Quand le foc va, tout va!

2016, Branding, Buoy, FRA 1 Bruno Jourdren FRABJ9 FRAEF12 - Eric Flageul- FRANV7 - Nicolas Vimont-Vicary, Hyeres, Olympic Sailing, Sailing World Cup, Sailing World Cup Hyeres TPM 2016, Sonar, World Sailing

© Pedro Martinez/Sailing Energy/World Sailing

Dernière épreuve de la saison pour l’Equipe de France Sonar avant les Jeux Paralympiques de Rio 2016, le Mondial Delta Lloyd Para World Sailing Championships se tiendra du 24 au 28 mai à Medemblik aux Pays-Bas. L’enjeu est important pour Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary qui comptent bien récupérer le titre, fauché par les Britanniques à Melbourne en novembre 2015. L’objectif: déployer leurs qualités tactiques et montrer à leurs adversaires qu’ils seront l’équipe à vaincre à Rio. La motivation, qualité qui ne leur a jamais fait défaut malgré des difficultés techniques lors des dernières régates, est à son maximum. Ils connaissent bien le plan d’eau et c’est avec un bateau à la hauteur de leurs capacités et un foc bien réglé qu’ils vont courir ce Mondial.

Comme le dit Nicolas Vimont-Vicary, équipier d’avant : “Quand le foc va, tout va!”.

Le Mondial est cette année intégré à la Delta Lloyd Regatta qui se tient chaque année et qui fait partie du championnat Eurosaf. Seize Sonars sont inscrits à cette épreuve avec bien entendu les ténors de la flotte: les Australiens, les Britanniques, les Américains et les Norvégiens. Les Pays-Bas réussissent bien au trio puisqu’en quatre participations, les Français ont toujours brillé, avec trois victoires et une médaille d’argent l’année dernière derrière les Australiens.
Les conditions sont donc réunies, comme à Kinsale en 2013 et Halifax en 2014, pour que Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary visent la plus haute marche du podium.

Source

Célia Mas Delfault

Liens

Informations diverses

Sous le vent