La Marseillaise pour Fabien Pianazza

© Patrick Le Lay

​Clap de fin pour le Championnat d’Europe  de Techno 2.93 Bic, à Kerguelen, Larmor-Plage. Au terme d’une semaine placée sous le vent, le soleil (par intermittence) et la camaraderie, les 312 jeunes véliplanchistes venus de 25 nations ont couru une manche de navigation qui a confirmé les podiums de la veille. La remise des prix a été célébrée dans une ambiance joyeuse, fraternelle et empreinte d’émotions.

​Israél venu avec 12 participants a vu la victoire de 7 d’entre eux. Daniela Peleg, Sharon Kantor, Daniel Basik​, ​Yali Achitov​, ​​Linoy Geva​, Maya Ashkenazi​ et Tomer Vardimon. ​Les Français Gaspard Carfatan, Mathilde Garandeau, Faustine Manhes et l’Italien Nicolo Renna ont réussi à s’intercaler dans cette suprématie. Grâce Fabien Pianazza, la Marseillaise, a retenti sur le village du Championnat d’Europe Leclerc Sport Larmor-Plage de Techno 2.93 Bic. R​etenez tous ces noms, ils sont la rélève de demain. Pierre Lecoq et Charline Picon -médaillés aux JO de Rio- sont passé par ce support.

​Les différentes délégations ont rivalisé d’imagination pour amener leurs champions sur le podium. Les Israéliens ont porté à bout de bras, leurs héros sur les marches tandis que les Français ont amené sur une planche leurs compatriotes Gaspard Carfanta, Mathilde Garandeau et Faustine Manhes pour recevoir les honneurs. Quant à Fabien Pianazza, médaillé d’or français, il a fait une arrivée tonitruante à l’arrière dune moto électrique pilotée par ces amis.​ Fabien Pianazza repart de Breagne très auréolé. En effet, la semaine passée, il avait été couronnée Champion du Monde en Techno 293+.​

Ce dernier jour, sur le visage des enfants, on pouvait voir parfois de la déception, de la fatigue mais surtout de la joie d’avoir dépasser leurs objectifs e d’avoir partagé de merveilleux moments. Pendant cette semaine, le village était une véritable tour de Babel qui a vécu au rythme de navigation, des moments de partage à terre.

Sur le plan sportif, la semaine a été idéale. le vent a répondu présent pour permettre une pratique du windsurf. Sur l’eau, les départs étaient magnifiques et les retours tout aussi. Les jeunes concurrents déboulant à “plein balle” pour leur p^lus grand plaisir. Un jeune navigateur Briochin a même avoué attendre avec impatience le retour pour “s’éclater”.

Source

Valérie Guérin / CN Lorient

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 1 août 2017

Matossé sous: Glisse, T293, Voile Légère

Vues: 991

Sous le vent

Au vent