Dongfeng prend le meilleur départ de la Fastnet Race

  • © Jeremie Lecaudey/Volvo Ocean Race
  • Action
    © Konrad Frost/Volvo Ocean Race
  • © Jen Edney/Volvo Ocean Race
  • © James Blake/Volvo Ocean Race
  • 2017-18, Leg Zero, MAPFRE, Pre-race, Rolex Fastnet Race, Start
    © Brian Carlin/Volvo Ocean Race
  • © Ainhoa Sanchez/Volvo Ocean Race
  • © Ainhoa Sanchez/Volvo Ocean Race
  • © Ainhoa Sanchez/Volvo Ocean Race

Dongfeng Race Team s’est vite sortie du Solent, pour mener la flotte des Volvo Ocean 65 dans la Rolex Fastnet Race – la partie 2 de Leg Zero, l’étape qualificative pour la Volvo Ocean Race 2017. Avec 2.5 noeuds de courant en marée descendante contre 18-21 noeuds de vent sud-ouest, l’équipe chinoise, skippée par Charles Caudrelier sécurisait sa première place sur le reste de la flotte, étroitement groupée.

Les deux bateaux rouges, MAPFRE et Dongfeng Racing ont pris les devants au départ, mais l’équipe espagnole a été retenue par un mauvais vent venant de Nikata, le plus grand bateau de la course mesurant 115 pieds. En fait, tous les marins de la Volvo Ocean Race ont été mis au défi d’avoir à naviguer au sein de la flotte record de 390 bateaux dans ce classique offshore de 605 milles nautiques.

La navigation dans une flotte de bateaux mixtes ne sera plus un défi une fois cette manche de Leg Zero terminée. Après la Fastnet, la flotte de la Volvo Ocean Race complètera deux autres étapes : Plymouth – Saint-Malo et Saint-Malo – Lisbonne, sans aucun autre bateau comme obstacle.

La manche d’ouverture de Leg Zero a été un sprint de 50 milles nautiques autour de l’île de Wight, et a été remportée par MAPFRE.

Cela fait de la Fastnet le premier test offshore pour les équipes qui prendront la ligne de départ de la Volvo Ocean Race le 22 octobre prochain à Alicante.

“C’est la première fois que nous allons tous naviguer au large les uns contre les autres, donc il est important de voir où nous sommes positionnés face aux autres bateaux”, a déclaré Caudrelier. “C’est une bonne course pour s’entraîner et commencer à performer ensemble”.

Au fur et à mesure que les bateaux atteignaient les célèbres falaises calcaires des Needles, Dongfeng menait par 0.3 nm devant Vestas 11th Hour Racing, avec MAPFRE en troisième position.

Team AkzoNobel, Team Brunel, Team Sun Hung Kai / Scallywag et Turn the Tide on Plastic ont été étroitement regroupés derrière, avec seulement 0,6 nm séparant l’ensemble de la flotte.

En quittant l’île de Wight, la flotte devra faire face à des conditions stables le long des côtes, avant de se retrouver plus au large où les vents brouillés provenant d’un front froid et des fortes marées les attendent. Cette transition sera difficile et pourrait diviser la flotte, avec des possibilités pour les équipes plus expérimentées de réagir plus rapidement aux circonstances changeantes.

Alors que l’on aura un gagnant final, à l’issue de Leg Zero, aucun point ne sera porté à la Volvo Ocean Race elle-même, ce qui signifie qu’il y a une valeur particulière dans cette étape qualificative, et notamment pour certaines des dernières équipes entrées.

David Witt, skipper de l’équipe Sun Hung Kai/Scallywag, a déclaré: “Plus nous pouvons naviguer dans la même eau que MAPFRE et Dongfeng, plus nous allons apprendre.”

Les bateaux sont attendus au Rocher du Fastnet vers 06h00 UTC ce mardi, après quoi ils navigueront au portant dans des conditions allant de 15 à 20 noeuds avant l’arrivée à Plymouth, mardi soir.

La flotte repartira de Plymouth pour l’étape jusqu’à Saint-Malo, jeudi prochain.

Source

Volvo Ocean Race

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent