Les Défis ou la conquête du titre ultime…

© J. Souville/Defi Wind/WINDMAG.COM

Nous voici à J-14 de l’ouverture des hostilités avec le Défi Kite, suivi de près par le Défi Wind, évènements internationaux de masse rassemblant professionnels et amateurs. Les batailles promettent d’ores et déjà de beaux spectacles avec la présence confirmée des stars du plateau mondial. Les combattants affutent les armes et la ville de Gruissan se prépare à recevoir ces furieux à la conquête du titre ultime : Roi du Défi.

L’Art de la Guerre

Il a perdu une bataille mais a-t-il aussi perdu la guerre ? C’est ce que le fin stratège Antoine Albeau (français, n°4 du Défi 2015,23 fois Champion du monde de slalom, 3 Défi Wind remportés – 2005, 2006, 2007, record man de vitesse en planche à voile avec 98,65km/h en moyenne sur 500m / 185cm – 95kg) va venir rectifier cette année face à son rival Pierre Mortefon (français, vainqueur des Défi Wind 2015 et 2010, n°2 mondial en slalom en 2015 / 187cm – 92kg) que tout oppose :

Atlantique contre Méditerranée, Nord VS Sud, la légende contre la relève… Ils seront suivis de près par une bonne dizaine d’escadrons, qui, s’il le faut, viendront au contact à coup de baïonnette. Parmi eux : Nicolas Warembourg, le valeureux (français, n°2 du Défi Wind 2015, double Champion de France de slalom / 180cm – 88kg), Antoine Questel, l’intrépide (français, n°3 du Défi Wind 2015 et n°10 mondial en slalom / 185cm – 82kg), Diony Guadagnino, l’audacieux (vénézuélien, n°5 du Défi Wind 2015 / 185cm – 81kg) ou encore Matteo Iachino, le brave (italien, n°3 mondial en slalom 2015 / 187cm – 90kg). Sans oublier non plus qu’une armada de galère, de 1294 hommes et femmes, sera à leurs trousses et sachez qu’ils rameront sans relâche jusqu’à la victoire.

La Chevauchée de Walkyries

Dotées de chevelures blondes (ou brunes bien sûr), laissant d’étranges lueurs sur leur passage, elles en amèneront plus d’un au Valhalla, les Valkyries s’inviteront à la conflagration. Redoutables guerrières aux origines sanguinaires, Hild (Marion Mortefon, n°1 du Défi Wind 2015, n°5 mondial en slalom en 2015, Team Sud de France), Thrud (Delphine Cousin, n°2 du Défi 2015, n°1 du Défi Wind 2014 et n°2 mondial en slalom en 2015), Skeggjöld (Léna Erdil, n°3 du Défi Wind 2015 et n°3 mondial en slalom en 2015, elle nous arrive tout droit de Turquie) et encore Reginleif (Karin Jaggi, d’origine suisse, 29 titres de Championne du monde, 2 Défi Wind remportés) viendront rappeler à ces messieurs qu’au pays d’Odin, les filles ne font pas dans la dentelle. La famille est grande puisqu’elles seront plus de 60 sœurs d’arme à venir se mesurer à notre chère tramontane.

À chacun son combat

Les soldats du Défi Kite viendront avec tout leur arsenal. Les têtes de liste iront de nouveau au front ! De l’édition 2015 nous retrouverons le chasseur rafale Alex Caizergues (triple Champion du Monde, double recordman du monde de vitesse tous supports à voile confondus, triple recordman du monde de vitesse kitesurf avec 104,8 km/h en moyenne sur 500m) le 1er vétéran chez les hommes : Amiral Benjamin Petit (champion du monde de kitesurf foil en 2015), le 1er jeune : Quartier-maitre Axel Mazelle (5 titres de Champion de France junior, 2 titres de Champion du Monde junior) et la 1ère femme : Vice-amiral Alexia Fancelli (Championne de France speedcrossing et kitefoil 2014). De plus, la vigie nous a rapporté une information capitale : la barre des 260 inscrits a été franchie. C’est de bonne augure, le combat n’en sera que plus acharné.

Source

Camille Mouret

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 17 avril 2016

Matossé sous: Défi Wind, Funboard, Glisse, Voile Légère

Vues: 1511

Tags: , , ,

Sous le vent

Au vent