Victoire et record pour MAPFRE sur le 1er test avant la Volvo Ocean Race

  • 2017-18, Around the Island Race, Kind of picture, Leg Zero, Live, Pre-race, Vestas 11th Hour Racing
    © Marc Bow/Volvo Ocean Race
  • 2017-18, Around the Island Race, Kind of picture, Leg Zero, Live, MAPFRE, Pre-race
    © Marc Bow/Volvo Ocean Race
  • 2017-18, Around the Island Race, Kind of picture, Leg Zero, Live, Pre-race, Turn the Tide on Plastic
    © Marc Bow/Volvo Ocean Race
  • 2017-18, Aerial, Around the Island Race, Kind of picture, Leg Zero, Live, MAPFRE, Media, Pre-race
    © Ainhoa Sanchez/Volvo Ocean Race
  • Action
    © Jeremie Lecaudey/Volvo Ocean Race
  • Action
    © Jeremie Lecaudey/Volvo Ocean Race
  • © Ugo Fonolla/Volvo Ocean Race
  • 2017-18, Around the Island Race, Leg Zero, Pre-race, Team Sun Hung Kai/Scallywag
    © Konrad Frost/Volvo Ocean Race
  • 2017-18, Around the Island Race, Kind of picture, Leg Zero, Live, Pre-race, Turn the Tide on Plastic
    © Marc Bow/Volvo Ocean Race

Les espagnols de MAPFRE se sont opposés dans la première bataille opposant la flotte de Volvo Ocean 65 autour de l’Île de Wight. Le skipper Xabi Fernandez et son équipage ont trouvé le tempo et battu le record du tour de l’île en monocoque. Avec 3 heures, 13 minutes et 55 secondes ils ont devancé Team Brunel de moins de 2 minutes au cours d’une belle bataille dans des conditions musclées. Cette régate marquait le point de départ de « l’étape 0 », une série de courses qualificatives pour la Volvo Ocean Race qui s’élancera le 22 octobre prochain d’Alicante.

Résultats finaux:

  1. MAPFRE 3 heures, 13 minutes et 11 secondes
  2. TEAM BRUNEL 3 heures, 14 minutes et 55 secondes
  3. TEAM AKZONOBEL 3 heures, 15 minutes et 16 secondes
  4. DONGFENG RACE TEAM 3 heures, 24 minutes et 26 secondes
  5. TURN THE TIDE ON PLASTIC 3 heures, 24 minutes et 16 secondes
  6. VESTAS 11TH HOUR RACING 3 heures, 25 minutes et 10 secondes
  7. SUN HUNG KAI/SCALLYWAG 3 heures, 29 minutes et 53 secondes

Les quatre premiers de Volvo Ocean 65 – MAPFRE, Brunel, AkzoNobel et Dongfeng – étaient tous, sous réserve de ratification par le World Sailing Speed Record Council, sous le temps de monocoque précédent le plus rapide de 3:20, fixé par le super-maxi ICAP Maximus

Par une journée grise et humide, les Volvo Ocean 65 ont apporté un peu de gaité au spectacle avec leurs voiles colorées alors qu’ils filaient sur la ligne de départ. MAPFRE prenait le meilleur départ battant Vestas 11th Hour Racing et Brunel au coup de canon. Nul doute que l’expérience des marins espagnols aux Jeux Olympiques y aura été pour quelque chose!

Avec un vent du Sud de 15-20 noeuds forcissant, les Volvo Ocean 65 filaient sur le Solent, profitant également de la marée descendante. L’équipe de Dee Caffari Turn the Tide on Plastic, annoncée la plus récemment, partie avec un ris dans la grand voile, fût rapidement rejointe par les autres concurrents alors que le vent atteignait les 35 noeuds.

Au passage de la pointe Sud de l’île les Volvo Ocean 65 pouvaient finalement exprimer pleinement leur potentiel en naviguant au travers et au portant. Le navigateur de MAPFRE, Joan Vila, allait ensuite faire un sans faute sur la trajectoire et tactique, emmenant son équipe vers la victoire.

À la mi course, pas de surprise dans le classement avec aux avants postes les équipes ayant participé à la précédente édition: MAPFRE, Brunel et Dongfeng Race Team. La belle performance de Bouwe Bekking sur Brunel prouve que malgré peu d’entrainement pour l’équipage et les sélections d’équipiers encore en cours, les 39 000 miles qu’il a déjà parcouru sur les dernières éditions valent de l’or!

Les bateaux vont maintenant se regrouper à Gosport pour préparer la Rolex Fastnet Race, la 2e course de qualification de « l’étape 0 », qui partira ce dimanche.

Pour ceux qui voudraient voir les bateaux sur les côtes françaises, les équipages mettront cap sur St Malo la semaine prochaine avec une arrivée prévue le vendredi 11 août.

Ils ont dit:

Xabi Fernández – MAPFRE

« Je suis très content de l’équipage. C’est l’un de nos points forts, nous avons pour la plupart déjà navigué ensemble et les nouveaux éléments sont très bons, apprennent vite donc tout se met en place dans les meilleures conditions »

Bouwe Bekking – Team Brunel

« Je pense que nous avons bien navigué et fait les bons choix de voile. AkzoNobel naviguait depuis plus d’un an, mais MAPFRE était le plus rapide aujourd’hui. Dans l’ensemble, une bonne journée! »

Simeon Tienpont, team AkzoNobel:

« Nous avons fait une bonne course, c’était important pour nous d’être dans le top de la flotte. Cela nous permet d’engranger de la confiance. Il y a évidement des choses que nous pouvons améliorer mais il y a beaucoup de points positifs à retirer de cette course également »

Charles Caudrelier – Dongfeng

« C’était une course ventée et humide. Nous nous sommes livrés une belle bataille avec AkzoNobel et Brunel à essayer d’aller rattraper MAPFRE qui a très bien navigué aujourd’hui. Nous avons encore beaucoup de choses à améliorer mais tout le monde est prêt. Ce n’était pas une journée facile! »

Dee Caffari, Turn the Tide on Plastic:

« Nous avons fait des choix plutôt conservateurs mais cela ne nous a pas empêché d’être rapides et de beaucoup apprendre donc je suis contente. C’est la première fois dans toute ma carrière et avec tous les milles que j’ai fait, que je suis à la barre d’un bateau dont les 2 safrans sont hors de l’eau lors d’un surf. C’était très impressionnant »

Charlie Enright, Vestas 11th Hour Racing:

« Ce n’est jamais agréable d’avoir un mauvais résultat mais il faut continuer à travailler pour être prêts au bon moment. Il y a une longue liste de choses à améliorer mais c’était constructif alors tant mieux »

David Witt, Sun Hung Kai/Scallywag:

« C’était très humide, il y avait beaucoup de vent et nous n’avons pas été très performant mais il reste du temps pour s’améliorer. Nous pouvons retirer beaucoup de bonnes choses de l’expérience d’aujourd’hui. C’était la première fois que nous avions la possibilité de nous comparer aux autres équipes et nous sommes resté au contact. Nous restons positifs, si tout s’était bien passé on n’aurait sûrement pas appris autant »

Source

Volvo Ocean Race

Liens

Informations diverses

Sous le vent