Deux filles engagées sur la Transat Anglaise

Il n’y a qu’une poignée de skippers capables de s’engager sur une épreuve comme la Transat Anglaise. Après Paul Meilhat, en IMOCA, deux autres bateaux sont engagés sur la Transat Anglaise, en 40 pieds. Coïncidence, ces deux inscrits sont des inscrites puisqu’il s’agit de Miranda Merron (Campagne de France) et d’Anna-Maria Renken (NIVEA). Ces deux skippers ont deux profils très différents puisque Miranda Merron est une figure de la course au large qui a déjà réalisé trois transatlantiques en solitaire et en course alors qu’Anna-Maria Renken se confronte pour la première fois de sa vie à un tel défi.

La Britannique Miranda Merron, 6ème de la dernière Route du Rhum Destination Guadeloupe, a beau avoir un tel parcours, elle aborde la Transat Anglaise avec beaucoup d’humilité.

« La Transat Anglaise est ancrée dans l’histoire et l’Atlantique Nord peut être très impressionnant. Cela te permet de réaliser à quel point tu es petit et cela peu s’avérer difficile par moments. C’est la seule course où j’ai eu à me terrer à l’intérieur du bateau pour raisons de sécurité et je sais que ça a été le cas pour d’autres concurrents.

J’ai participé à trois transatlantiques en solo avec un intervalle de six ans et j’ai remarqué que mon état d’esprit avait évolué. J’ai pris plus de plaisir lors de ma dernière participation, l’année dernière. Je vais participer à bord du nouveau « Campagne de France » qui sera malheureusement mis à l’eau très tard. Je vais ainsi apprendre à connaître le bateau durant la course.»

A 34 ans, l’Allemande Anna-Maria attend beaucoup de cette Transat Anglaise :

« Ce sera ma première transatlantique en course et en solo. Donc je suis très enthousiaste mais j’ai tout à fait conscience d’avoir à me préparer. Je suis une novice en solitaire, je pense que mon plus gros challenge sera psychologique. Je suis à l’aise avec la dimension technique et physique mais gérer mon état d’esprit sera certainement un travail à plein temps.»

Anna-Maria espère, après la Transat Anglaise, participer à la Route du Rhum 2018 et devenir la première Allemande engagée sur la course. Son bateau, NIVEA, a récemment subi un important chantier à Lorient. « NIVEA est un bon bateau, très solide.

« J’ai fait de nombreux milles à bord et je suis ravie de participer à cette épreuve en Class40. Mon ambition sur cette Transat Anglaise est de réaliser quelque chose dont je puisse être fière. Poser le pied sur le ponton, à New York et me dire « je n’aurais pas pu faire mieux. C’est tout ce que j’attends de cette course. »

Source

The Transat

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : IMOCA

Les vidéos associées : MOD70

Les vidéos associées : Multi50 - Ocean Fifty