Le Souffle du Nord en ordre de bataille !

A un mois du départ de la Transat Jacques Vabre, Le Souffle du Nord pour Le Projet Imagine est déjà dans la course. Thomas Ruyant et Adrien Hardy, à bord de leur monocoque de 60 pieds, s’entraînent et se préparent pour leur traversée de l’Atlantique entre le Havre et Itajaí. Ils prendront part dès aujourd’hui au défi Azimut à Lorient.

Ce sont des hommes pressés. Thomas Ruyant et Adrien Hardy n’ont pas chômé depuis leur quatrième place à la Rolex Fastnet Race. Dès début septembre, le duo a convoyé Le Souffle du Nord à Dunkerque. Une navigation riche d’enseignements qui a permis au Dunkerquois et au Nantais de continuer à apprendre les subtilités de leur grand voilier et surtout de mettre en place leur gestion de la vie à bord.

Le 11 septembre, Le Souffle du Nord était présenté aux nordistes. L’occasion d’accueillir plus de 500 jeunes, supporters, partenaires et journalistes pour une présentation complète du projet et une visite inédite de l’Imoca 60 pieds. Après une bénédiction du bateau, de son équipage et de ses soutiens, le carnaval dunkerquois s’est même invité à la fête pour le plus grand bonheur des nombreux invités venus à la rencontre du Souffle du Nord. Cette opération dunkerquoise a permis également à certains chanceux de naviguer sur le plan d’eau des bancs de Flandre à bord du voilier bleu et jaune fluorescent. Frédérique Bedos, à l’origine du Projet Imagine, faisait partie des navigateurs, une nouvelle opportunité d’expliquer à tous ses ambitions de mise en lumière de héros qui agissent dans l’ombre pour les autres.

Depuis, le monocoque IMOCA est revenu à Lorient et le tandem qui se présentera, le 25 octobre, au départ de la fameuse Transat Jacques Vabre, continue son entraînement. « Nous nous préparons d’arrache pied pour cette transat » déclare Thomas Ruyant.

« Nous avons navigué cette semaine aux côtés de Tanguy de Lamotte et Samantha Davies. C’est enrichissant de s’entraîner avec un autre duo. Nous allons enchaîner ce genre de navigation jusqu’au convoyage du Souffle du Nord au Havre et participer au défi Azimut afin de se confronter à d’autres. »

Tanguy Leglatin, fidèle coach de Thomas depuis ses débuts, suit cette préparation avec attention.

« Thomas et Adrien sont très motivés. Ils se sont adaptés au défi technique du monocoque de 60 pieds mais il y a encore du travail. L’enjeu est d’accumuler des heures de navigation avant le départ de la Transat Jacques Vabre afin d’éviter les grosses erreurs. »

Source

TB Press

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : IMOCA

Les vidéos associées : Transat Jacques Vabre