Olivier Jehl obligé d’abandonner son bateau

© Christophe Breschi

Ce matin, vers 4h30 TU, Olivier Jehl, skipper du Mini 6.50 Zigoneshi-Wichard a déclenché sa balise de détresse. Le skipper va bien, il est sain et sauf. Il a été rapidement hélitreuillé par les secours américains. Il est actuellement à Atlantic City.

Olivier Jehl avait pris le départ, hier dimanche 15 mai à 15h 39 min TU, pour tenter d’établir le premier temps de référence du prestigieux Record de l’Atlantique Nord en Mini 6.50.

Dans la nuit, Olivier Jehl heurte quelque chose. Récit :

” J’ai heurté un truc dans la nuit avec le safran bâbord. La totalité du tableau arrière bâbord a été arraché, cadène de bastaque incluse. le mât n’est pas tombé car le hale-bas, écoute GV bordés, j’ai bordé l’autre en vitesse. En revanche l’eau a rempli tout l’intérieur. impossible de reboucher car beaucoup trop gros et impossible de naviguer vers la côte en tribord amure. Le bateau était rempli et quasi gite verticale…

 

J’ai déclenché l’EPIRB et me suis fait hélitreuillé ce matin, je suis a Atlantic City. Je vais bien.”

Le Mini 6.50 est actuellement à la dérive à plus de 100 milles nautiques des côtes américaines.

Source

Agence Mille & une vagues

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Records