Dongfeng annonce son retour avec Charles Caudrelier comme skipper

© Sam Greenfield

L’équipe sera soutenue à 100% par le constructeur automobile chinois Dongfeng Motor Corporation basé à Wuhan, capitale de la province de Hubei ; et après une première participation en 2014-15 qui avait dépassé toutes les attentes (avec une 3e place), son objectif est de faire encore mieux.

Après le succès de sa première campagne lors de la dernière édition de la course, l’équipe chinoise de Dongfeng Race Team annonce son retour dans la Volvo Ocean Race 2017-18, avec le Français Charles Caudrelier dans le rôle de skipper.

L’équipe sera soutenue à 100% par le constructeur automobile chinois Dongfeng Motor Corporation basé à Wuhan, capitale de la province de Hubei ; et après une première participation en 2014-15 qui avait dépassé toutes les attentes (avec une 3e place), son objectif est de faire encore mieux.

Dongfeng a annoncé cet engagement ce lundi lors d’une conférence de presse à Wuhan aux côtés de Charles Caudrelier, du Directeur de l’équipe Bruno Dubois et du directeur général de la Volvo Ocean Race Antonio Bolaños.

Le Vice Président de Dongfeng Motor Corporation, Yang Qing, s’est dit très fier de revenir dans la Volvo Ocean Race : “La Volvo Ocean Race est la plus grande course au large du monde et elle a attiré l’attention de la Chine. De plus en plus de média et de gens ont entendu parler de la course à travers la participation de Dongfeng Race Team, soutenu par Dongfeng en 2014-15. Dongfeng Race Team a ainsi marqué l’histoire et plusieurs marins chinois faisaient partie de cette aventure”.

“Dongfeng Race Team a non seulement réussi à faire connaître la marque automobile chinoise à une clientèle mondiale de plus en plus large, mais l’équipe a également fait la promotion de la culture chinoise dans la Volvo Ocean Race. Dongfeng Motor Corporation s’engage à soutenir une nouvelle fois l’équipe chinoise menée par le skipper Charles Caudrelier et à défier le monde de la course au large tout en mettant en place une communication efficace sur la voile entre la Chine et le reste du monde”, a-t-il conclu.

L’équipe de Charles Caudrelier est la seconde à confirmer sa participation à la prochaine édition, qui partira le 22 octobre 2017 et emmènera les concurrents sur un parcours de 45 000 milles nautiques autour du monde, l’un des plus difficiles en 43 ans d’histoire. Team AkzoNobel, skippé par Simeon Tienpont, était la première à annoncer sa participation.

Dongfeng Race Team représentera une nouvelle fois la Chine sous les couleurs du drapeau chinois et aura à cœur de défendre les intérêts de la voile chinoise.

En 2014-15, Charles Caudrelier et une équipe composée de quatre marins chinois sur l’ensemble de la course avaient contre toute attente décroché une très belle troisième place au classement général.

Ce succès sur l’eau, accompagné d’une approche innovante dans la manière de partager l’aventure, a permis à la marque Dongfeng d’accroître sa notoriété, notamment hors de Chine, tout en offrant à l’équipe la meilleure valeur média mesurée par la course.

Signe de ce succès commercial, le partenariat ne concernera cette fois plus seulement Dongfeng Trucks (DFCV) mais Dongfeng Motor Corporation, leader de l’industrie automobile chinoise. En 2016, le classement top 500 du site ‘FortuneChina’ affichait Dongfeng Motor Corporation à la 81e place avec un chiffre d’affaires de 82,817 milliards de dollars US, et à la 16e place des entreprises chinoises.

Pour l’édition 2017-18, l’objectif sera la victoire, comme l’affirme Charles Caudrelier qui a lui même remporté la course avec Groupama en 2011-12.

Le Français de 42 ans se dit ravi de représenter une nouvelle fois la Chine : “je suis bien sûr très heureux car j’ai beaucoup appris sur la Chine et ses habitants et j’ai beaucoup aimé travaillé avec eux”, a-t-il déclaré. “Je suis très heureux de voir Dongfeng revenir dans la course. C’est formidable pour nous de voir un sponsor revenir en étant satisfait du milieu de la voile et content de participer à nouveau”.

“Cette annonce permet à l’équipe d’être dans les starting blocks assez tôt et cela nous donne l’avantage de pouvoir trouver les meilleurs équipiers et de nous entraîner le plus possible avant la course. Mais ce n’est pas une épreuve comme les autres. La prochaine édition sera la plus longue et la plus difficile, avec notamment trois fois plus de distance à couvrir dans les Mers du Sud”.

“Dans la dernière édition, les équipiers chinois, qui n’avaient quasiment aucune expérience de la course au large, ont rejoint le groupe et ont réalisé de belles performances au sein de notre équipe internationale. Ensemble nous avons montré ce dont nous étions capables, et comment nous pouvions surmonter l’adversité pour en sortir encore plus forts et plus unis”.

Cette deuxième campagne de Dongfeng Race Team est la quatrième participation chinoise, après celles de Team Sanya (2011-12) et Green Dragon (2008-09), une équipe sino-irlandaise.

“C’est une excellente nouvelle de voir Dongfeng revenir en tant que sponsor pour une deuxième édition consécutive, et une excellente nouvelle pour la voile en Chine qui va pouvoir développer l’héritage bâti par le projet Dongfeng Race Team”, a déclaré le PDG de la Volvo Ocean Race Mark Turner qui, avant de prendre les rênes de l’événement en juin 2016, avait encadré le projet Dongfeng Race Team.

“C’est très satisfaisant de voir un sponsor chinois qui découvrait le sponsoring sportif revenir une seconde fois grâce au succès de sa première campagne sur les plans média et Business to Business. C’est un immense vote de confiance dans la course, pas seulement pour les autres marques chinoises, mais pour toutes les entreprises du monde à la recherche d’une plateforme pour les aider à transformer leur société, en interne, en externe, ou les deux”.

“Charles Caudrelier avait dépassé les attentes dans la dernière édition avec un équipage qui sur le papier était moins expérimenté que la plupart des autres concurrents. C’est fantastique de le voir revenir comme skipper. Je crois qu’il va pouvoir utiliser l’expérience de la dernière édition pour construire une excellente équipe”.

Les sept Volvo Ocean 65 One Design de la dernière édition sont actuellement remis à neuf au chantier de la course à Lisbonne au Portugal, et un huitième bateau identique est en construction chez Persico Marine à Bergamo en Italie.

La course a en outre déjà annoncé que le parcours de la prochaine édition comprendra deux étapes en Asie, une à Hong Kong et une autre à Guangzhou. Ce sera la quatrième fois consécutive que la Volvo Ocean Race fait escale en Chine.

Au total, la Course s’arrêtera dans onze villes et cinq continents, avec un départ à Alicante, puis Lisbonne, Cape Town, Hong Kong, Guangzhou, Auckland, Itajaí, Newport, Cardiff et Göteborg avant de se terminer à La Haye.

Source

Volvo Ocean Race

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 8 novembre 2016

Matossé sous: 2017-18, Course au Large, Volvo Ocean Race

Vues: 1733

Tags: , , , ,

Sous le vent

Au vent