Trois équipages en 1 point

GC 32, GC 32 RACING TOUR 2017, GC 32 Racing Tour, Garda, RIVA CUP, Rive del Garda, Robin Follin, Valentin Sipan, Bruno Mourniac, Solune Robert, Sandro Lacan, Jean-Baptiste Ducamin, TEAM FRANCE JEUNE

© Jesus Renedo/ GC32 Racing Tour

Le GC32 Racing Tour 2017 a débuté hier dans un contexte exceptionnel avec quatre courses et un premier round dans le cadre du tout nouvel « ANONIMO Speed Challenge ». Le résultat est un classement général provisoire avec les trois premiers bateaux à tout juste un point les uns des autres, malgré un Lac de Garde d’humeur capricieuse, rythmé par de plus en plus de rafales, et un vent qui est tombé en milieu de journée, alors qu’il souffle habituellement entre 10 et 15 nœuds.

Le double médaillé Olympique Espagnol, Iker Martinez, a de nouveau prouvé que les marins de 49er pouvaient former les meilleurs navigateurs de catamaran, en remportant la course d’ouverture hier, qui était aussi sa toute première course en GC32. Après un 2-6, l’équipe de « I’M Racing Movistar » d’Iker Martinez menait dans la dernière manche du jour, et à cause d’une poulie cassée et d’un manque de chance, il termine finalement la journée avec une 10e place sur cette course, et une cinquième place au classement général provisoire.
« Nous devons nous habituer un peu plus, et nous nous amuserons plus du coup », a déclaré Iker Martinez, ajoutant qu’ils se battaient pour la vitesse quand le vent devenait plus léger. « Pour le moment, nous ne pouvons pas faire ce que nous voulons. Dès que nous maitriserons mieux les petits airs, ce sera mieux. C’était un bon premier jour, maintenant, nous savons où nous en sommes. »

Qunat à Team ENGIE, hier était une première journée comme les autres, et ils terminent la journée au coude à coude avec Realteam, mais en tête au général en remportant la quatrième et dernière manche du jour ! Le skipper français Sébastien Rogues était ravi : « Nous avons fait une belle journée. Le ressenti avec Team ENGIE est très bon, avec une bonne vitesse. C’est la première fois que nous avons mené sur le GC32 Racing Tour, ce qui est agréable.» Sébastien Rogues attribue leur succès à leur entrainement de cet hiver à Oman, et l’équipage a bien performé, notamment du coté du Régleur de grand voile et Tacticien, Gurvan Bontemps. « Mais ce n’est que le premier jour et aujourd’hui samedi, il pourrait y avoir plus de vent. »

Comparé à leur performance de la saison dernière, Realteam tourne bien également, c’est aussi la première fois qu’ils ont atteint le haut du classement du GC32 Racing Tour. Ils n’ont pas remporté de course hier, mais ils ont remporté trois troisièmes places.

« C’était génial de naviguer après deux jours de repos », a déclaré le skipper Jerôme Clerc. « Nous étions vraiment heureux de naviguer. La flotte est très proche et l’on doit se battre sans relâche pour être en tête.» Realteam, peut-être plus que tout autre, a largement utilisé la tactique habituelle du Lac de Garde, qui consiste à se diriger directement vers la falaise sur la rive Ouest. « C’était délicat, et ce n’était jamais fini. Vous pouviez tout perdre sur la dernière étape. C’était tendu pour les nerfs. »

Realteam a presque emporté la troisième manche, mais ils ont pris une pénalité en enroulant la dernière bouée, où le jury sur l’eau a estimé qu’ils avaient commis une faute par rapport à ARMIN STROM Sailing Team. Comme ils ont validé leur tour de pénalité, leurs compatriotes les ont dépassés pour prendre ce point. « Les arbitres ont jugé qu’ils étaient trop prêts », a souligné Flavio Marazzi, skipper de l’équipe ARMIN STROM Sailing Team. « C’était bon pour nous. »

ARMIN STROM Sailing Team est également sorti en tête du tout premier « ANONIMO Speed Challenge » hier, où les bateaux ont bouclé deux bords de reaching et un jibe à la bouée sur un parcours de 1,06 milles nautiques. La vitesse moyenne d’ARMIN STROM a été de 31,02 nœuds. Toutes les équipes auront l’opportunité d’améliorer leur temps au cours des deux prochains jours : l’équipe qui terminera la GC32 Riva Cup avec la vitesse la plus rapide remportera une montre ANONIMO « NAUTILO ».

Enfin en tête sur la dernière course : Team Argo, mené par l’américain Jason Carroll. Cependant, une sixième place sur cette manche les a fait redescendre à la troisième place au général, même si ce n’est qu’à un point du leader. « C’était un de ces jours où l’on passe par des hauts et des bas, et vous ne vous en rendez compte que lorsque le coach vient pour vous debriefer », a déclaré le Régleur de grand voile, Anthony Kotoun. « Nous avons fait un bon départ. C’est plus facile de partir devant, surtout sur ce plan d’eau où le périmètre est contrôlé »(du fait des montagnes).

L’équipe d’ARGO a remporté la deuxième manche hier, où Anthony Kotoun a souligné un bon départ et une bonne gestion de la layline à l’arrivée à la porte sous le vent par le tacticien britannique Alister Richardson. L’équipe de Jason Carroll est l’actuel leader du classement provisoire Owner-Driver de la GC32 Riva Cup.

Aujourd’hui le programme consistera en deux courses, suivies de deux nouveaux rounds pour le ANONIMO Speed Challenge, puis de deux autres courses, avec un premier départ prévu à 13H00 CET.

Source

Stéphanie Nadin

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Les vidéos associées : GC32