Après la Coupe, la Volvo pour Peter Burling

  • 2017-18, Announcement, Blair Tuke, Kind of picture, MAPFRE, Peter Burling, Portrait, Pre-race, Team Brunel, Watch Captain
    © Jesus Renedo/ Sailing Energy
  • 2017-18, Leg Zero, Pre-race, Rolex Fastnet Race, Start, Team Brunel
    © Brian Carlin/Volvo Ocean Race
  • 2017-18, Aerial, AkzoNobel, Around the Island Race, Commercial, Gosport, Helicopter, Inmarsat, Kind of picture, Leg Zero, On board, On-board, Pre-race, Race Partners, Rough weather, Team Brunel
    © Ainhoa Sanchez/Volvo Ocean Race

Le héros de la voile néo-zélandais Peter Burling rejoint le Team Brunel pour la Volvo Ocean Race. Le médaillé d’or olympique et barreur de l’équipe gagnante de l’America’s Cup, Peter Burling, a rejoint le Team Brunel pour l’édition 2017-18 de la Volvo Ocean Race – et il est déjà en mer avec ses nouveaux coéquipiers pour l’étape de qualification pour cette période de pré-course.

La signature du marin le plus en vue de la planète est un coup majeur pour le skipper de Brunel, Bouwe Bekking ; cela met en place une rivalité évidente avec un partenaire de longue date, Blair Tuke, qui est lui avec l’équipe espagnole MAPFRE.

Ensemble, Burling et Tuke ont porté le drapeau de la Nouvelle-Zélande aux Jeux Olympiques de 2016 et sont rentrés de Rio avec une médaille d’or dans la classe 49er.

La paire a suivi ce succès en jouant des rôles influents dans la victoire de Emirates Team New Zealand sur America’s Cup plus tôt cette année.

Burling vit son premier avant-goût de la vie à bord du Volvo Ocean 65 de Brunel aujourd’hui, puisque c’est le début d’un sprint depuis Plymouth, au Royaume-Uni, vers Saint-Malo, en France – troisième étape de la série de qualification de Volvo Ocean Race Leg Zero.

“J’ai toujours voulu faire cette course – même si je n’ai pas beaucoup pratiqué la course au large, j’ai toujours voulu m’impliquer mais je n’avais jamais trouvé le temps”, a déclaré P.Burling sur le quai, à Plymouth. ” Ca me semble être le timing idéal et aussi une excellente occasion d’apprendre beaucoup, avec une équipe assez expérimentée. ”

Il poursuit : “La course autour du monde m’a toujours excité et je suis ravi de faire partie de l’équipe Brunel sur cette édition épique. Je ne peux pas attendre pour être lancé dans le défi de cette course au large de l’extrême, et élargir mes compétences et mon expérience.”

Pour rappel : à seulement 26 ans, Burling est le plus jeune barreur à avoir gagné l’America’s Cup.
Burling ou Tuke pourraient devenir le premier marin à compléter la Triple Couronne de la voile. À ce jour, personne n’a remporté la médaille d’or olympique, l’America’s Cup et la Volvo Ocean Race. Les deux équipes commenceront parmi les favoris.

Burling continue : “J’ai navigué beaucoup contre Blair dans le passé, et je pense qu’il apprécie vraiment son choix d’être à bord de MAPFRE. Je pense que nous en apprendrons beaucoup, avant de pouvoir naviguer ensemble de nouveau, et de reprendre un nouveau un défi.”

L’équipe Brunel était déjà engagée en 2014-15 avec Bekking et a marqué le coup durant ses préparatifs pour la prochaine course. Burling est le septième navigateur annoncer par l’équipe hollandaise après les signatures des marins de l’America’s Cup, Carlo Huisman (NED) et Kyle Langford (AUS); L’argentine Juanpa Marcos; Et les vétérans de Volvo Ocean Race Alberto Bolzan (ITA) et Maciel Cicchetti (ARG / ITA), tous naviguant sous le skipper Bouwe Bekking (NED).

Bekking a déclaré: “Peter est l’un des marins les plus talentueux du monde, gagnant l’or olympique à Rio et l’America’s Cup. C’est un atout important pour notre équipe. Il est un super barreur – l’un des plus rapides – et je pense qu’il va s’adapter très rapidement. ”

L’édition 2017-18 de Volvo Ocean Race commencera au départ d’Alicante le 22 octobre. La course emmènera les équipes sur 45 000 milles nautiques à travers le monde avec une série d’étapes dans 12 villes – y compris Auckland.

“Ça va être très spécial d’être à bord pour voir Auckland, la ville de la Voile accueillir une course épique comme la Volvo Ocean Race”, a ajouté Burling.

“Après être rentré en Nouvelle-Zélande avec la Coupe de l’Amérique, je suis venu témoigner et montrer à quel point les Kiwis son passionés – et je sais qu’ils viendront voir la Volvo Ocean Race en ville”.

Source

Volvo Ocean Race

Liens

Informations diverses

Au vent