IMOCA, un plateau sportif d’exception

double, course, large, transatlantique, TJV, TJV15, TJV 15, voile, 60 pieds, monocoque, monohull, duo, aerien, helico, vent, voiles

© Jean Marie Liot / DPPI

Le point presse du Championnat du Monde IMOCA Ocean Masters, à l’avant-veille du départ de la Transat Jacques Vabre, a confirmé les tendances. L’IMOCA sera la classe phare de cette édition 2015 : avec 20 unités, une confrontation attendue entre les voiliers de dernière génération et les meilleurs du dernier Vendée Globe, des innovations regardées de près comme l’apparition des foils, l’IMOCA se révèle bien comme un des laboratoires les plus excitants de la course au large.

Cette Transat Jacques Vabre est l’occasion de faire le point sur le chemin parcouru depuis deux ans et la création du Championnat IMOCA Ocean Masters. Aujourd’hui, vingt unités sont au départ du Havre parmi lesquelles cinq bateaux mis à l’eau cette année (Safran, Banque Populaire VIII, Edmond de Rothschild, St-Michel Virbac, HUGO BOSS). Le duel promet d’être somptueux entre ces bateaux de nouvelle génération et les meilleures unités issues du dernier Vendée Globe (Maître CoQ, PRB, Quéguiner-Leucémie Espoir, SMA…) avec, en suspens, une question qui mobilise toutes les attentions : quel sera l’apport des foils apparus en lieu et place des dérives traditionnelles ?

En ce sens, la jauge IMOCA apparaît comme particulièrement pertinente puisqu’elle permet d’aligner au départ d’une même course des unités dotées des dernières avancées technologiques et des bateaux éprouvés capables de défendre leurs chances avec brio.
Enfin, cette Transat Jacques Vabre va être l’occasion de tester in vivo les mâts et quilles standards définis par la nouvelle jauge IMOCA.

Grâce à une collaboration active avec des fournisseurs de pointe (Lorima – mâts, AMPM – quille, Hydroem – systèmes hydrauliques), les IMOCA soumis à la nouvelle jauge disposent d’éléments standardisés hauts de gammes, alliant performance et fiabilité.

Une réflexion et des actions engagées par la classe IMOCA dans le double souci de concilier sport de haut niveau et sécurité des marins.

Dans le vif du championnat

Avec vingt bateaux, la Transat Jacques Vabre est le meilleur marqueur du niveau de préparation des skippers engagés dans le Championnat IMOCA Ocean Masters. Ensuite, ce sera la Transat St-Barth – Port la Forêt puis, au mois de juin prochain, la New York – Vendée, point d’orgue du championnat avant le Vendée Globe 2016 qui clôturera l’exercice.

Vincent Riou, actuel leader provisoire du Championnat, remet son titre en jeu sur la course qu’il avait gagné en 2013 aux côtés de Jean Le Cam. La Transat Jacques Vabre attribuera 60 points à son vainqueur (coeft 3* 20 places) et 45 points à son co-skipper. Cette disposition est une nouveauté décidée par les coureurs en Assemblée Générale. Auparavant, seul le skipper marquait des points au championnat.
Ainsi, courses en double et courses en solitaire qui forment ensemble l’ADN de la classe IMOCA sont traitées de manière équitable.

Ils ont dit :

Jean Kerhoas (Président de la Classe IMOCA) :

« Le premier constat est que notre classe se porte bien. Cette Transat Jacques Vabre va être la première course où nous allons pouvoir tester la pertinence de certaines innovations, comme les mâts et les quilles standards. Maintenant nous sommes conscients que nous devons continuer d’évoluer, c’est quand une classe va bien qu’il faut savoir se préoccuper de l’avenir. »

Peter Bayer (Directeur exécutif d’OSM)

« Je suis fier d’être ici, de constater que la flotte IMOCA représente 50% du plateau de cette Transat Jacques Vabre. En collaboration avec les coureurs nous avons travaillé pour étoffer le programme de courses. Avec la Transat St Barth – Port la Forêt et la New York – Vendée, nous avons de belles choses à faire ensemble avant le prochain Vendée Globe. »

Vincent Riou (Leader actuel du Championnat de Monde IMOCA Ocean Masters)

« On vit un moment formidable. Je suis particulièrement heureux de voir le nombre et la qualité des concurrents engagés sur cette Transat Jacques Vabre. Avec l’apparition des foils, on est dans une phase de transition. Une nouvelle voie a été ouverte, des changements fondamentaux sont en route. »

Jean Le Cam (Champion du Monde en titre)

« En tant que Champion du Monde en titre, je suis le pionnier d’une longue série. C’est sûrement, un des skippers présents dans cette salle qui sera champion dans deux ans. Il ne faut pas nous endormir et continuer à travailler dans le sens de la simplification. »

Le programme du Championnat IMOCA Ocean Masters

  • Rolex Fastnet Race (double), Cowes-Plymouth (GB), départ 16 août 2015
  • Transat Jacques Vabre (double), Le Havre – Itajai (BR), départ 25 octobre 2015
  • Transat Saint-Barth – Port la Forêt (solitaire), départ 6 décembre 2015
  • Transat New York – Vendée (solitaire), départ 29 mai 2016
  • Vendée Globe (solitaire), départ 6 novembre 2016

Source

Isabelle Delaune

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : IMOCA

Les vidéos associées : Transat Jacques Vabre