préparées pour partir du ponton de bonne heure, trois heures plus tôt que prévu, avec un premier départ de manche à 10H00.

Mais alors que les courses démarraient, le vent avait déjà dépassé les 20 nœuds, et la houle s’était bien formée, avec des creux assez haut pour faire disparaître les GC32 de la vue entre deux vagues. La droite du plan d’eau était la pire en général, car étant du côté du large, tandis que la marque au vent avait été posée aux pieds de l’impressionnante citadelle de Calvi.

Malizia – Yacht Club de Monaco a ouvert le bal avec une victoire sur la première manche, avec l’ancien skipper Français sur la 32e America’s Cup, Sébastien Col, qui remplaçait Pierre Casiraghi à la barre aujourd’hui. « Nous avons une équipe solide et les gars ont fait du bon travail sur les manœuvres et la vitesse du bateau », a déclaré Sébastien Col. « Nous avons navigué de manière assez conservatrice sans trop pousser. C’était assez difficile, en particulier sur tribord au portant lorsque nous naviguions dans les vagues. Pour gérer cela, nous passons en mode au « ras de l’eau » pour maintenir le bateau au plus près de la mer, avec moins d’angle sur les foils, ce qui permet de gagner en stabilité. »

Malheureusement, sur la seconde manche, Malizia – Yacht Club de Monaco a accroché la marque au vent alors qu’ils se trouvaient en deuxième position derrière Argo de Jason Carroll, barré cette semaine par l’américain Anthony Kotoun. En conséquence, l’équipe de Monaco a perdu des places en essayant de se dégager de la bouée. Cette course a été remportée par le leader provisoire du GC32 Racing Tour 2017, Realteam, mené par Jérôme Clerc, qui termine la manche juste devant Argo.

Avant que les courses ne démarrent, l’équipe de Zoulou d’Erik Maris a planté son étrave dans l’arrière d’une grosse vague et a chaviré. Deux de ses membres ont été blessés dans l’incident, mais ils vont bien. Ils ont été rapidement ramenés à terre puis à l’hôpital pour être soignés dans de bonnes conditions. Le bateau a été renvoyé dans la marina de Calvi pour être redressé avec la grue. Son mât a été brisé dans l’incident.

En course dans les conditions musclées du jour, le skipper vainqueur du GC32 Racing Tour 2015, Leigh McMillan, qui court désormais à bord de .film Racing de Simon Delzoppo, a déclaré : « Nous avons trouvé un bon mode pour naviguer en sécurité, sans être trop loin derrière la flotte. »

Curieusement, c’est l’une des rares occasions où les GC32 ont essayé de tout faire pour ne pas voler. Leigh McMillan a ajouté : « Nous essayions juste de maintenir le bateau stable, de suivre et d’exécuter les manœuvres en toute sécurité et de boucler la journée en un seul morceau. Nous avons joué avec l’angle des foils et nous avons volé à moitié la plupart du temps. »
Après deux manches, les bateaux ont été renvoyés au port de Calvi, et les courses ont été suspendues pour le reste de la journée.

Le leader après la première journée de compétition est Realteam avec un score de 2-1, à trois points devant Malizia – Yacht Club de Monaco.

GC32 Orezza Corsica Cup classement général provisoire

Pos Team R1 R2 Tot

  1. Realteam 2 1 3
  2. Malizia – Yacht Club de Monaco 1 5 6
  3. Team ENGIE 3 3 6
  4. Argo 5 2 7
  5. Mamma Aiuto! 4 4 8
  6. .film Racing 6 6 12
  7. Zoulou DNC/8 DNC/8 16

GC32 Orezza Corsica Cup classement propriétaire/barreur provisoire

Pos Team R1 R2 Total

  1. Mamma Aiuto! 4 4 8
  2. .film Racing 6 6 12
  3. Zoulou DNC/8 DNC/8 16

Source

Stéphanie Nadin

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Les vidéos associées : GC32