Le village de la Mini Transat a ouvert ses portes

© Marc Sauvageau

C’est à 14 heures que le village de la Mini Transat Îles de Guadeloupe a ouvert ses portes au public, avant l’inauguration officielle à 18 heures. Pour les visiteurs qui devraient se déplacer en nombre ce week-end, c’est l’occasion de découvrir un village où les espaces à vocations pédagogiques le disputent à ses intermèdes ludiques.

Avec la présence des 72 Minis dans le bassin, le Port Rhu avait déjà fière allure depuis mercredi soir, date limite d’arrivée des bateaux. Avec l’ouverture du village, la semaine qui va précéder le départ de la Mini Transat îles de Guadeloupe devrait s’avérer somptueuse.

Inauguration du village de la Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015 par Mme Annick Girardin, secrétaire d’État chargée du Développement et de la Francophonie

” C’est une année exceptionnelle, pour tous ces coureurs, pour ceux qui suivent la Mini Transat Îles de Guadeloupe, mais aussi pour tous ceux qui regardent vers la COP 21 puisqu’elle aura lieu à Paris au moment de l’arrivée de la course en Guadeloupe. Cette grande conférence parlera aussi des océans et de la mer, cette mer qui après avoir été notre meilleure amie, risque de devenir notre ennemie si nous ne savons pas prendre les décisions qu’il faut. Et c’est aussi ce message là que je retrouve ici dans cette Mini Transat Îles de Guadeloupe, cette volonté de dire que nous devons préserver ces océans.
Le monde entier va se réunir à New York dans quelques semaines pour approuver des objectifs de développement durable. Pour cela nous avons besoin de solidarité et je trouve cette solidarité dans la Mini Transat Îles de Guadeloupe. J’ai vécu à Saint-Pierre et Miquelon, comme vous j’aime la mer, je crois en l’avenir économique maritime, que cette croissance durable bleue sera au rendez-vous de ce 21e siècle, c’est la mer qui sauvera la planète.”

Pour clôturer sa visite, Mme Girardin a baptisé le bateau de Rodolphe Victorri, skipper du bateau Saint-Pierre et Miquelon.

De Cornouaille en Guadeloupe

A l’initiative de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Cornouaille, les entreprises de la région bénéficient d’une vitrine valorisant leur savoir-faire. On y retrouve les chantiers navals impliqués dans la construction des Minis de série comme les chantiers Structures ou Marée Haute, des entreprises à la fibre maritime évidente comme les Etablissements Cotten, mais aussi un espace Britt où chaque soir, des dégustations de produits locaux seront proposées.
Jouxtant cette première tente, l’espace îles de Guadeloupe donne, quant à lui, à voir toutes les richesses du territoire. Là aussi, de nombreuses animations culinaires devraient donner une saveur épicée au village de la course.

La Bretagne à l’honneur

Sur le stand Bretagne, c’est une exposition complète qui présentera les atouts maritimes de la région. Pêche, aquaculture, plaisance, patrimoine maritime, course au large ou recherche, la revue des thèmes est largement exhaustive et permet de se faire une idée du potentiel d’une région qui compte plus de 2700km de côtes.

Tout savoir sur la Mini Transat Îles de Guadeloupe

A l’initiative de la revue Le Chasse Marée, le public pourra aussi assister à une rétrospective au fil des 20 éditions de la Mini Transat. Des premières éditions au départ de Penzance à la Mini Transat îles de Guadeloupe 2015, c’est toute l’évolution de la course au large, d’une épreuve atypique qui défile sous les yeux des visiteurs en quelques panneaux illustrés de nombreuses photos d’archives…

Des rendez-vous réguliers

Le village de la Mini Transat îles de Guadeloupe, c’est aussi quelques rendez-vous réguliers comme l’émission Ti Mini animée par Jimmy Pahun et PF Bonneau où chaque jour, de 17h30 à 19h, les concurrents viendront les uns après les autres, expliquer leur désir de traversée en présence d’invités (personnalités institutionnelles, anciens concurrents, etc.)

Et de l’autre côté de la rue, place de l’Enfer

Outre la mise à disposition de l’auditorium pour les différents briefings de la course, la médiathèque accueille tous les jours, sauf dimanche et lundi, l’exposition audiovisuelle d’Elisa Chohadzhieva qui revient sur l’édition 2013 et quelques portraits de Ministes d’aujourd’hui.
Demain, à compter de 15h30, la moitié des concurrents franchira l’écluse du Port Rhu avant d’être rejointe dimanche matin aux aurores par le reste de la flotte. Ces sorties d’écluses commentées en direct seront aussi l’occasion pour le public de se faire présenter les participants de la Mini Transat îles de Guadeloupe.

Source

Mini Transat / Cécile Gutierrez

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Mini Transat