Une manche de gagnée pour Jonathan Lobert

2016, Classes, FRA Jonathan Lobert FRAJL23, Finn, Olympic Sailing, Rio 2016 Olympic Games, Rio 2016 Olympics, World Sailing

© ©Sailing Energy / World Sailing

Les Nacra 17 et les 470 hommes et femmes ont démarré leurs Jeux Olympiques aujourd’hui dans la Baie de Guanabara. Si les conditions pluvieuses et plus ou moins ventées selon les heures de la journée et les zones de navigation ont été pour la plupart compliquées, les coureurs de l’Equipe de France n’en restent pas moins mobilisés. Jonathan Lobert (Finn) remporte sa première course du jour (5e classement général), les Championnes du monde de 470 Camille Lecointre & Hélène Defrance ont goûté à l’irrégularité du vent sur le rond Escola Naval (14e), Sofian Bouvet & Jérémie Mion jouent la régularité avec deux courses en 6e position (3e ex-aequo). Du côté des Laser, Jean-Baptiste Bernaz, réalise une belle première course avec une 5ème place, mais prend un départ prématuré, qui le disqualifie de la course sur la seconde manche (9e). Mathilde de Kerangat (Radial) est toujours 22e, alors que les quadruples Champions du monde de Nacra 17, Billy Besson & Marie Riou sont 17e.

Sofian Bouvet (470), 3e ex-aequo (6.6) : « Nous faisons deux manches pas trop mal dans des conditions très compliquées, le vent tournait dans tous les sens, ce n’était vraiment pas simple. On a fait des mauvais passages au vent, mais nous sommes contents de commencer de cette manière-là. »

 

Jérémie Mion (470), équipier de Sofian Bouvet : « Je suis vraiment content, car il y avait une certaine émotion. Ce sont nos premiers Jeux et ce que j’ai dit à Sofian à l’issue des manches, c’est que techniquement on arrivait à mettre en place tout ce qu’on sait faire et ce que nous avons appris ces dernières années et de manière intelligente. On n’était pas précipités, on avait la bonne concentration. On a eu des conditions très aléatoires, on a commencé la journée en se disant que si on arrive à faire deux manches dans les 10 premiers ce sera une bonne journée. D’autres arrivent à faire de meilleurs performances dans ces conditions-là, mais on comptera les points à la fin. »

 

Jonathan Lobert (Finn), 5e du classement provisoire (10.15.1.7) : « Une bonne première manche que je gagne, donc ça c’est top, je pense qu’aujourd’hui ma vitesse allait bien. Rapidement j’ai été bien en phase, j’ai protégé la droite du plan d’eau, c’était la bonne chose à faire et après cela s’est bien enchainé. Je voulais reproduire la même chose sur la seconde, car le vent n’avait pas changé. Après, on sait qu’ici c’est un plan d’eau où il peut se passer des choses étranges, donc il faut que je sois plus vigilant. Sur la deuxième manche, je suis super bien engagé aussi, je prends un très bon départ, sur le premier tiers du premier près je suis en tête, je protège la droite du plan d’eau et puis j’y vais un petit peu trop. L’Anglais qui est dans mon cône, vire, plusieurs autres virent également, j’ai l’impression qu’ils virent car ils veulent se dégager et finalement je reste à droite, et d’un coup, il y a de la gauche qui rentre et je perds tout ce que j’avais gagné. Je me suis bien battu, j’ai réussi à revenir, mais il y avait trop de distance. Je fais une manche de 7. Ce n’est pas si mal, mais je suis un peu déçu, parce que je pense qu’aujourd’hui j’aurais pu faire mieux. »

 

Camille Lecointre (470), 14e du classement provisoire (7.19.) : « C’était un peu difficile, sur les deux manches, nous ne prenons pas de bons départs et on est un peu difficulté sur le premier bord, car la direction du vent faisait que le vent était vraiment très perturbé par le toute la ville, donc difficile de « tactiquer » dans ces conditions. Sur la première manche, nous arrivons à bien remonter pour finir à la 7e place, et lors de la deuxième nous prenons à nouveau un mauvais départ et nous n’arrivons pas à remonter.»

 

Marie Riou (Nacra 17), 7e du classement provisoire (7.19) : « Ça a été, dans le sens où on était à fond dedans. On fait une première manche pas dingue, on passe deuxième en bas après on passe en tête, on était avant avant derniers à la première bouée, on repasse en tête pour finir 7e. La seconde manche, le vent était assez compliqué, nous n’avons pas réussi à être assez opportunistes pour prendre les bonnes risées. Ce n’est pas l’entame que nous espérions. Nous n’avons fait que 2 manches, demain on va donc certainement en faire 4 sur un autre rond avec des conditions différentes. On reste positifs, ce n’est que le début et on ne lâchera rien, jusqu’au bout. »

 

Mathilde de Kerangat (Laser Radial), 22e du classement provisoire (23.15.26.14.17.18) : « Aujourd’hui, nous avons eu un bon 20-25 nœuds avec des vagues, à l’extérieur de la baie, ma vitesse était bonne sur les portants. Il y avait un bord obligatoire à droite, du coup c’était une course de vitesse, pour être celle qui allait chercher la meilleure position à droite. J’ai pris des bons départs, maintenant, ce que j’ai moins bien fait, c’est de trouver la bonne position à droite par rapport à la flotte, c’était compliqué.»

Et demain ?

Météo

David Lanier, météorologue de l’Equipe de France de Voile : « Demain, les coureurs auront le même secteur de vent : du Sud Ouest, mais avec moins de pluie et plus de soleil. Le vent devrait être aussi fort à l’extérieur qu’aujourd’hui, voire même un peu plus. A l’intérieur de la baie, ils auront entre 8 et 20 nœuds et cela sera toujours très irrégulier. »

Programme

  • RS:X H : 3 courses – Niteroi – 13h
  • RS:X F : 3 courses – Niteroi – 13h10
  • Finn : 2 courses – Escola Naval – 13h
  • Nacra 17 : 3 courses – Copacabana – 13h
  • 470 H – 2 courses – Pao de Açucar – 13h10
  • 470 F – 2 courses – Pao de Açucar – 13h

Source

Havas Sports & Entertainment

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Les vidéos associées : 49er

Les vidéos associées : Finn

Les vidéos associées : Laser

Les vidéos associées : RS:X