Journée de transition

C’est dans un vent léger d’environ 12 noeuds que Spindrift 2 évolue le long des côtes brésiliennes. Comme attendu, le maxi-trimaran Spindrift 2 perd un peu de terrain sur le record actuel mais conserve néanmoins un matelas de 273 milles d’avance à 16h45 GMT. L’équipage doit aborder une dépression d’ici 48h le long de l’Argentine qui sera déterminante sur la stratégie des jours suivants.

En attendant, cette journée de transition donne l’occasion aux équipiers d’effectuer les vérifications de routine à bord mais aussi d’apercevoir quelques îles, dont Dona Bertarelli et les équipiers partagent avec nous leur histoire dans la série Spindrift for Schools – Out of the Classroom.

Jour 7 – 16h45 GMT

  • 273 milles d’avance sur le détenteur actuel
  • Distance parcourue depuis le départ : 4242 milles
  • Vitesse moyenne sur 24 heures : 19,8 nœuds

Navigation tropicale

Conditions faciles sous la douceur des tropiques pour Spindrift 2 et son équipage. Une mer plate et une douzaine de noeuds qui permettent au maxi trimaran de progresser à vingt deux noeuds tout de même. Cet épisode devrait durer jusqu’à ce soir au moins, et l’arrivée d’un front orageux qui créera plus d’instabilité. Alors l’équipage en profite pour effectuer des vérifications de routine. Au programme de la journée, démontage de barre pour Loic et Antoine, ascension dans le mât pour Sebastien Marsset et vérification de structure des flotteurs pour Thierry et François. Côté performance, ces conditions clémentes ne sont bien sûr pas idéales. Une partie de l’avance emmagasinée dans l’hémisphère nord devrait diminuer. Alors l’équipage prend son mal en patience et fait ce qu’il faut pour progresser à la rencontre d’une dépression d’ici 48 heures le long de l’Argentine. – See more at: http://www.spindrift-racing.com/jules-verne//drupal/fr/log-book/jour-7-journal-fra#sthash.qBDEIuqN.dpuf

Source

Spindrift racing

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Records

Les vidéos associées : Trophée Jules Verne