Retour à la compétition pour l’Equipe de France

© Christophe Launay

Du 25 au 30 janvier prochain, l’Equipe de France de Voile disputera la Sailing World Cup Miami, épreuve du circuit de Coupe du Monde de l’ISAF. Véritable rentrée internationale et premier défi de la saison pour les Français, le plateau des concurrents sera relevé et promet de belles batailles sur l’eau. Les tricolores, qui ont les Jeux Olympiques de Rio en ligne de mire, auront à cœur de marquer les esprits.

C’est dans la baie de Biscayne dans le quartier de Coconut Grove que les meilleurs compétiteurs ont rendez-vous pour la première régate de l’année 2016. Sur un plan d’eau où il faut être polyvalent pour réussir, le directeur de l’Equipe de France de Voile, Guillaume Chiellino sera attentif aux performances des tricolores : « La moitié des séries de l’Equipe de France est présente sur cette première étape de Coupe du Monde. Le plan d’eau de Miami est agréable à naviguer et offre des conditions généralement clémentes. Beaucoup d’étrangers ont fait le déplacement et cela promet d’être intéressant pour se jauger. Pour les 49er, 49er FX et Nacra 17, Miami sera vraiment une régate de préparation avant les Championnats du Monde le mois prochain, et pour les autres séries, l’objectif sera de faire un bon résultat. »

Parmi les 10 séries olympiques, la moitié des séries de l’Equipe de France sera donc alignée au départ cette étape de Coupe du Monde. Pour les 49er, 49er FX et Nacra 17, l’épreuve de Miami sera l’occasion des derniers tests et ajustements matériels en vue des Championnats du Monde qui auront lieu à Clearwater le mois prochain. Les triples Champions du Monde de Nacra 17, Billy Besson & Marie Riou, seront donc de la partie aux côtés de Moana Vaireaux & Manon Audinet. Chez les 49er, Manu Dyen & Stéphane Christidis seront également au départ de la régate, tout comme Julien d’Ortoli – remis de sa blessure survenue lors d’un entraînement de préparation du Mondial en novembre dernier – et Noé Delpech. Du côté des femmes, l’équipage sélectionné pour les Jeux, composé de Sarah Steyaert & Aude Compan, prendra part à la compétition, ainsi que leurs partenaires d’entraînement Lili Sebesi & Julie Bossard. Enfin, du côté des Laser et Laser Radial, Jean-Baptiste Bernaz, Mathilde de Kerangat, Marie Bolou et Amélie Riou représenteront les couleurs de la France avec comme objectif d’aller chercher un bon résultat.

Paroles de champions :

Billy Besson – en duo avec Marie Riou (Nacra 17) :

« Pour Marie et moi, l’épreuve de Miami est une régate de préparation et de finalisation car notre Mondial se déroule peu de temps après à Clearwater. L’objectif sera de bien prendre nos marques sur le bateau. Nous avons fait un bon block de navigation sur la fin d’année : nous avons passé le mois de décembre au Brésil et après une dizaine de jours de pause, nous sommes partis à Cagliari en Sardaigne nous entraîner.»

Manu Dyen – en duo avec Stéphane Christidis (49er) :

« Miami, c’est vraiment un plan d’eau que nous apprécions avec Stéphane. Nous avons eu notre victoire en Coupe du Monde ici. Mais cette année, c’est forcément un peu spécial puisque notre Championnat du Monde se déroule seulement deux semaines après et c’est l’objectif de ce début d’année. Forcément on régate pour jouer devant mais aussi pour engranger des manches, reprendre des automatismes au contact de la flotte. Ce sera également l’occasion pour nous de valider définitivement notre matériel pour le Mondial. »

Sarah Steyaert – en duo avec Aude Compan (49er FX) :

« Nous avons fait un break depuis la Copa Brazil de Vela en décembre dernier. Nous avons pris ce temps pour nous reposer, mais aussi pour reprendre la préparation physique, ainsi que les ajustements matériels du bateau. Miami, c’est le début de cette nouvelle année avec la ligne droite vers les Jeux. Ce sera également l’occasion de préparer notre Championnat du Monde qui aura lieu à Clearwater. Nous avons hâte de retourner sur l’eau et nous avons à cœur d’aller chercher un bon résultat sur cette épreuve.»

Mathilde De Kerangat (Laser Radial) :

« Pour cette première étape de la Sailing World Cup de l’année, l’objectif est de naviguer le mieux possible pour accrocher une belle place. J’aime bien le plan d’eau, il m’a plutôt bien réussi et les conditions de vent peuvent être différentes. Il faut de la polyvalence pour faire un bon résultat. J’ai beaucoup travaillé physiquement sur la fin d’année avec du cardio et de la musculation avant de reprendre la navigation le 1er janvier, je me sens prête pour ce premier défi de la saison. »

Le programme de la Sailing World Cup Miami :

  • Du Mardi 24 au vendredi 29 : Courses
  • Samedi 30 janvier : Medal Races

Les Français en compétition :

  • Nacra 17
    Billy Besson (SNO Nantes / Armée de Champions) – Marie Riou (USAM Voile / Armée de Champions)
    Moana Vaireaux (YC Carnac) – Manon Audinet (St Georges Voile)
  • Laser
    Jean-Baptiste Bernaz (CN Ste Maxime / Armée de Champions)
    Eliot Merceron (SR Rochelaises)
    Mattis Naud (SR Rochelaises)
    Antony Munos (SN Marseille)
  • Laser Radial
    Mathilde de Kerangat (SR Rochelaises / Groupe Cardinal)
    Marie Bolou (CN Lorient)
    Amélie Riou (EV Locquirec)
    Pernelle Michon (SNO Nantes)
    Sophie de Turckheim (SR Antibes /Armée de Champions)
  • 49er FX
    Sarah Steyaert (CN Châtelaillon) – Aude Compan (CV Marseillan)
    Lili Sebesi (SN Marseille) – Julie Bossard (CMV St Brieuc)
  • 49er
    Emmanuel Dyen (CNV Aix-les-Bains / Equipe de France Douane) – Stéphane Christidis (EV Cagnes-sur-Mer / Armée de Champions)
    Julien d’Ortoli (YCPR Marseille) – Noé Delpech (YCPR Marseille / ENGIE)
    Gabriel Skoczek (SN Marseille) – Yann Rocherieux (C N de Sciez)
    Kevin Fisher (C N B P P) – Yann Jauvin (C N B P P)
    Lucas Rual (APCC Voile Sportive) – Clément Pequin (SR Rochelaises)
    Hugo Fedrigucci (SN Leman Français) – Vigil Aubriot (ASPTT Meyzieu Decine)
  • RS :X femme
    Hélène Noesmoen (SN Sablais)

Source

Havas Sports & Entertainment

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent