Wolf Rock en vue

© Simon Jourdan - Winches Club

Proto :

Le phare de Wolf Rock est en vue pour la tête de la flotte. Sauf pour “Griffon.fr” qui a déjà dépassé Lands End, la pointe des Cornouailles anglaises. La domination du mini 6,50 mené de main de maître par Ian Lipinski et David Raison ne souffre aucune contestation, comme à son habitude. Pointé à plus de 10 noeuds, il avale les milles avec la régularité d’une horloge suisse.
La concurrence fait ce qu’elle peut pour limiter les dégâts. Il s’agit toutefois de ne pas se laisser endormir car l’équipage allemand, composé de Joerg Riechers et Robert Stanjek n’est, compte tenu de son début de course catastrophique, pas si loin. Leur bateau “Lillienthal” (934) est distancé ce matin de 6,6 milles. Il conviendra, de garder à l’oeil les performances de ces redoutables concurrents qui semblent être les seuls à pouvoir apporter l’ombre d’un doute sur le résultat final. Le retrait prématuré de “Bon mais pas un rond” (800) de Erwan Le Mené et Fred Denis, suite à une rupture de la drisse de spi nous ayant privé dès le début de la nuit de l’autre équipage en mesure de garder un peu de pression sur “Griffon.fr”. Il serait injuste de ne pas citer Simon Koster et Axel Trehin qui font tout ce qu’ils peuvent, et même plus, pour tirer le maximum d’un bateau, le 888 “Eight Cube”, qui reste en-deça des performances espérées.

Série :

La configuration de la course est totalement différente dans la catégorie Série où ils sont une douzaine à naviguer à vue. Il ne s’agissait pourtant pas d’une promenade de santé depuis le passage du Four la nuit dernière car les équipages ont été malmenés par une mer dure et cassante. Mais le groupe des leaders est toujours très compact, la tête dans le guidon, et le moindre relâchement sera pénalisé par l’exclusion. Il y a donc lieu de rester à l’attaque à chaque minute et de ne pas lâcher le morceau. Il conviendra de faire un point précis en milieu de matinée lorsque les minis seront en file indienne au passage de Lands End.

Le point Proto à Lands End :

Lundi 9h00 : “Griffon.fr” (865) a passé la pointe des anglaises Cornouailles il y a un peu plus d’une heure. “Lillienthal” (934) et “Eight Cube” (888), séparés de 0,5 mille passent la marque à l’instant. 3,5 milles plus loin, “Spicee.com”(716) mène un groupe de 4 chasseurs composé de “Sideral” (931), “Roll my chicken” (679) et “Ropeye” (787). Un peu plus loin, à 3 milles de ce groupe, “Région Guadeloupe” (788) s’accroche.

Le point Série à Lands End :

10h30 : Les 10 premiers se tiennent en à peine 2 milles. Ces dix équipages naviguent à vue depuis le début de l’épreuve. “Mahi-Mahi”(869) et “Emile Henry”(895) ont pris, tour à tour, la tête du groupe tout au long de la traversée de la Manche. A Lands End, ce sont les p’tits jeunes Erwan Le Draoulec avec Clarisse Cremer qui mènent sur “Emile Henry” (895). Suivent, à portée de fusil, et bord à bord, Pierre Chedeville avec Antoine Gloanec “Océan-Dentiste.com”(887) et Charly Fernbach avec Benoit Hantzperg “Mahi-Mahi” (869). Derrière ce trio, Benoit Sineau avec Stéphane Le Diraison “Cachaca II”(915) sont revenus dans leurs tableaux arrières. Suivent, dans leurs sillages et à la queuleuleu, Nicolas Ferellec avec Rémi Aubrun “Constructions du Belon”(868), Oliver Tessloff avec Victor Turpin “Olivertessloff.com”(893), Tom Dolan avec François Jambou “Cellestab.com”(910), Tanguy Bouroullec avec Wiliam Blosse “(909), Germain Kerleveo avec Frédéric Duthil “Technique Voile”(913) et Valentin Gautier avec François Amaury ” Shaman-Banque du Léman”(903) qui, après avoir perdu un peu de temps au départ, viennent de recoller au groupe. Inutile de préciser que pour la hiérarchie de ce groupe, rien n’est fait. Notons la performance des Italiens Ambrogio Beccaria avec Alberto Riva “Alla Grande Ambeco”(539) qui mènent la flotte des nez pointus.
Enfin, c’est le doyen de la course, l’Australien Patrick Conway, qui vient de souffler ses 70 bougies, accompagné du Britanique Noël Sharpe sur “Lendur”(470) qui ferme la marche mais reste au contact. Un coup de chapeau spécial !

En mer celtique à 14h00 :

Après 23h00 de régate, le gros de la flotte a passé Lands End et attaque la traversée de la Mer Celtique après avoir contourné le DST. Toute la flotte est en Mer d’Irlande.
Regroupement en Proto : derrière l’intouchable “Griffon.fr” qui continue comme un métronome à engranger les milles du parcours, c’est un peu le regroupement général pour les candidats au podium. Trois minis sont proches les uns des autres, presque 10 milles derrière le leader : “Lillienthal”, “Eight Cube” et “Spicee.com” de Romain Bolzinger et Julien Bourgeois qui s’est invité à la fête des “gros nez”. Un peu décrochés, on retouve “Sideral”, puis “Roll my chicken” et “Ropeye”.
En Série ça se décante. C’est “Emile Henry” qui a fait la différence à la pointe de l’Angleterre dans le passage étroit entre le DST (qui est zone interdite pour les concurrents) et les cailloux de la côte. Le duo inédit Erwan Le Draoulec et Clarisse Cremer s’est détaché. Il distance leurs poursuivants de 2 milles et il faudra aller les chercher. “Mahi-Mahi” et “Océan-Dentiste.com” possèdent une petite longueur d’avance sur les 7 autres qui sont en rangs serrés deux par deux. Les uns sourient, les autres grognent, mais tous savent qu’il reste 440 milles.

Source

Winches Club

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent