Le Souffle du Nord souhaite bon vent à Thomas Ruyant !

Durant près de deux ans Le Souffle du Nord et Thomas Ruyant auront fait une belle paire ! Leur collaboration arrive à son terme. L’association originaire des Hauts-de-France va poursuivre son ambition de promouvoir et dynamiser l’engagement solidaire sur son territoire, tandis que le navigateur nordiste, auteur d’un demi-tour du monde remarqué, va totalement se consacrer à son nouvel objectif de participation au Vendée Globe 2020. Au delà du projet sportif, c’est une magnifique aventure humaine, une histoire de rencontres, un lien indéfectible qui s’est noué entre Thomas Ruyant et Le Souffle du Nord.

Avec « Le Souffle du Nord pour Le Projet Imagine », Thomas Ruyant et l’association du Souffle du Nord auront vécu une grande aventure sportive et humaine. Sur le plan sportif, la 4ème place sur la Transat Jacques Vabre 2015 avec Adrien Hardy puis la participation à un Vendée Globe 2016 certes inachevé auront été une belle réussite. Sur le volet solidaire, la mise en lumière de l’ONG Projet Imagine, fondée par la journaliste nordiste Frédérique Bedos (auteur de « La Petite Fille à la balançoire ») qui aura bénéficié de l’intégralité de la visibilité sur le voilier, ainsi que les coups de projecteurs sur des initiatives positives nordistes à travers une web série, auront inspiré un grand nombre à s’engager pour un monde plus juste et durable. Enfin, l’aventure aura permis de fédérer une grande communauté de nordistes passionnés qui représentent aujourd’hui 180 organisations (entreprises, écoles, collectivités…) et 1000 particuliers.

Le Souffle du Nord mène une réflexion sur l’orientation à donner à ses actions et s’appuiera prochainement sur l’aide de son large collectif de mécènes pour poursuivre son ambition autour de l’engagement solidaire. Mais l’association doit avant tout s’attacher à réparer et ramener son bateau en France, alors qu’il est toujours en Nouvelle-Zélande depuis son importante avarie survenue alors qu’il était en 8ème position de la course du Vendée Globe. Thomas reste soucieux de voir l’IMOCA de nouveau en navigation. Il continue à travailler avec l’association sur les possibilités de chantier et retour en France.

De son côté, le marin dunkerquois n’a qu’une envie : reprendre le départ du Vendée Globe. Dans cette optique, Thomas Ruyant va s’atteler à convaincre un ou plusieurs partenaires pour le montage d’un projet compétitif pour briller sur la neuvième édition du Vendée Globe. Dans cette perspective, il travaille à court terme sur sa participation aux prochaines grandes courses préparatoires telles que la Transat Jacques Vabre 2017 ou encore la Route du Rhum 2018.

Ils ont dit :

Sylvain Derreumaux, Responsable de projet pour Le Souffle du Nord :

« Nous avons vécu une énorme aventure ces deux dernières années avec Thomas Ruyant et, malgré la frustration de ne pas avoir été au bout de ce tour du monde, nous sommes fiers du chemin accompli avec lui. Il a magnifiquement incarné nos valeurs, celles de l’ONG Projet Imagine et plus largement de tous ceux qui s’engagent pour que notre monde tourne mieux. C’est une réelle satisfaction d’avoir réussi avec ce projet Vendée Globe à fédérer un si grand collectif autour du Souffle du Nord. Et même si l’Aventure est au cœur de l’ADN du Souffle du Nord, notre structure associative n’est pas compatible avec les exigences financières d’un projet aussi conséquent que l’est un Vendée Globe réellement performant. Notre mission de dynamiser l’engagement solidaire sur le territoire continue, avec cette volonté d’animer notre collectif autour d’autres belles et grandes aventures. Les idées fusent déjà au sein de l’équipe et de ceux qui nous soutiennent et nous allons bientôt activer la phase de concrétisation. Nous devons pour le moment réparer notre monocoque, car pour notre voilier au grand colibri, l’histoire n’est pas terminée. Et comme nous l’annoncions quelques jours après notre abandon du Vendée Globe : ce n’est pas un bateau plié qui va nous arrêter ! On souhaite ″Bon vent !″ à Thomas qui restera un ambassadeur privilégié du Souffle du Nord et qu’il sache qu’il peut compter sur nous pour l’encourager au départ sur le chenal des Sables d’Olonne en 2020 ! ».

Thomas Ruyant :

« Mon aventure avec Le Souffle du Nord restera à jamais marquée au fer rouge dans ma vie. Aussi bien sportivement qu’humainement, j’ai vécu de grandes choses avec Le Souffle, Le Projet Imagine, les supporters et partenaires. Je mesure la chance que j’ai eu d’être ainsi porté par ce collectif nordiste ! Merci à tous de m’avoir accompagné quotidiennement depuis deux ans dans ce grand défi de tour du monde en solitaire pour un sens solidaire. Même si l’aventure s’arrête là, elle m’a profondément marqué et j’aimerai continuer, dans mon avenir, à véhiculer ces différents messages de partage. Je souhaite de tout cœur que Le Souffle du Nord continue son action sur le territoire des Hauts-de-France et puisse révéler d’autres talents sportifs au profit d’un sens solidaire. Je dois maintenant de mon côté me lancer à fond dans la recherche de partenaires car je veux vraiment revenir sur le Vendée Globe dès 2020 pour boucler ce tour du monde et me confronter aux plus grands ! ».

Source

TB Press

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 12 mars 2017

Matossé sous: 2016-17, Course au Large, IMOCA, Vendée Globe

Vues: 564

Tags: , , , , ,

Sous le vent

Les vidéos associées : 2016-17

Les vidéos associées : IMOCA

Les vidéos associées : Vendée Globe