Les leaders restent les leaders

© Emeline Roussel

Un plan d’eau plat, du vent, du soleil et 18 manches validées, viennent conclure une troisième journée parfaite sur la Foiling Bay. Julien Bontemps (Windsurf), Kieran Leborgne (Kitesurf) et l’équipage de Cup Legend (Flying Phantom) confirment leur place de leader.

Flying Phantom

Toutes les manches ont été encore plus serrées que la veille entre Cup Legend et Redbull. La tactique sur le plan d’eau était déterminante et la victoire se jouait à une manœuvre près. Bien que le vent ait soufflé toute la journée, il variait en intensité. Parfois plus soutenu en haut de la zone de course, parfois en bas du parcours, il fallait donc prendre la bonne option dès le passage de la première bouée. Si les équipages jouaient à armes égales dans les manœuvres, Redbull a pris le dessus grâce à sa vitesse et surtout ses choix stratégiques. Oman Sail complète le trio et reprend la troisième place qui lui avait échappé de peu hier. Kook, le bateau skippé par le baulois Sébastien Rogues, se maintient en sixième position et coupe la ligne d’arrivée en tête lors de la seconde manche.

Moth International

Les libellules ont survolé le plan d’eau à des vitesses encore plus élevées notamment grâce à un vent plus soutenu et un plan d’eau plus plat qui rend la gestion de l’équilibre du bateau plus facile donc les concurrents pouvaient se concentrer sur leur vitesse. Julien Villon n’a encore laissé aucun espoir à ses poursuivants d’accrocher la première place. Moins régulier que la veille, Eric Rotteleur conserve la seconde position au classement provisoire. Lauri Lehtinen est le seul à avoir tenu le rythme et gagne même la deuxième manche de la journée. Alors qu’il n’a pas couru hier, sa performance du jour le propulse en quatrième position. Le navigateur finlandais a encore toutes ses chances de monter sur le podium demain.

Windsurf Foil (RS-X)

Sur la première moitié de la journée, les windsurfers se sont affrontés sur un parcours plutôt technique et pour les trois dernières manches, la direction de course a mis en place un Super 8. C’est un parcours simple entre deux bouées mouillées au vent de travers sur lequel les windsurfers ont pu exploiter le potentiel de glisse de leur support.
Le vice champion olympique en windsurf fait un “copier-coller” de la journée d’hier en gagnant loin devant les six manches du jour. Benjamin Longy et William Godon, respectivement deuxième et troisième, ont eux aussi répété le schéma de la veille.

Kitesurf Foil (CR-X)

Kieran Le Borgne a parfaitement bien intégré les capacités techniques de son support ainsi que le fonctionnement du plan d’eau et gagne ainsi toutes les manches. Sébastien Cou a tout essayé pour se faufiler devant mais impossible de doubler le breton. Mathieu Simonnet, comme la veille, se classe troisième à toutes les manches et complète le podium.

King of The Bay

Cette épreuve unique au monde mettant bord à bord tous les supports sur un même run de vitesse conclura cette première édition réussie de la Foiling Bay. Chaque directeur de course organisera des qualifications sur leur support respectif et les deux meilleurs seront qualifiés pour participer au King of The Bay.

Source

Liliane Fretté Communication

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Flying Phantom

Les vidéos associées : Moth International