Profiter au mieux des derniers moments au calme

© Pierre Bouras

Après un dernier petit « break » en famille en début de semaine, Erwan Le Roux et Giancarlo Pedote ont fait leur retour au Havre hier après-midi avant d’assister, dans la foulée, au briefing sécurité de l’organisation de la Transat Jacques Vabre. A présent, il ne leur reste plus qu’à terminer l’avitaillement du bateau et à se focaliser sur la météo du parcours. Pour l’heure, les fichiers annoncent des premiers milles costauds. Pas de quoi, cependant, stresser le duo du Mulit50 FenêtréA-Prysmian qui préfère, au contraire, savourer au maximum ses derniers moments au sec et au calme avant le coup d’envoi de la course, programmé, rappelons-le, ce dimanche à 13h30.

Erwan Le Roux, que s’est-il passé pour vous depuis le prologue de la course ?

« Dimanche matin, Giancarlo et moi sommes rentrés à la maison pour une dernière petite parenthèse en famille. C’était important pour chacun de nous deux, et en particulier pour lui car contrairement à moi, il ne reverra pas sa femme et sa fille avant le départ. Dans la période, nous avons aussi fait un saut de puce chez FenêtréA pour une séance de dédicaces puis nous avons fait en sorte de régler nos derniers papiers. C’est toujours bien, pour partir serein, de tout laisser propre derrière soit, en particulier l’administratif. »

Où en êtes-vous aujourd’hui, dans votre préparation ?

« Globalement, nous sommes prêts mais comme toujours, il reste des petits points à affiner. Lors du briefing sécu, hier après-midi, nous avons noté deux ou trois trucs que nous allons mettre en place à bord du bateau, je pense notamment à la check-list détaillée de ce qu’il est indispensable de faire en cas de pépin. Même si c’est quelque chose que nous connaissons, c’est toujours important de se le rappeler pour être sûr d’avoir les bons réflexes en cas de galère en mer. En ce qui concerne l’avitaillement, nous ne sommes pas trop mal. Tous les lyophilisés sont à bord. Il ne nous reste que le frais à aller acheter mais notre liste de course est petite et cela devrait, par conséquent, se faire assez vite. Pour résumer, actuellement, 50% de la cambuse est remplie. La deuxième moitié sera chargée dans la journée d’aujourd’hui. Après ça, il ne nous restera plus qu’à faire un point technique avec les gars de l’équipe technique, Adam (Currier) et Simon (Vasseur), puis à nous concentrer sur la météo du parcours. »

A propos de météo, quelle est la tendance pour les premiers jours de course ?

« Pour l’instant, elle n’est pas très joyeuse mais il est encore un peu tôt pour tirer des conclusions. Cela étant dit, depuis le début de la semaine, c’est l’hiver au Havre, il faut bien le dire. Il fait froid et il pleut donc il ne faut pas se leurrer, ce ne sera pas un départ super tranquille. »

Giancarlo et vous semblez cependant très sereins…

« Nous sommes effectivement plutôt détendus. Le fait est que nous aurons le temps de stresser après le départ. Ce que nous souhaitons, dans l’immédiat, c’est profiter des derniers moments où nous pouvons encore nous détendre et fermer les yeux sans ficelle dans la main. Nous avons fait tout ce qu’il fallait pour être prêts pour cette Transat. Depuis le début de l’année, nous avons parcouru 5 000 milles. Nous nous sommes beaucoup entraînés, nous connaissons parfaitement nos gammes. Nous avons d’ores et déjà une bonne idée de notre stratégie et nous intégré l’idée que nous allons partir avec les cagoules et les bonnets. En attendant, nous essayons de savourer au mieux nos derniers moments au calme et dans un vrai lit ! ».

Source

Rivacom

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 22 octobre 2015

Matossé sous: Course au Large, Multi50 - Ocean Fifty, Transat Jacques Vabre

Vues: 1625

Tags: , , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Multi50 - Ocean Fifty

Les vidéos associées : Transat Jacques Vabre