Dongfeng Race Team, premier concurrent de la Volvo à s’entraîner sur un bateau remis à neuf

  • © Eloi Stichelbaut
  • © Eloi Stichelbaut
  • © Eloi Stichelbaut
  • © Eloi Stichelbaut
  • © Eloi Stichelbaut

Le team chinois engagé sur la 13e édition de la course autour du monde avec escales est la première équipe à recevoir son bateau après un re-fit complet mené pendant quatre mois par le Volvo Ocean Race Boatyard, installé à Lisbonne. Pour le skipper Charles Caudrelier comme pour les marins actuellement en sélection, cette date du 27 janvier 2017 marque officiellement le point de départ de la préparation sportive de Dongfeng Race Team en vue de ce marathon qui visitera pas moins de douze villes entre octobre 2017 et juin 2018.

Jolie coïncidence, ce passage de témoin entre la Volvo Ocean Race et Dongfeng Race Team intervient le jour du réveillon du Nouvel An chinois. Nous entrons dans l’année du Coq, un signe du zodiaque remarqué pour son énergie et aussi emblème de la France, pays également représenté dans l’équipe, à commencer par son skipper. Ce vendredi, nous sommes aussi exactement deux ans, jour pour jour, après la victoire historique de l’équipe lors de l’étape Abu Dhabi – Sanya (Chine) durant l’édition précédente. « Cette victoire était un moment incroyable pour nous, » se souvient Charles Caudrelier. « Nous allons maintenant nous efforcer à travailler dur pour rivaliser avec ce qui a déjà été fait par Dongfeng Race Team, notre équipe en laquelle peu croyaient au départ d’Alicante en 2014 et qui a terminé sur le podium huit mois plus tard. »

Se retrouver presque en famille

Cette campagne est soutenue par Dongfeng Motor Corporation, l’un des plus importants constructeurs automobiles chinois. Depuis 2014, le projet est géré par l’agence de marketing sportif OC Sport, experte en voile et sports outdoor. Une nouvelle fois, l’équipe Dongfeng Race Team sera composée, à terre comme en mer, de Chinois et d’Occidentaux ; un mélange riche, donnant une saveur particulière à cette aventure humaine.

« Toute l’équipe s’est réunie cette semaine à Lisbonne, presque en famille. Prendre en main le bateau aujourd’hui est un grand pas pour Dongfeng Race Team. Nous nous retrouvons avec beaucoup de plaisir. Les Chinois de retour avec nous sont très motivés. C’est agréable de sentir que l’histoire reprend. Nous partons avec des objectifs sportifs encore plus élevés, car nous voulons faire mieux, ce qui intensifie d’autant plus le challenge, » déclare Charles Caudrelier. « Ce passage de témoin avec le Volvo Ocean Race Boatyard signifie pour notre équipe que nous allons pouvoir démarrer maintenant notre préparation en condition de course. Dans les prochaines semaines, l’objectif est de finaliser la sélection de l’équipage. »

Un bateau comme neuf

L’équipe technique du team chinois ne tarit pas d’éloges sur le travail réalisé par les hommes et les femmes du chantier de la Volvo Ocean Race qui assure, à Lisbonne, le re-fit de tous les monotypes Volvo Ocean 65. Le pur-sang qui bat pavillon chinois arbore désormais une nouvelle robe, tandis que plus de 500 éléments à bord ont été renouvelés ou modernisés : voiles, accastillage, électronique, etc. Une nouvelle station de navigation et médias a aussi pris place à bord. Depuis le début de la semaine, tout a été testé en mer avec les équipes du ‘Boatyard’ avant d’acter la livraison effective du bateau ce vendredi et de le déclarer apte pour un nouveau tour du monde !

« Notre bateau Dongfeng a été vraiment mis à l’épreuve en 2014-15. Il méritait toute l’attention d’une équipe professionnelle et le résultat a vraiment de l’allure, » confie Graham Tourell, Boat Captain de Dongfeng Race Team. « Nous retrouvons un bateau qui est certes le même que celui de la première édition, mais qui semble aujourd’hui comme totalement neuf. »

Phase finale de sélection

Avec déjà plus de 60 jours de navigation depuis l’été dernier, cumulés sur différents supports (J80, SB20 ainsi que la Sydney-Hobart à Noël), Charles Caudrelier entre désormais dans l’ultime phase de test et de sélection des marins qui partiront à ses côtés sur le prochain tour du monde. « Nous cherchons des personnes compétitives, déterminées à réussir et engagées pour notre ’cause’, » souligne Charles. « La concurrence pour chaque place à bord est intense mais nous sommes prêts à prendre notre temps afin de nous assurer que nous faisons les bons choix et que nous avons le meilleur groupe possible, sportivement et humainement. »

L’équipage comptera au moins deux des marins chinois ayant déjà couru l’édition précédente ainsi que des régatiers également présents en 2014-15. En accord avec les nouvelles règles de course qui ouvrent les équipages à la mixité, Charles essaie actuellement différents profils de navigatrices ayant des parcours allant de la course au large à l’Olympisme. Enfin, d’autres régatiers sont également en lice pour la sélection finale qui devrait être présentée au mois de mars.

De retour à Lorient en mars

Après environ un mois d’entraînements à Lisbonne, les membres de Dongfeng Race Team rejoindront la base de Lorient, où l’équipe s’installera jusqu’à l’été dans le Bâtiment des Défis. Parmi les rendez-vous sportifs, les marins participeront notamment au Spi Ouest-France durant le week-end de Pâques. L’équipage disputera aussi début août, la Rolex Fastnet Race et la Volvo 65 Plymouth To Lisbon Race à bord du VO65 Dongfeng.

Nouvelle étape à Melbourne

Dongfeng Race Team salue également l’annonce il y a quelques heures de la Volvo Ocean Race qui ajoute une escale à Melbourne sur le parcours entre Le Cap et Hong Kong. L’étape 3 de 6 300 milles entre l’Afrique et l’Australie comptera double et sera le premier grand run dans les mers du Sud. Les premiers bateaux sont attendus à Melbourne à Noël et repartiront environ une semaine après pour Hong Kong.

« Le ‘stopover’ à Melbourne est une excellente façon de diviser ce qui aurait été sinon une étape exceptionnellement longue jusqu’à Hong Kong, » commente Charles. « En tant que concurrent, nous apprécions l’attention avec laquelle la Volvo Ocean Race 2017-18 ramène la course dans les mers du Sud, et cette troisième étape s’annonce comme l’un des plus grands défis auquel nous allons devoir faire face. »

Agenda :

  • 27 janvier : livraison officielle du bateau Dongfeng par le Volvo Ocean Race Boatyard, Lisbonne (Portugal)
  • Février : entraînements à Lisbonne
  • Début mars : retour à la base Lorient (France)
  • 13-17 avril : Spi Ouest France à La Trinité (France)
  • 6 août : Rolex Fastnet Race (Royaume-Uni)
  • 10 août : Volvo 65 Plymouth To Lisbon Race
  • 22 octobre : départ de la Volvo Ocean Race d’Alicante (Espagne)

Source

Volvo Ocean Race

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 28 janvier 2017

Matossé sous: 2017-18, Course au Large, Volvo Ocean Race

Vues: 1589

Tags: , , , ,

Sous le vent

Au vent