Mayeul Riffet, à l’assaut d’un nouveau challenge !

  • © Christophe Launay
  • © Christophe Launay
  • © Christophe Launay

Marin reconnu, skipper et équipier chevronné en multicoques de course au large, Mayeul Riffet est également connu pour ses nombreux challenges et records réalisés en Kite Surf. Après CorsiKit (Marseille-Calvi) en 2011 et « The Run » (Porquerolles-Marseille) en 2014, ce mordu de sport de glisse s’attaque à un nouveau défi : « l’Island Crossing Foil Attempt » entre l’île de Sein (29) et l’ile de Groix (56). L’objectif étant d’établir un temps de référence pour la création d’une nouvelle épreuve, qui se déroulera courant 2017. Mayeul s’élancera sur cette traversée de 70 milles nautiques dès que les conditions météo le permettront.

Comment t’es venue l’idée de ce nouveau défi ?

« J’aspire depuis longtemps à la création d’une course semi-hauturière en Kite. J’ai envie d’amener les gens au large, de les pousser à découvrir cet univers, à multiplier leurs connaissances et leurs compétences mais surtout à se tirer la bourre au large, au portant, sur des parcours où la stratégie est primordiale. Je cherchais un parcours simple mais engagé. Au large mais pas trop. Extrême mais pas effrayant. J’associe aujourd’hui ce projet au challenge personnel. Réaliser tout seul le parcours n’est pas simple, c’est un vrai défi. »

Quelle est la fenêtre idéale pour effectuer cette traversée ?

« Il est possible d’effectuer le parcours avec des vents allant du Sud-Ouest au Nord-Est mais l’idéal serait une dorsale anticyclonique qui produirait des vents de secteur Nord et permettrait de faire le parcours sur un seul bord. »

Parle nous du matériel que tu embarques ?

« Je suis équipé de voiles à boudins gonflables GAASTRA et sous les pieds j’ai un foil SPOTZ. »

Quel est ton objectif en temps, et à terme ?

« Tout dépendra de la fenêtre qui s’offrira à nous. J’espère tenir des moyennes proches des 25 nœuds (X km/h). Si la navigation se fait en ligne droite et avec des vents bien orientés, on peut approcher les 3h30 mais c’est peu probable …Si on est plein vent arrière, il faudra tirer des bords et alors la distance totale peu rapidement doubler et donc le temps également… L’état de la mer sera aussi très important… A terme il s’agit de présenter un dossier sérieux aux affaires maritime afin de créer un nouvel événement.»

Pour rappel :

CorsiKit

Le 5 septembre 2011, Mayeul Riffet a offert à la discipline du Kitesurf un nouveau record. Il ne lui aura fallu qu’un peu plus de 14 heures pour rallier Marseille à Calvi en Kitesurf. Parti à l’aube, le lundi 5 septembre à 07h 15mn 14s (heure française) au large de l’île Tiboulen à Marseille, Mayeul Riffet a franchi la ligne d’arrivée à Calvi en Corse à 21h 32mn 14s. Il a ainsi rallié Marseille à Calvi en 14 heures 17 minutes et 15 secondes parcourant une distance réelle totale d’environ 200 milles. Mayeul établit donc par sa performance le premier temps de référence en Kitesurf entre Marseille et Calvi. Une traversée jusqu’alors jamais tentée et surtout une durée de navigation titanesque en Kitesurf.

The Run

Le 30 septembre 2014, Mayeul Riffet met 2 heures 43 minutes et 36 secondes pour rallier Porquerolles à Marseille, et bat de 20 minutes le précédent record établi par le VOR 70 de Lionel Pean. Bénéficiant de conditions parfaites, Mayeul a navigué à 19,6 Nds de moyenne sur une distance de 53,1 milles nautiques.

Source

Marie-Astrid Parendeau

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 22 septembre 2016

Matossé sous: Records

Vues: 2093

Tags: ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Records